accueil RESF
DON au RESF

Des nouvelles de la famille Raba

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 70-Haute Saône > Famille RABA
Contact

Des nouvelles de la famille Raba

Bonne nouvelle: la famille est enfin régularisée en France (mi-mai 2010)

 

Que la famille Raba revienne vite à nos côtés à Gray, où des chaises vides attendent les enfants !

Coordonnées postales :

Collectif de soutien à la famille RABA
et aux familles menacées d’expulsion en Haute-Saône

c/o CFDT - Santé Sociaux
5 cours François Villon
70000 VESOUL

ou sur Gray : _ c/o Patrice MUZARD,
6 rue des Mésanges,
70100 GRAY-LA-VILLE

Adresse Mél du collectif : Remplacer le (a) par le "@" de votre clavier

collectif.raba ( a ) gmail.com

muzardpatrice ( a ) yahoo.fr

patrice_salzenstein ( a ) yahoo.fr (Contact RESF)

PETITION POUR LA PROTECTION ET LE RETOUR DE LA FAMILLE RABA - possibilité de signer en ligne !

Photos de la famille Raba dans leur abri de fortune au Kosovo.

Pour info : des photos de la famille Raba en décembre après leur reconduite au Kosovo.

A VOIR :

- Le film de l’interview de Shpresa Raba réalisé au Kosovo par Pierre Corman est en ligne sur Zalea TV

- Des vidéos de la mobilisation pour la famille Raba sur le site Dailymotion

- EDIFIANT ! La photo de classe de classe de Gray

- Revue de presse des articles relatifs à la famille RABA

- Revue de presse des journaux TV et vidéos relatifs à la famille RABA.


DERNIERES NOUVELLES :

- JEUDI 30 AOÛT 2007 :

Dans L’Humanité d’aujourd’hui : "Toujours pas d’asile pour la famille Raba : Le sort de Shpresa Raba, Yussef et de leurs enfants est désormais suspendu à la décision de la commission de recours des réfugiés" et "Famille Raba : Chronologie"

- MERCREDI 29 AOÛT 2007 :

Dans L’Est Républicain : "Dans la crainte d’une expulsion" et "Le fait du jour : le temps des expulsions"

- MARDI 28 AOÛT 2007 :

ce mardi 28 Août veille citoyenne au kiosque à GRAY....comme tous les mardi depuis Novembre 2006...tranquillement paroles échangées a l’initiative du collectif de soutien aux familles menacées....

Demain Mercredi 29 Août à partir de 17 heures place Saint-Pierre place du 8 septembre) à Besançon à l’appel du RESF. Là aussi soyons très nombreux. Depuis GRAY, co-voiturage...

COMMUNIQUE du Collectif Raba 70 :

"Le Collectif RABA 70, réuni le lundi 27 août 2007, informé de la décision de l’OFPRA de rejet de la demande d’asile de la famille RABA, exprime son incompréhension, sa déception et son inquiétude pour l’avenir de cette famille et de ses trois enfants.

Une rentrée scolaire incertaine, un nouveau traumatisme infligés à des enfants déjà éprouvés par les conditions de leur expulsion…

Ainsi, Quirim s’est déjà exclamé : "ça recommence" .

Le Collectif RABA 70 demande d’une part à Monsieur Alain JOYANDET, Député de Haute-Saône, d’intervenir pour appuyer cette démarche de régularisation. Il sollicite d’autre part une audience auprès de ce dernier.

Le Collectif RABA 70 s’adresse à Monsieur le Préfet du Rhône et lui demande d’utiliser son pouvoir discrétionnaire pour mettre fin aux souffrances de cette famille et de ses trois enfants, en les régularisant. Cette décision d’humanité et de justice ne pourra qu’honorer son auteur et notre République."

LE Collectif RABA

Un article dans Le Progrès du Jura : "Haute-Saône : la famille Raba à nouveau menacée d’expulsion"

- SAMEDI 25 AOÛT 2007, 12h :

Un article en pages région dans L’Est Républicain d’aujourd’hui : "Les Raba à nouveau menacés d’expulsion"

- VENDREDI 24 AOÛT 2007, 12h :

"Il semblerait que la décision de l’OFPRA pour les Raba soit négative. On réactive les rassemblements au kiosque Raba ce soir à 17 heures à Gray (cite des Capucins)" D.


Encore des photos de la famille au Kosovo : voir sur le site du Collectif Raba.

PETITION POUR LA FAMILLE RABA, EN LIGNE ! - cliquez ici SVP

Pour mémoire le Communiqué de presse RESF du mardi 5 décembre contenant toutes les coordonnées pour protester et le tract distribué jeudi à Paris.

Vidéo de la famille Raba à télécharger d’urgence : un message d’espoir des enfants Raba et de leur parents :


famille Raba en retention Lyon0412-2006
envoyé par Salzenst

Nous exigeons le retour de la famille en Haute Saône !


NOUS POUVONS ENCORE LES SAUVER !

CONTINUEZ DE VOUS MOBILISER AFIN D’EMPECHER LE PIRE !

