accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
[RESF] Faire connaître : Pour le maintien de la prise en charge financière des élèves primo-arrivants du Lycée Stoessel


Adresse courriel (email) du destinataire ? (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
Votre adresse courriel (email) ? (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)

P2034 - Pour le maintien de la prise en charge financière des élèves primo-arrivants du Lycée Stoessel


cette pétition a recueilli 645 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
http://www.educationsansfrontieres.org/article39364.html
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
educsansfrontieres@free.fr
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.

 CONTRE TOUTE ATTENTE,
PÉTITION MALHEUREUSEMENT TOUJOURS UTILE EN SEPTEMBRE 2012

 

PETITION

Comité de soutien aux élèves primo-arrivants du Lycée Stoessel - Mulhouse
Lycée Stoessel
1, rue du Fil
68200 MULHOUSE

le jeudi 3 novembre à 10h
devant le Lycée Stoessel

1 rue du Fil 68200 Mulhouse

Nous vous invitons à manifester votre soutien aux jeunes primo-arrivants du Lycée Stoessel.


plan d’accès au lycée

PETITION : à l’adresse du département du Haut-Rhin

Pour le maintien de la prise en charge financière des jeunes primo-arrivants du Lycée Stoessel - Mulhouse

Des élèves primo-arrivants sont scolarisés au Lycée Stoessel pour suivre et réussir une formation professionnelle.

Ce sont des élèves courageux, volontaires, qui témoignent d’un grand esprit de citoyenneté.

Malgré leurs qualités, ces élèves vivent dans une précarité matérielle inacceptable !

Abdumalik Faizi, élève en 1ère technicien d’usinage, s’est retrouvé à la rue pendant 10 jours au mois d’octobre 2011. Il est quasi sans ressource. Son contrat jeune majeur ne lui a toujours pas été accordé, alors qu’il a été félicité pour son sérieux, son exemplarité par Mme Le recteur en janvier 2011. Tous les samedis matins pendant 6 mois, il a aussi aidé bénévolement l’association humanitaire « Le Partage » à Mulhouse.

Depuis le 31 octobre, Alberto Paizio, élève en 2nde technicien d’usinage, originaire d’Angola, n’est plus hébergé dans son foyers et s’est retrouvé à la rue. Il est obligé de faire le 115 pour trouver un endroit où passer la nuit. Il est sans ressource. Son contrat jeune majeur ne lui a pas été accordé, alors qu’il vient d’entamer avec sérieux et détermination une formation en bac professionnel de 3 ans.

Ces 2 élèves ne sont pas des cas isolés !

Environ 20 autres élèves majeurs et mineurs risquent prochainement de subir le même sort. Ils sont aussi originaires des pays comme le Kosovo, l’Angola, le Congo, l’Afghanistan...

En plus, de n’avoir peu ou pas de ressource, ces élèves sont menacés d’expulsion vers leur pays d’origine qu’ils ont fui.

Depuis plus d’un an, des quêtes régulières sont organisées par les enseignants et autres personnels du lycée Stoessel pour aider quelques jeunes. Le nombre de jeunes à aider est en forte progression. La situation actuelle n’est plus soutenable !

Nous, signataires, demandons au département du Haut-Rhin que ces élèves primo-arrivants du Lycée Stoessel soient pris en charge financièrement par l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) et qu’ils soient logés dans des conditions décentes.

Les professeurs, élèves, parents d’élève du Lycée Stoessel et autres membres du comité de soutien.


pétition, version papier, à imprimer, faire signer - format pdf

adresse de cet article : http://resf.info/P2034

pour le comité de soutien : Olivier Larue


 

collectif RESF du Haut-Rhin

 
lire, distribuer, imprimer, afficher, infos RESF 68 :

abonnez-vous au flux RSS du site RESF abonnez-vous à la liste de diffusion RESF news