[RESF] Faire connaître : Pétition de soutien à Hajete et Tasim GUDINCI-FAZLIJA et leurs 3 enfants


DESTINATAIRE : Son adresse courriel (email) (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
EXPEDITEUR : Votre adresse courriel (email) (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)
 RESF - Heeeeelp!

P2045 - Pétition de soutien à Hajete et Tasim GUDINCI-FAZLIJA et leurs 3 enfants


cette pétition a recueilli 757 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
spip.php?article39604
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
contact@resf.info
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.

 

CONTRE TOUTE ATTENTE,
PÉTITION MALHEUREUSEMENT TOUJOURS UTILE
EN SEPTEMBRE 2012

Tasim Gudinci et sa famille continuent de " profiter du confort " des Formule 1 aux frais de la princesse. Eux qui ne demandent qu’un permis de séjour pour pouvoir travailler et subvenir eux même à leur besoins. Merci de continuer à les soutenir.
pour le comité de soutien M-L Starck

 

Objet : Autorisation de séjour et de travail de GUDINCI Tasim et sa famille.


Monsieur le Préfet, par la présente, nous, comité de soutien, sollicitons votre bienveillance pour la révision de la situation de la famille GUDINCI.


GUDINCI Tasim est d’origine Rom et de nationalité Kosovare.
Il est l’époux de FAZLIJA Hajete et sont parents de deux filles Semrana 16 ans et Enisa 11 ans et d’un garçon Deniz âgé de 12 ans.

Suite au conflit opposant le Kosovo et la Serbie, GUDINCI Tasim et sa famille ont subi la violence de l’UCK. Ils décident de fuir en Serbie, après la destruction de leur domicile. D’un camp comme dans l’autre, ils subissent violences et persécutions proches de la lapidation.
Les Roms n’ayant aucun droit, ils se sont faits renvoyés de Serbie et d’Albanie.
Obligés de fouiller les poubelles pour survivre et menacés à chaque instant de mort, ils décident de sacrifier tous leurs biens pour fuir en France.

A Colmar la famille est suivie par l’Association Accueil des Demandeurs d’Asile et logée à Buhl.

D’après les professeurs, les enfants de la famille montrent de l’enthousiasme à apprendre et à évoluer au sein de leur classe. L’infirmière scolaire souligne aussi que les enfants se sont toujours montrés avides de participer aux activités qu’elle leur proposait. De plus, le personnel du foyer d’accueil et ses bénévoles, là pour leur apprendre le français et leur transmettre notre culture, confirment que ce sont des gens très motivés et désireux de bien faire.

Actuellement, la famille Gudinci survit, risquant à tout moment d’être mise à la rue.


Pour toutes ces raisons nous vous demandons, Monsieur le Préfet, de bien vouloir accorder le droit de séjour et de travail à cette famille.

Dans l’espoir que vous accédiez à notre requête, nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre profond respect envers votre fonction et les valeurs de notre République.


adresse de cet article : http://www.resf.info/P2045

Pour le comité de soutien laure.brun68@orange.fr



collectif RESF du Haut-Rhin

 

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0