- Envoyez des messages de protestation aux autorités : exemple de courrier type (à adapter suivant le destinataire !) plus bas.

- Cabinet du préfet de vesoul au 03 84 77 70 54 (accueil)

- Coordonnées tel, fax, e-mail de la prefecture de Haute Saône, du ministère de l’intérieur (voir en bas de la page)

Armand JUNG, député à l’assemblée nationale (1ere circonscription du Bas Rhin), et Membre titulaire de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, est intervenu au Conseil de l’Europe le mercredi 24 janvier dernier au sujet de la famille Raba expulsée au Kosovo en décembre (et d’une autre famille menacée d’expulsion actuellement à Strasbourg). Il a défendu la famille, dénoncé l’expulsion et demandé que tout soit mis en oeuvre pour rapatrier la famille Raba en France.

PETITION POUR LA FAMILLE RABA, EN LIGNE ! - cliquez ici SVP

- Signez la pétition en ligne (ci-dessus)

SAMEDI 15 MAI 2010 :

Bonne nouvelle : la famille a été régularisée mi-mai 2010, et obtient enfin les titres de séjours.

JEUDI 5 JUILLET 2007, 14h

La famille Raba est convoquée à l’Ofpra.

Dans "L’Est Républicain" d’aujourd’hui "Le Collectif Raba se veut confiant : la demande de régularisation de la famille kosovare est présentée aujourd’hui à l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) à Paris. La famille Raba avait trouvé refuge à Gray après être entrée clandestinement sur le territoire français. (...)"


MERCREDI 13 JUIN 2007, 17h30 :

La famille est toujours en attente et le dossier suit son cours. Important de signaler que les rassemblements au kiosque de Capucins à Gray continuent tous les mardis et vendredi à 16h30. Les mamans et habitant(e)s du quartier s’y retrouvent, dans l’attente que la famille obtienne des papiers définitifs et le droit de revenir à Gray.


MARDI 15 MAI 2007, 10h15 :

BONNE NOUVELLE : Les RABA viennent de sortir de la préfecture du Rhône : ils ont des papiers provisoires qui vont leur permettre de faire la procédure normale des demandeurs d’asile auprès de l’OFPRA !

Sur France 3 Rhône-Alpes Auvergne : " La famille Raba doit rendre son dossier de demande d’asile avant le 14 juin"

Pour mémoire, dans L’Humanité du 12 mai, un article : "Raba : nouveau report"


SAMEDI 12 MAI 2007, 22h :

A 20h30, à la salle paroissiale de Gray-la-ville, le concert de chansons organisé par le Collectif Raba a rassemblé plus d’une quarantaine de Graylois(e)s.


VENDREDI 11 MAI 2007, 14h :

M. et Mme Raba se sont rendu à la préfecture du Rhône ce matin. Ils sont restés seuls à répondre aux questions des personnels de la préfecture durant plus d’une heure, les élus les accompagnant n’ayant pu rester avec eux durant cet entretien. Au final, des documents supplémentaires (livret de famille...) leur ont été demandé : ils se sont vu délivrer un nouveau titre de séjour provisoire jusqu’à mardi prochain, date de leur prochain rendez-vous en préfecture.

Article dans L’Humanité "Les Raba de retour à Gray" ; Sur radio France Bleu : "La famille Raba a retrouvé pour un après-midi ses amis de Gray hier." ; également : sur Arte : un reportage à 19h45 sur la famille Raba.


MERCREDI 9 MAI 2007, 12h30 :

Article dans L’Est Républicain d’aujourd’hui, en pages région, "Bienvenus chez vous, bienvenus chez nous" ; dans Matin Plus : "La famille RABA de retour en France" ; article également dans L’Humanité relatif au report du procès de François Auguste.

FRANCE 3 FRANCHE COMTE : 19-20 du 8 mai 2007 :


Les Raba à Gray : émotion


MARDI 8 MAI 2007, 18h15 (commémoration de la victoire contre le nazisme) :

Aujourd’hui, beaucoup de monde au kiosque "Raba" des Capucins à Gray puis au stade municipal de Gray-la-ville où un déjeûner multiculturel et républicain était organisé en l’honneur de la famille Raba et pour toutes les autres familles menacées. Quelques photos de cette journée

Par ailleurs, hier à Lyon, l’élu menacé pour s’être opposé au départ de l’avion le 2 décembre 2006, François Auguste, a obtenu le renvoi au 26 novembre prochain. En savoir plus.

Dépêche AFP " Les Raba, expulsés en décembre, ont retrouvé leurs amis à Gray (Haute-Saône)" GRAY (Haute-Saône), 8 mai 2007 (AFP) - 13h44

Dans L’Est républicain d’aujourd’hui : "Le fait du jour : Justice"

Dans Libération : "Sans-papiers : manifestation autour du procès d’un élu PCF"

Un article hier dans L’Humanité : "Appel à la relaxe pour François Auguste".

