accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
[RESF] Faire connaître : Mons en Baroeul (Lille) : famille Abba


Adresse courriel (email) du destinataire ? (obligatoire!)
NB : il est possible d'indiquer plusieurs adresses séparées par des ; ou des ,
Votre adresse courriel (email) ? (obligatoire pour éviter les abus et permettre une réponse)
nom :
email :
NB : Nous ne conservons aucune trace de ces adresses!

Sujet (optionnel)

Votre commentaire (optionnel)

L'article (non modifiable)

P321 - Mons en Baroeul (Lille) : famille Abba


cette pétition a recueilli 201 signatures
Vous pouvez vous aussi signer en ligne à l'adresse suivante:
http://www.educationsansfrontieres.org/article8987.html
Ou bien, vous pouvez, si vous le préférez, envoyer un email à l'adresse
educsansfrontieres@free.fr
pour confirmer votre engagement sur le texte qui suit, ainsi qu'un message personnel de votre part, si vous le souhaitez.
Madame Abba, a quitté le Maroc suite à des problèmes familiaux, pour trouver refuge avec ses 4 plus jeunes enfants auprès de sa fille aînée qui est française. En effet, au Maroc aujourd’hui, il lui est impossible de poursuivre une vie de femme indépendante et de subvenir aux besoins de ses enfants !

 

NOUS VOULONS QUE MADAME ABBA ET SES ENFANTS

POURSUIVENT LEUR VIE ET LEURS ETUDES

ICI EN FRANCE !

Madame Abba,

Madame Abba a quitté le Maroc suite à des problèmes familiaux, pour trouver refuge avec ses 4 plus jeunes enfants auprès de sa fille aînée qui est française. En effet, au Maroc aujourd’hui, il lui est impossible de poursuivre une vie de femme indépendante et de subvenir aux besoins de ses enfants !a donc fait une demande de titre de séjour en 2006, afin de pouvoir travailler et enfin trouver la tranquillité. Mais au lieu de lui délivrer le titre de séjour dont elle a besoin pour vivre, les autorités préfectorales lui ont décerné une "Obligation à Quitter le Territoire Français" !

Est-il normal qu’ils soient obligés de vivre dans la peur et l’angoisse de l’expulsion et d’un retour brutal les coupant de tout ce qui leur a donné l’espoir d’une vie meilleure et paisible ?

 

Nous, citoyens de Mons et de Lille, souhaitons que soit délivré au plus vite le titre de séjour " Vie privée et familiale " dont a besoin madame Abba pour poursuivre sa vie ici avec ses enfants

en formation, Houda scolarisée au lycée Pasteur à Lille, Younès et Moussa élèves à l’école La Paix à Mons-en-Baroeul, mènent une scolarité exemplaire et sont désormais francophones. Ils n’imaginent pas de quitter leurs amis, leurs professeurs et leurs études, et craignent par dessus tout de voir leur vie impitoyablement tranchée.