[RESF] Faire connaître : Haute-Savoie : NON À L'EXPULSION DE MIRNES !15h15 MIRNES EST LIBRE ! stop aux envois à la préfecture de Haute-Savoie...mais continuez les signatures.


DESTINATAIRE : Son adresse courriel (email) (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
EXPEDITEUR : Votre adresse courriel (email) (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)
Pictos - Amoureux au ban public - Les amoureux au ban public

P641 - Haute-Savoie: NON À L'EXPULSION DE MIRNES !
15h15 MIRNES EST LIBRE! stop aux envois à la préfecture de Haute-Savoie...mais continuez les signatures.


cette pétition a recueilli 3375 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
spip.php?article12806
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
contact@resf.info
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.

15h15 : Mirnes est Libre ! Plus d’infos suivent...


Mirnes va être expulsé dans les prochains jours alors que sa compagne
française est enceinte de huit mois !!!

Mirnes KRAJINOVIC, 23 ans, a été arrêté mercredi 9 avril à Annecy, chez sa compagne, enceinte de 8 mois et placé en rétention.
Originaire de Memici, sur la frontière Serbe, il fuit la Bosnie en avril
2005, où il a vu son père, entre autres, tué sous ses yeux, pour
demander l’asile en France, mais "n’apporte pas la preuve de ses
allégations" (Il avait 6 ans).
Au même moment, il rencontre Céline et ne la quitte plus.

Ils ont des dizaines de lettres attestant de la solidité et de la
constance de leur union.

Nous, signataires de la présente pétition, refusons que Mirnes soit
arraché à la famille qu’il a fondée en France.

Nous n’acceptons pas qu’on lui interdise le droit de se maintenir
auprès de sa compagne enceinte et d’être présent pour la naissance de leur enfant français. Nous refusons que la seule épaule sur laquelle
Céline ait trouvé à s’appuyer lui soit retirée .

Nous demandons la libération immédiate de Mirnes et la régularisation
de sa situation administrative au nom du droit au respect de la vie
familiale.



Urgent !!
Ecrire au Préfet de Haute-Savoie
 pour demander la libération et la régularisation de Mirnes


Lien pour faxer gratuitement par internet :
http://www.resf74.sgdg.org/spip.php?article18


Fax de la Préfecture de Haute-Savoie :04 50 52 90 05

Tel : 04 50 33 60 00
mel : prefecture.haute-savoie@haute-savoie.pref.gouv.fr

Préfet de Haute-Savoie : M. Michel Bilaud : 

michel.bilaud@haute-savoie.pref.gouv.fr

Afin de comptabiliser les mels, nous envoyer copie à  : soutien.sp@free.fr

 
_________________________________________________________


Modèle de lettre à envoyer au préfet :


Monsieur le Préfet,

Je me permets d’attirer votre attention sur la situation dramatique dans laquelle se trouve un jeune couple, sur le point d’être séparé. En
effet, M.Mirnes KRAJINOVIC, originaire de Memici, sur la frontière
Bosno- Serbe, a été arrêté Mercredi 09 avril à Annecy et est
actuellement en rétention à Lyon.

Entré en France en avril 2005 pour y trouver asile, Mirnes à tout de
suite rencontré la jeune Céline, Française, et leur union, depuis, n’a connu aucun nuage.

Céline, de santé fragile, enceinte de plus de huit mois, est
désespérée et seule au monde.

Si elle perdait son compagnon, il ne fait pas l’ombre d’un doute que
les efforts des nombreux acteurs sociaux qui, depuis des années, les
aident tous deux à reconstruire leurs vies, seraient ruinés.

Dans un mois au plus, Mirnes KRAJINOVIC deviendra père d’un enfant
français !

Au nom du droit au respect de la vie privée et familiale, je vous
demande de faire en sorte qu’il soit libéré au plus vite pour retrouver
la femme qui porte son enfant. Elle a besoin de lui, particulièrement
dans les semaines qui viennent.

En attendant une réponse positive de votre part, veuillez
agréer, Monsieur le préfet, mes salutations respectueuses.

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0