Shpresa Raba au kiosque des Capucins ce midi :


Shpresa RABA interviewée


LUNDI 7 MAI 2007, 18h30 :

Demain, mardi 8 mai, les Raba seront avec les habitant(e)s du quartier des capucins de Gray : rendez vous au pique nique multiculturel et républicain au stade municipal de Gray-la-Ville à partir de 11h30. Chacun apporte quelue chose.

Aujourd’hui, François AUGUSTE comparraissait au tribunal à Lyon, plus d’information prochainement.

François AUGUSTE intervient devant le tribunal :


Fancois Auguste 07 mai 2007

MIREILLE PELOUX (RESF Rhône) intervient devant le tribunal à LYON et récapitule l’histoire de la famille Raba et indique pourquoi ils sont revenus, LUNDI 7 MAI 2007 :


RESF 69 Information sur la famille Raba

Lyon : Nicole Borvo intervient en faveur de François Auguste :


Nicole Borvo avec Francois Auguste

Hier c’est plus de 200 signatures qui ont été reccueillies en faveur de François AUGUSTE, devant le bureau de vote des Capucins.

Dans L’Est Républicain, en"Les Raba, symbole des anti-Sarkozy"


DIMANCHE 6 MAI 2007, 16h45 :

Ce matin, durant 3 quarts d’heure ou une heure, devant le bureau de vote du quartier des Capucins à Gray, plus d’une centaine de signatures reccueillies en faveur de François AUGUSTE, vice président du conseil général de la région Rhône Alpes (procès lundi pour s’être interposé à l’expulsion de la famlle Raba)

Les rendez-vous de la semaine prochaine :

Lundi 7 mai, "LA SOLIDARITÉ N’EST PAS UN DÉLIT !" PROCÈS DE FRANCOIS AUGUSTE : TOUS À LYON LE 7 MAI 2007 !. A Gray, une pétition circule demandant l’arrêt des poursuites contre François Auguste, élu de "cette France que nous aimons".

A noter qu’une délégation de cinq personnes de Gray et Vesoul se rendront au procès à Lyon.

Mardi 8 mai, un pique-nique multiculturel et républicain sera organisé à GRAY-LA-VILLE, au stade municipal à partir de 11h30. chacun apportera quelque chose. PLUS D’INFORMATION SERONT DONNEES LUNDI.


VENDREDI 4 MAI 2007, 18h :

Presse : L’Est républicain : "Gray : les Raba ne sont plus clandestins", L’Humanité : "Huit jours de répit pour la famille Raba"

Radio France Bleu Besançon : "les Raba pas expulsables pendant une semaine".

France 3 Franche-Comté : 19-20 du 4 mai :


Les Raba sortis de la clandestinité�

Nouvelle de la famille (de hier soir jeudi) :

"Aujourd’hui la famille Raba a été à la préfecture pour demander à retirer un dossier de demande d’asile. C’est la démarche normale. Elle était accompagnée de deux sénateurs, d’un conseiller municipal et de personnes de RESF.

Comme toujours beaucoup d’attente et de stress dans cette salle, finalement le numéro est arrivé. Il a fallu remplir un papier, la fonctionnaire a demandé par quels pays étaient passés les Raba, puis prises des empreintes digitales et annonce que l’informatique est en panne, La préfecture ne peut donc pas vérifier qu’il n’y a pas de demande d’asile dans un autre pays européen, donc il faut revenir vendredi prochain !!!! La famille a un RdV pour un logement. En attendant la famille a un papier qui lui permet de circuler normalement dans la rue."

Aujourd’hui, rassemblement au kiosque "Raba" des Capucins à Gray : 16h30.


LUNDI 30 AVRIL 2007, 12h :

20 minutes : Les Raba au futur président de la République : "on veut rester en France !"


DIMANCHE 29 AVRIL 2007, 22h :

Les Raba au futur président de la République : "on veut rester en France !" (dépêche AFP 18h31)

Lire pr ailleurs le compte-rendu de la rencontre entre Claude CHARPENTIER, président du Collectif Raba avec la famille Raba à Lyon.

- SAMEDI 28 AVRIL 2007, 20h :

Dans la presse aujourd’hui :

Le Monde : "Expulsée en novembre, la famille Raba effectue un retour très médiatisé"

L’Est Républicain : "A Lyon, les Raba ne pensent qu’à Gray" & "On est pressé de vous voir"


VENDREDI 27 AVRIL 2007, 23h :

GRAY (70) : goûter - information au kiosque des Capucins : des dizaines de personnes rassemblées au kiosque "Raba" pour réclamer la régularisation et le retour de la famille à Gray :

Plus de 120 personnes sont venues "aux nouvelles" ce vendredi 27 avril 2007 en fin d’après-midi à Gray au kiosque de la solidarité ,quartier des capucins.Les voisins et habitants du quartier tous ceux qui se sont mobilisés dès le 17 octobre 2006 pour dire non aux expulsions, et depuis le 16 novembre où nous n’avons pas voulu qui l’ignonimie devienne banalité : Ne pas s’habituer".
De nouveaux visages, des questions, des discussions mais beaucoup de bonheur...
"Comment va le monde" chantait Bernard Lavilliers il
ya quelques années (10 ou 12 ans), ce soir, il était à
peine plus beau...
Patrice Muzard
Vice Président du Collectif Raba, Réseau éducation sans frontières

