accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
[RESF] Faire connaître : Fin heureuse ! Pétition fermée. Armin va pouvoir continuer à vivre en paix à Annemasse avec sa mère !


Adresse courriel (email) du destinataire ? (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
Votre adresse courriel (email) ? (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)

P1460 - Fin heureuse ! Pétition fermée. Armin va pouvoir continuer à vivre en paix à Annemasse avec sa mère !


cette pétition a recueilli 417 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
http://www.educationsansfrontieres.org/article26634.html
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
educsansfrontieres@free.fr
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.

Nous transmettons ces remerciements à tous...

Réseau Education Sans Frontières Haute-Savoie
FSU 10, rue Guillaume Fichet 74 000 ANNECY
resf74@yahoo.fr
 Armin peut vivre en paix avec sa mère ! Provisoirement...
Enfin !
18 janvier 2013, Sanela obtient enfin un titre de séjour provisoire pour parent d’enfant malade. Des années de galère et de rejets successifs à ranger maintenant dans les souvenirs.
Merci encore à toutes celles et tous ceux qui nous ont aidés.
Bien fraternellement,
 

 

 

 

 

 

Arrivé avec sa mère en France le 4 septembre 2009 et scolarisé à l’école des Hutins, Armin vient de fêter ses 7 ans chez sa tante installée à Annemasse.

Depuis le 21 janvier, il vit dans la hantise de voir sa maman expulsée d’un jour à l’autre, nouveau drame dans sa vie d’enfant.

Pourquoi ?

Parce que Sanela, sa mère, qui a été victime pendant des années de traitements inhumains qui ne peuvent être décrits ici, n’a pas trouvé auprès de sa famille et des institutions de son pays (Bosnie) la protection nécessaire.

Une voisine, finalement lui a remis de l’argent pour sauver l’enfant en rejoignant clandestinement sa sœur et son beau-frère, les seuls membres de sa famille qui la comprennent et l’aident.

Sanela et Armin trouvent enfin le répit. Pour peu de temps.

En effet, après avoir demandé l’asile à son arrivée, demande rapidement refusée par l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) et avant que la Cour Nationale du Droit d’Asile n’ait statué sur son recours, le Préfet prend immédiatement un arrêté lui refusant tout titre de séjour et lui signifiant l’Obligation de Quitter le Territoire Français dans un délai d’un mois.

 

Que faire alors ?

Obtenir du Préfet un examen attentif de ce cas et la régularisation de cette famille qui souffre de cette menace permanente d’expulsion qui la ferait replonger dans ce cauchemar !

 

 ____________________________________________________________________________

Monsieur le Préfet,

 

Le fait que la Bosnie ait retrouvé un peu de paix après tous les malheurs subis ne signifie pas pour Sanela et son fils la possibilité de retrouver dans ce pays un lieu où vivre dignement, en paix et en sécurité.

Au contraire, la renvoyer en Bosnie, c’est immanquablement l’exposer ainsi que son fils Armin aux maltraitances décrites dans son dossier et cela constituerait une atteinte aux droits fondamentaux de cette femme : trouver refuge auprès de sa famille.

Une injustice que je ne peux supporter, tout comme des centaines d’habitants de notre quartier, de notre ville.

C’est pourquoi je vous demande de recevoir cette famille, de la placer sous votre protection par tout moyen à votre disposition et de régulariser sa situation conformément à la Convention Européenne des Droits de l’homme et à la Convention Internationale des droits de l’enfant ratifiées par la France.

(vous pouvez aussi télécharger cette pétition pour la renvoyer à l’adresse indiquée à l’intérieur. Merci.)

Armin_Sanela_Comite_Petition
Armin_Sanela_Comite_Petition.doc