[RESF] Faire connaître : Soutenons SHORENA et sa fille KATHIA


DESTINATAIRE : Son adresse courriel (email) (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
EXPEDITEUR : Votre adresse courriel (email) (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)

P1938 - Soutenons SHORENA et sa fille KATHIA


cette pétition a recueilli 496 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
spip.php?article36846
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
contact@resf.info
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.

 

Soutenons SHORENA et sa fille KATHIA. Cette famille monoparentale est arrivée à Poitiers en provenance de Géorgie, aussitôt après la guerre Russo-géorgienne de 2008, où l’époux de Shorena, militaire, a été porté disparu. Sans aucune nouvelles de lui, Shorena a décidé de rejoindre toute sa famille déjà expatriée en France. Shorena apprend le français, elle le comprend déjà très bien. Malheureusement déboutée de sa demande d’asile, elle a reçu le mois dernier une obligation à quitter le territoire français. Kathia a besoin de savoir ce qu’il va advenir d’elle et de sa maman.

Kathia est une excellente élève ; scolarisée à l’école Georges Brassens depuis plusieurs années à Poitiers, elle a appris très rapidement notre langue. Egalement élève au conservatoire de danse et musique de Poitiers, Kathia est parfaitement intégrée dans la société française. Comme elle passe en sixième à la prochaine rentrée scolaire, elle a besoin de se projeter dans l’avenir. C’est une étape importante pour elle, elle doit pouvoir rester en France et y poursuivre sa scolarité, avec ses cousins et cousines qu’elle a retrouvés dans notre pays.

Signons la pétition,

FAXONS ET MAILONS-la à la préfecture de Poitiers : bernard.tomasini@vienne.pref.gouv.fr

Monsieur le Préfet,

J’attire votre attention sur la situation de la famille monoparentale de Shorena DAVITAHSVILI et de sa fille Khatia MONASELIDZE, qui passe en sixième à la prochaine rentrée scolaire. Le père de Kathia ayant été porté disparu au cours de la guerre en Géorgie en 2008, Shorena et Kathia ont rejoint en France la majorité de leur famille, oncles, tantes, cousins et cousines. Or, Mme DAVITAHSVILI a été déboutée de sa demande d’asile, et cette famille a reçu une OQTF en Mai 2011.

Très perturbée par son vécu et son histoire, madame Davitashvili a dû faire une demande de titre de séjour pour soins, qui vient de lui être refusée.

Nous vous demandons d’examiner favorablement son dossier et de permettre une régularisation au titre de la Vie Privée et Familiale. Kathia a besoin de se projeter dans l’avenir pour la poursuite de sa scolarité et de ses études au conservatoire de Danse et musique de Poitiers. Sa maman a besoin d’être soutenue et entourée par sa famille après les épreuves vécues.

Je vous prie, Monsieur le préfet, d’agréer l’expression de ma haute considération,

Signature

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0