Au 19-20 de France 3 Franche Comté :


Les Raba attendus à Gray

Message du président du Collectif Raba 70 : "BIENVENUE A LA FAMILLE RABA DANS NOTRE FRANCE"

Articles dans la presse : Libération : "Shpresa Raba plaide sa cause à l’Assemblée nationale", "Le ministère reste de marbre", L’Humanité : "Les Raba, résistants face à l’arbitraire", Le Figaro : "Une famille kosovare expulsée revient illégalement", L’Est Républicain : "Les Raba sont rentrés en France", La Croix, Métro "La famille Raba de retour à Lyon", Le Nouvel Observateur "RESF mobilisé pour la famille Raba", La Provence, 7 sur 7

A la radio : sur Radio France Bleu Besançon et sur Radio France Bleu Belfort-Montbéliard.

19-20 de France 3 Franche Comté jeudi soir :


Les Raba revenus en France

Shresa Raba à la conférence de presse de Paris avec les personalités : c’est sur iTélé - ça commence à 6min40 et ça finit à 8min20 :


iTele journal du soir

Dominique Voynet : De l’humanité en politique : pour Shpresa et Yussuf Raba


JEUDI 26 AVRIL, 10h :

LA FAMILLE EST RENTREE EN FRANCE.

Conférence de presse aujourd’hui à Paris

VIDEOS DE LA CONFERENCE DE PRESSE.
DOCUMENTS AUDIOS DE LA CONFERENCE DE PRESSE.


Mireille PELOUX (RESF), Patrice MUZARD (Collectif raba et RESF), Catherine TOURIER (RESF), Shpresa RABA, Richard MOYON (RESF), Anne-Marie RICHARD (Collectif Raba)


Mme RABA à l’Assemblée Nationale-2

Réponse et remerciement de Shpresa Raba lors de la conférence de presse.

Dépêche AFP (14h56) : "Retour clandestin de la famille Raba, expulsée il y a quatre mois au Kosovo"

Un article pleine page dans Libération d’aujourd’hui, en page 13 "Les Raba : retour clandestin au pays natal de leurs enfants"

Sur la radio régionale Plein Air : "La famille Raba, de retour en France"

Annonce également du retour des Raba au journal de 12h sur France Bleu Besançon

France 3 Bourgogne Franche Comté : "Les Raba seraient revenus illégalement en France"


MARDI 24 AVRIL 2007, 15h :

- Pas de nouvelles récentes de la famille

- Une initiative pourrait avoir lieu jeudi (plus d’information ultérieurement)

- Une prochaine initiative confirmée (vendredi prochain) :
Réunion d’information et de discussion le vendredi 27 Avril à partir de 17h30 au Kiosque Raba à Gray. Vous êtes cordialement invités. Nous terminerons par un goûter avec ce que chacun aura apporté.


MARDI 17 AVRIL 2007, 23h :

Un article dans L’Humanité "Cinq affiches contre les expulsions" à propos de la campagne d’affichage lancée par un collectif pour fustiger la France qui expulse. L’une des affiche est relative à la famille Raba.

Un article également dans L’Est Républicain "Cette France là, vous l’aimez ?" à propos de cette campagne évoque par ailleurs la publicité parue dans Le Monde.


SAMEDI 14 AVRIL 2007, 23h :

Suite à la publication aujourd’hui, dans l’Est Républicain, d’un article concernant le sort de la famille Raba, nous mettons à la disposition de tous l’intégralité des nouveaux témoignages dont il est question dans cet article. Voir site du Collectif Raba


MERCREDI 11 AVRIL 2007, 22h

Nouvelles du 10/04/07 à 22h30 :
Depuis quelques temps, il est difficile d’avoir la famille au téléphone suite au coupures fréquentes d’électricité et de téléphone. Les enfants n’ont pas le moral, l’école leur manque énormément, leurs copains aussi. Ils espèrent revenir vite car ils ont l’impression de perdre la tête, ils sont toujours tristes et manquent d’appétit. Ils essaient de ne pas penser à la date du jour. Aujourd’hui, il y avait du soleil, mais ils ne sont pas sortis. Ils ont enfin reçu, fin de semaine dernière, les vêtements qu’ils possédaient à Gray, alors les souvenirs sont remontés, ce qui a mis un coup de plus à leur moral. La famille donne le bonjour à tout le monde et nous envoient de gros bisous. Source : Collectif Raba


JEUDI 5 AVRIL 2007, 22h :

Lors du meeting de Dominique Voynet à Besançon, la veille, Patrice Muzard vice président du Collectif Raba et militant RESF est intervenu à la tribune pour rappeler la lutte pour faire revenir la famille Raba.

France 3 Franche-Comté

REUNION DU PARTI SOCIALISTE A PORT-SUR-SAÔNE
MERCREDI 4 AVRIL, AVEC DANIEL VAILLANT, ANCIEN MINISTRE DE L’INTERIEUR.

