accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
[RESF] Faire connaître : Pétition pour le retour de M Haddaoui


Adresse courriel (email) du destinataire ? (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
Votre adresse courriel (email) ? (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)

P425 - Pétition pour le retour de M Haddaoui


cette pétition a recueilli 660 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
http://www.educationsansfrontieres.org/article10082.html
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
educsansfrontieres@free.fr
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.

Pour le retour de M Haddaoui parmi les siens
et la régularisation de sa famille

Monsieur Haddaoui, un père de famille d’Asnières sur Seine, a été expulsé le 23 novembre 2007 après avoir été arrêté le 6 Novembre 2007 suite à un contrôle d’identité au métro Gabriel Péri alors qu’il rentrait de son travail. Il a passé 14 jours en centre de rétention après sa garde à vue.

Cette expulsion laisse sa femme et ses trois enfants âgés de 8 mois (Sofian né sur le sol français), 7 ans (Mériem en CP à l’école primaire Mauriceau) et 12 ans (Mohamed en 6ème1 au collège Truffaut) seuls et sans ressources.

L’administration française a procédé à cette expulsion malgré le large soutien témoigné à cette famille par plus de mille personnes parmi lesquelles des enseignants, des parents d’élèves, de simples citoyens, des élus…

Monsieur Mohamed HADDAOUI est arrivé en France en 1999, sa femme et leurs deux premiers enfants l’ont rejoint en 2003. Il travaille en France dans le bâtiment (secteur jugé prioritaire par le gouvernement dans le cadre de sa politique d’immigration choisie). Il a fait de nombreuses démarches en vue d’être régularisé. Il a pu bénéficier d’une autorisation de séjour pour raisons médicales entre 2004 et 2005. Originaire du Maroc, l’essentiel de sa famille est aujourd’hui établie en France et en Europe et les liens avec son pays d’origine sont plus que ténus.

En juillet 2006, il a demandé à être régularisé dans le cadre de la circulaire du 13 juin 2006 à la préfecture de Seine-Saint-Denis. Il satisfaisait aux conditions de cette circulaire comme l’a rappelé son avocate devant le juge. Mais un refus type lui a été signifié le 30 août 2006 accompagné d’un APRF (Arrêté Préfectoral de Reconduite à la Frontière) sans doute pour des raisons de quotas. Après avoir formulé un recours gracieux, il a déposé un recours administratif le 22 novembre 2006 qui a caractère suspensif.

Rien ne justifie donc son expulsion.

En signant cette pétition, nous nous opposons à cette décision que nous jugeons contraire aux droits de l’enfant, nous demandons la régularisation de cette famille qui a choisi de vivre ici et nous demandons le retour de M Haddaoui parmi les siens.

/IMG/fckeditor/UserFiles/PETITION2_HADDAOUI.pdf.