accueil RESF
DON au RESF
[RESF] Faire connaître : Monsieur Chen et sa famille doivent rester parmi nous !


DESTINATAIRE : Son adresse courriel (email) (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
EXPEDITEUR : Votre adresse courriel (email) (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)

P1514 - Monsieur Chen et sa famille doivent rester parmi nous !


cette pétition a recueilli 435 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
spip.php?article27935
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
contact@resf.info
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.

Monsieur Jianhong CHEN est arrivé en France depuis plus de 10 ans. Il vit dans notre quartier du 19e arrondissement avec sa femme et ses 3 enfants : Yi, 10 ans, Hélène, 3 ans et Luc qui a 2 ans. Yi, qui est né en Chine, est depuis 3 ans scolarisé à l’école élémentaire B du 41 rue de Tanger où tout se passe très bien pour lui et où il a de nombreux amis. Hélène et Luc qui sont nés en France, feront prochainement leur entrée à la maternelle.

Monsieur Jianhong Chen et sa femme font partie de ses gens que l’on croise tous les jours dans le quartier, que ce soit à la sortie de l’école ou aux kermesses et autres fêtes, à la boulangerie ou au parc.

Comme nous tous, Monsieur et Madame Chen ont envie que leurs enfants grandissent dans un environnement favorable, qu’ils fassent des études, qu’ils puissent avoir une vie agréable et ils font tout ce qu’ils peuvent pour y parvenir. Le seul problème, c’est que du jour au lendemain, à la merci du moindre contrôle de police, Monsieur et Madame Chen pourraient disparaître, être arrêtés, enfermés, expulsés, séparés de leurs enfants au prétexte qu’ils ne disposent pas de papiers les autorisant à séjourner en France.

Après avoir fait des démarches à la préfecture de Paris pour obtenir ces fameux papiers qui lui permettraient de pouvoir vivre sans la crainte d’être éloigné de sa femme et de ses enfants, Monsieur Chen a reçu une OQTF, c’est-à-dire une obligation de quitter le territoire français dans un délai d’un mois qui ne tient aucun compte de la vie que depuis maintenant 11 ans il bâtit ici.

Nous parents, enseignants, voisins et habitants du quartier, exigeons que Monsieur Chen puisse obtenir les papiers qui lui permettraient enfin de vivre et d’élever ses enfants en toute quiétude. Nous voulons que Monsieur Chen et sa famille puissent continuer à vivre parmi nous, nous voulons qu’ils soient régularisés.

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0