Le Collectif RABA 70 a été invité à participer à la réunion du Parti Socialiste à Port-sur-Saône mercredi 4 avril à 20h30.

J’ai présenté « l’affaire RABA » depuis son origine, ses conséquences dramatiques sur la famille et sur les trois enfants. J’ai aussi rappelé la responsabilité de l’administration, de la préfecture au ministère de l’intérieur. J’ai conclu en appelant le Parti Socialiste à mettre tout en œuvre pour faciliter le retour de cette famille en France.

Dans son intervention, Daniel VAILLANT a été très clair : « Si la gauche retrouve le pouvoir en mai, le sort de la famille RABA sera traité en priorité et nous ferons tout pour qu’elle rentre en France. »

Merci à Daniel VAILLANT d’avoir permis au Collectif RABA de s’exprimer et de nous avoir écoutés.

Merci aux Socialistes de Haute-Saône pour leur soutien.

Claude CHARPENTIER, Président du Collectif RABA 70

- LUNDI 2 AVRIL 2007, 22h :

"Délit de solidarité ?" : dans L’Humanité, François Auguste rappelle ce qui lui est arrivé lorsqu’il s’est opposé à l’expulsion de la famille Raba et évoque son prochain passage au tribunal : on le poursuit pour une heure de retard sur un vol alors que l’expulsion de la famille Raba a couté des dizaines de milliers d’euros !!


VENDREDI 30 MARS, 9h :

TROMPERIE, PRESSIONS ET CENSURE

Sur proposition de M. Joyandet, le Collectif RABA 70 a accepté de rencontrer un conseiller « très proche » de M. Sarkozy alors en visite privée à Vesoul.
Ce conseiller nous a écoutés, a pris beaucoup de notes et a dit qu’il transmettrait.
Aujourd’hui, nous n’avons pas de réponse, ne serait-ce qu’un accusé de réception !

Il est vrai que MM. Joyandet et Sarkozy ont d’autres chats à fouetter.
TROMPERIE que cette réunion bidon, destinée à calmer les esprits en ce jour de visite de M. Sarkozy, bien protégé par un cordon impressionnant de forces de l’ordre bouclant tout un quartier de Vesoul.
TROMPERIE car, et on le sait depuis très longtemps, MM. Sarkozy et Joyandet n’en ont rien à faire des souffrances physiques et morales, de la décision inique et arbitraire de leur expulsion, des violences policières subies par la famille RABA et ses trois enfants.

TROMPERIE MAIS AUSSI PRESSIONS
Dans le cadre de la Semaine du Cinéma Social, le film L’EXIL de Pierre Corman devait être projeté devant des lycéens mardi 27 mars à 15 heures. Il s’agissait du témoignage de Madame Raba relatant sa fuite du Kosovo et son expulsion de France.
SOUS LES PRESSIONS ET L’INJONCTION DE L’ADMINISTRATION, LE FILM A ETE DEPROGRAMME SOUS PRETEXTE DU DEVOIR DE RESERVE AUQUEL DEVRAIENT SE SOUMETTRE LES PROFESSEURS ORGANISATEURS DE CETTE SEMAINE.
En quoi ce film est-il dangereux pour qu’on en interdise la diffusion à des lycéens ?
Pourquoi le devoir de réserve ici ? et pas lors de la visite de M. Sarkozy qui a pu se produire dans une école primaire publique un jour de classe ?

PRESSIONS TOUJOURS
L’EXIL devait être ensuite présenté au public à 18 heures. La salle municipale de l’Espace Villon a bien failli ne pas être mise à disposition des organisateurs, la mairie s’y opposant. Finalement, le film a pu être projeté. Mais les propos entendus ne laissent pas d’inquiéter :
« l’année prochaine, avant d’organiser la Semaine, vous devrez nous communiquer votre programme ».

CENSURE
Ce qui vient de se passer ressemble à de la censure.
Le droit à l’expression a été muselé.
Faut-il s’attendre à l’avenir à voir se renouveler de tels faits ? A vous de juger.

TROMPERIE, PRESSIONS ET CENSURE SONT INTOLERABLES DANS UN ETAT DE DROIT.

COMME EST INTOLERABLE LA DECISION DU PREFET DE TRADUIRE LES COMMUNES DE HAUTE-SAÔNE SIGNATAIRES DU VŒU DE SOUTIEN A LA FAMILLE RABA DEVANT LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF.

LE COLLECTIF RABA EXIGE LE RETOUR DE LA FAMILLE RABA EN FRANCE.

LE COLLECTIF RABA EXIGE QUE LES FAMILLES MENACEES D’EXPULSION RESIDANT EN HAUTE-SAONE SOIENT REGULARISEES.

