accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
[RESF] Faire connaître : Urgence pour les TOKAIEV !


Adresse courriel (email) du destinataire ? (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
Votre adresse courriel (email) ? (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)
 RESF - Logo RESF sans texte "resf"

P1496 - Urgence pour les TOKAIEV !


cette pétition a recueilli 721 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
http://www.educationsansfrontieres.org/article27521.html
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
educsansfrontieres@free.fr
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.

 


 

Pour que ces 4 enfants :


 

Khamzat, Khalid, Kissa et Yasmine


 

puissent grandir ici en paix sous notre protection !

 

 

 

 

 

La famille et les parrains et marraines des enfants


 

Mobilisation pour venir en aide à un couple tchétchène et ses 4 enfants fuyant les persécutions russes.


 

M. et Mme TOKAIEV sont arrivés en France fin décembre 2007, fuyant les persécutions dont sont encore et toujours victimes les Tchétchènes en Russie.


 

Ils ont demandé l’asile en France. Malgré cet appel au secours, le statut de réfugiés vient de leur être refusé ! Ils risquent d’être expulsés.


 

Ils sont terrorisés à l’idée du sort qui les attend s’ils sont renvoyés en Russie. Pour avoir hébergé un combattant tchétchène recherché par les services de sécurité russes et refusé de pratiquer la délation, par 2 fois, Saidakhmed, le papa, a été enlevé et torturé avant de décider de s’enfuir avec femme et enfants (Khamzat 14 ans, Khalid 5 ans, Kissa 4 ans et Yasmine 18 mois).


 

Cette famille réside en Lozère, à Chambon-le- Château depuis son arrivée en France et montre une grande volonté de s’intégrer. Les enfants ont des parrains et marraines Lozériens et sont scolarisés au collège de Langogne et à l’école de Chambon. Ils parlent déjà notre langue aussi bien que nos enfants.


 

Leur vie est en danger en Russie. Nous demandons la régularisation de cette famille pour qu’elle puisse rester en France en paix et que ces 4 enfants puissent grandir ici sous notre protection.


 

NOM PRENOM

ADRESSE

SIGNATURE