accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
[RESF] Faire connaître : Soutenons Fatoumata ! Ses études, son projet professionnel et sa vie sont en France !


Adresse courriel (email) du destinataire ? (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
Votre adresse courriel (email) ? (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)

P1930 - Soutenons Fatoumata ! Ses études, son projet professionnel et sa vie sont en France !


cette pétition a recueilli 650 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
http://www.educationsansfrontieres.org/article36758.html
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
educsansfrontieres@free.fr
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.

Fatoumata, orpheline de père, est arrivée en France en septembre 2004, à l’âge de 15 ans, accueillie par sa sœur, puis sa tante, afin de pouvoir suivre des études comme toutes les jeunes filles dans notre pays. Ce qu’elle n’aurait pu faire au Sénégal car sa mère en grande précarité économique et sociale ne pouvait la soutenir dans ses études, et la prendre en charge. Elle n’aurait pu bâtir son projet professionnel qu’elle met en place ici grâce à son travail, au sérieux de sa progression scolaire reconnus par tous ses enseignants qui en témoignent.

Toujours scolarisée depuis 2004, d’abord au collège Antoine Coysevox (18e), puis au lycée Edgar Quinet (9e), au lycée Erik Satie (14e) et de nouveau à Edgar Quinet où elle est en BTS Assistant Manager ; elle a même obtenu une bourse au mérite dans son parcours scolaire.

Elle a des frères et sœurs qui vivent en situation régulière en France ; sa tante l’héberge, la prend en charge et la soutient. Nous avons souligné, par courrier, tout ce parcours de Fatoumata à la Préfecture de Paris le 26/2/2011, car à la suite de sa 1ère demande de titre de séjour le 11/1/2011, aucune réponse ne lui avait été donnée.

Le 14/4/2011, c’est le choc : une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) lui est adressée par la Préfecture !

Pourquoi Fatoumata, dont la vie est maintenant en France, n’a-t-elle pas le droit d’y rester pour continuer ses études et mener à bien son projet professionnel ?

Pouvons nous admettre qu’une vie soit brisée par une décision aussi inique ? La France est aussi son pays où elle a créé des liens d’amitié avec des camarades lycéen-nes.

 Soutien-Fatoumata_2011_mise-en-ligne-RESF
Soutien-Fatoumata_2011_mise-en-ligne-RESF.doc