Source : Le Collectif Raba

Un article dans L’Humanité d’aujourd’hui : "Censure consciencieuse"


JEUDI 29 MARS, 22h30 :

Nouvelles de la famille : "Le dialogue avec la famille est de plus en plus difficile. Comment peut-on supporter d’entendre des enfants vous réclamer à manger chaud, quand cela fait trois jours qu’il n’y a pas d’électricité donc pas de chauffage non plus ! Même le peu de lait qu’ils boivent est froid. Les enfants pleurent beaucoup. Ces mômes disent qu’ils n’ont pas fait de bêtises et qu’ils sont punis quand même. POURQUOI ?
Nous assistons, impuissants, à l’effondrement de cette famille. Jusuf ne va pas bien et Shpresa commence elle aussi à donner certains signes d’une baisse très nette de son moral. Notre colère et notre détermination montent, on peut parler maintenant de non-assistance à personne en danger et de mise en danger d’autrui de la part d’un pays que l’on dit "pays des Droits de l’Homme".

Source : Le Collectif Raba

Voir le compte-rendu de la projection débat de Vesoul (du 27 mars)

Mardi 27 Mars : VESOUL : le film de Pierre Corman "L’exil" sera projeté en ouverture, le : - à 15h30, salle de l’Espace Villon, à destination des lycéens et des professeurs, - à 18h, salle de l’Espace Villon, pour tout public. Ces deux séances auront lieu en présence de J-M. DESGARDIN, médecin ayant rencontré la famille Raba dernièrement


VENDREDI 23 MARS 2007, 24h :

Deamin, samedi 24 mars (à partir de 20h30) BELFORT (90) : Fil du Temps — Évette-Sal bert ; Entrée libre ; (1 rue du Malsaucy - près de la gare) : Soirée d’échanges et de fête - Pristina - Belfort - Sarajevo. Diffusion de l’entretien de Mme Raba au Kosovo (« l’exil », Un film de Pierre Corman)

GRAY (70) ce vendredi 23 mars : malgré le froid, le mélange pluie-neige, presque 10 personnes sont passées ce soir. pour ceux qui ne seront pas du voyage à vesoul mardi prochain pour la diffusion du film de Pierre Corman, le rendez vous est fixé à 16h30 (Mardi soir, malgré le froid glacial presque 15 personnes sont venus au kiosque)

Nouvelles du 21/03, 22h30 :
Ce soir, tout le monde va bien, le moral est meilleur. La famile a eu la visite d’un journaliste Français avec une "voiture de France". Jean-Arnault Dérens, du Courrier des Balkans, a rendu visite à la famille. La visite a duré deux heures avec prises de photos. Les enfants sont encore tout énervés : "Il parlait Français, tu entends ce que je te dis ? Il parlait Français !" Me dit Qirim. Ce soir, ils regardent des DVD à la télé, c’est bien car "c’est en Français !". Ils chantent de joie, car aujourd’hui la journée aura été Française. A tour de rôle, tous me remercient pour l’envoi de DVD en Français, parce que "c’est chez nous la France ! Ici, c’est pas chez nous, c’est pas bien et on a toujours peur." A part le grand-père, ils ne voient personne (sauf les visites, qui sont de toutes façons trop rares). Et pour finir, toujours plein de bisous et de "je vous aime tous". Source : Collectif Raba


DIMANCHE 18 MARS 2007, 9h :

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Francis Lamy, préfet de Haute-Saône. On ne lui souhaitera pas bon anniversaire.


SAMEDI 17 MARS 2007, 21h30 :

Des nouvelles du Kosovo, coup de fil 21h-21h30 : "Shpresa dit qu’ils n’ont eu que 3h d’électricité aujourd’hui. Yussouf dit qu’il fait froid, c’est particulièrement dur le soir et la nuit. Tout le monde est toujours un peu malade, surtout Daschnor - il était couché et dormait quand j’ai appelé - Qirim me dit qu’il a fait des devoirs aujourd’hui, il a lu aussi et fait un desin de Gray. Il a fait une siseste cette après-midi. Il me dit qu’il ne va pas bien. Yussouf et Shpresa nous remercient de la mobilisation pour les 100 jours avec 100 ballons. Ils sont très touchés. C’est très dur là-bas et ils espèrent pouvoir revenir en France à Gray." Patrice S.

Succès des opérations "Lachez de ballon" à Vesoul et Gray. Des photos au lien suivant.

Un article sur les Raba dans Le Pays : projection du film interview de mme Raba le samedi 24 mars prochain à Belfort

- JEUDI 15 MARS 2007, 9h :

Une bien triste nouvelle aujourd’hui : Lucie Aubrac est décédée, c’est une Grande Dame qui s’en va, rappelons qu’elle avait pris position pour la famille Raba, en nous faisant savoir sa solidarité avec la famille, le 4 décembre dernier, alors que les raba étaient en rétention à Lyon


MARDI 13 MARS 2007, 22h40 :

Nouvelles du 13/03 : 22h40
Ce matin, les enfants ont été conduits à l’hôpital de Rahovec car ils étaient toujours très mal. Ils en sont ressortis avec beaucoup de médicaments. Ils sont affaiblis et avec le froid constant dans la maison, ils tombent malades les uns après les autres. Le médecin a compris la situation et ne leur a fait payer que 43 euros pour tous. Il n’était pas très heureux de voir des enfants dans cet état, il a même crié, non pas après les parents, mais contre cette situation déplorable. Qirim et Dashnor ne supportent toujours pas le bruit à cause de leurs maux de tête. Ils ont fini par s’endormir. Dasha, elle, ne dort pas, elle réclame du lait. Il fait toujours froid. Aujourd’hui, il y a eu 30 minutes de lumière et plus rien. C’est revenu tout à l’heure à la grande joie de Shpresa qui en a profité pour faire à manger pendant que Jusuf s’occupait du nettoyage. Le moral n’est toujours pas là, ils sont tous très fatigués, mais ils pensent à nous et c’est ce qui les fait tenir bon. Gaelle Perio (journaliste à qui l’on doit l’article de Témoignage Chrétien) est passée les voir aujourd’hui, ce qui a remonté un peu le moral de tout le monde. Source : Collectif Raba

Aujourd’hui, à l’occasion de la venue de Nicolas sarkozy en Franche-Comté, deux rassemblements : un premier à Vesoul, où une délégation a été reçue par un proche de N. Sarkozy, et à Besançon, devant Micropolis, où 150 personnes étaient venu accueillir N. Sarkozy, et demander le retour de Joseph Kollie, en particulier, et de la famille Raba, et protester contre sa politique anti-étrangers. Une délégation a été reçue par un conseiller de N. Sarkozy.

Passage au 19-20 de France 3 Franche-Comté (ça commence à 4 min 40 et ça finit à 6 min 50)

Lundi 12 mars : 20h30, à la Turbine (centre ville de CRAN-GEVRIER) le RESF 74 et la FOL organisent une soirée d’information sur la situation des familles sans papiers avec vidéo reportage réalisé par Pierre CORMAN sur la famille RABA et débat en sa présence

Article dans L’Est Républicain d’hier : "Dis, tu vas m’aider à retrouver mon école ?", le témoignage de Jean-Michel Desgardin, médecin qui s’est rendu au Kosovo rencontrer la famille et constater leur état et leur situation


DIMANCHE 11 MARS 2007, 22h :

Nouvelles du 11/03 22h50
Qirim est très malade depuis deux jours maintenant. Il souffre de violents maux de tête et de vomissements. Il ne tient pas sur ses jambes et délire dans ses accès de fièvre. Dashnor et Dasha ont de la fièvre depuis aujourd’hui et vomissent également. En 4 jours, il y a eu 5 heures d’électricité et il fait très froid, donc pas de repas chaud et toilette à l’eau froide. Les enfants réclament de la tisane, mais Shpresa ne peut rien faire chauffer. Ils sont tous blottis sous les couvertures. Les parents ne dorment pas, ils ont très peur car Qirim va mal et il n’y a pas de médecin. Si la situation n’est pas meilleure demain, ils iront trouver un docteur qui leur demandera 25 euros par personne à soigner. Shpresa a beaucoup pleuré ce soir : "J’ai peur qu’il arrive quelque chose à Qirim, même sur son visage, je ne le reconnais pas, c’est pas mon Qirim, il souffre beaucoup, je ne sais pas ce qu’il a... La suite sur le site du Collectif RABA


JEUDI 8 MARS 2007, 22h :

Aujourd’hui, journée internationale des droits des femmes. Une pensée pour la famille et pour cette grande dame, Shpresa, qu’il nous tarde tous de voir revenir de l’exil ignoble imposé par N. Sarkozy.

Un témoignage édifiant, celui d’un médecin français qui a rencontré la famille au Kosovo la semaine dernière. "La famille m’a reçu trois jours .Je suis médecin. J’ai été témoin d’une situation que je serais tenu, sous peine de graves sanctions et si je l’avais observé en France, de signaler aux autorités sanitaires... la suite en cliquant sur le lien.


VENDREDI 2 MARS 2007, 22h :

Nouvelles du Kosovo : "Nous avons eu Shpresa au téléphone qui a raconté la journée "magique" qu’ils ont vécu hier. Qirim nous a parlé de ces deux journées passées avec JM : "C’était super bien, on s’est promené hier en voiture à la neige, j’ai fait du ski, de la luge, des raquettes et de la moto dans la neige avec papa à toute vitesse et tu sais où on a mangé ? Au restaurant et il y avait de la viande, mon ventre était tout gros. Je suis content et pas content à la fois car demain, JM repart en France, je l’aime beaucoup car il parle français. Demain, je vais pleurer, il sera parti. Je voudrais aussi venir en France, mais je ne peux pas, mais pendant trois jours, j’ai rêvé, je suis content, content, content. Je t’aime très fort parce que tu parles français aussi, tu parles une autre langue que le français toi ?" Réponse : "Non, je ne parle que le français." Qirim : "Ah, alors comme moi !!! Gros bisous, je t’aime !" Source : collectif Raba

GRAY (70) : Le collectif Raba interpelle C. Estrosi : "Nous étions plus d’une quinzaine de personnes à s’être réuni au kiosque Raba ce soir dès 16h30 avant de prendre la route pour la mairie de Gray où le ministre Estrosi était attendu pour signer un PER (Pole d’excellence rurale) en compagnie du patron de la poste entre autre. peu délus finalement ont répondu à l’invitation. et le ministre s’est surtout fait remarqué par sa rapidité à passer de son escorte à la mairie et par son retard sur l’horaire prévue. devant une mairie protégée et interdite au quidam, nous étions donc là. et remarqués par diverses personnes venues à notre rencontre comme le préfet Lamy, le député Joyandet ou encore les conseillers généraux Mariot, Michel, Blanchot, Carteret, ..." La suite et des photos sur le site du collectif

Vendredi 2 mars : 21 h à Besançon salle de la Malcombe, conférence de Jean Fontaine "L’exil est un dur métier" dans le cadre du festival " Culture et Résistances"

Jeudi 1er mars : anniversaire de Daschnor


MERCREDI 28 FEVRIER 2007, 22h :

L’Humanité consacre une page à l’initiative lyonnaise de lundi "A l’Opéra pour faire revenir la famille Raba"

Le Pays consacre un article sur l’initiative de Gray "Nouvelles manifestations pour le retour de la famille Raba"


MARDI 27 FEVRIER 2007, 23h55 :

Nouvelles du Kosovo : Nouvelles du Kososvo : j’ai parlé avec Shpresa, Dashnor et Qirim, un petit coucou de Dacha. Au Kosovo, on dit Nadia (la grand-mère), Shpresa et Dashuriya m’a appris Qirim. Je ne sais pas pourquoi le "a" s’est transformé en "e" en arrivant aux Capucins. Depuis 6 h, ce matin, pas de lumière et le téléphone sera coupé 3 fois.
J’ai demandé au professeur de Français Qirim :
- ce qu’il mangeait : de la soupe, des macaronias, des légumes, du poulet, de la viande et des fois des pommes, des mandarines, un peu de gâteaux ;
- s’il y avait des Mac Do : non, il n’y a pas de "Mac Donalds", j’en ai pas vu avec mon grand-père ;
- du Coca : oui.
- est-ce qu’il y a des montagnes à Rahovec : à côté de la maison de son grand-père, oui, une moyenne, les voitures n’y vont pas, elles passent en bas.
Nous avons évoqué les autodictées qu’il pourrait faire, les boîtes aux lettres qu’il ne voit pas, des feuilles qu’il colle, il en a beaucoup.
Et toujours les mêmes soucis, mais à quoi ça sert d’en parler ici...
AM

il n’y a toujours pas de lumière. La famille est allée 3 heures chez le grand-père pour changer les idées aux enfants. Dasha est de nouveau plus propre, mais il y a un problème pour laver le linge, sans eau, c’est dur et quand il peut être lavé, il est difficile de le faire sécher. AM les a appelés aujourd’hui, il étaient contents d’avoir des nouvelles. X n’est pas passé, peut-être passera-t-il prochainement, ils espèrent tous sa venue qui leur remonte le moral. Le manque de lumière engendre des saccages dans les magasins : les gens en profitent pour se servir et la police n’intervient que pour constater les vols. Source : Collectif Raba.

LYON : Présentation la veille à l’Opéra de Lyon d’une vidéo avec le témoignage de Shpresa Raba, lamaman. le lundi 26 février, 17 h 30, amphithéatre de l’Opéra, conférence de presse sur la famille Raba avec projection de la vidéo de P. Corman réalisée au Kosovo : cinq Graylois ont fait le voyage à Lyon.

En présence de 150 personnes dont : Serge Dorny, directeur de l’Opéra de Lyon ; Patrick Penod, directeur du Théatre des célestins ; Michèle Luquet, directrice de la Maison de la danse ; Patrice Beghain, adjoint culturel à la mairie de Lyon ; Philippe Meirieu ; Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arr de Lyon ; Guy Fischer, sénateur ; Sabiha Ahmine, adjointe à la mairie de Lyon ;

Métro (Lyon) : "Témoignage vidéo pour les Raba"

Le Progrès (Lyon) : "pour ne pas oublier les Raba"

France 3 Rhône Alpes en avait parlé lundi soir :


DIMANCHE 25 FEVRIER 2007, 22h :

L’Est Républicain de ce jour consacre un article à l’initiative de vendredi à Gray "cent bougies soufflées sans eux"


VENDREDI 23 FEVRIER 2007, 24h :

GRAY : le carnaval républicain a rassemblé près de 70 personnes au kiosque Raba ce vendredi, des photos sont disponibles sur le site du collectif.

Mardi 20 février, il y avait encore une vingtaine d’habitants du quartier au kiosque.

Contre l’oubli et la banalisation des expulsions :

Vendredi en fin d’après-midi, au kiosque Raba des capucins de Gray, a eu lieu un goûter suivi de l’opération 100ème jour du départ forcé de la ville de la famille Raba-100 bougies.

à partir de 16h30 et jusqu’à plus de 20h, près de 70 citoyens des
capucins et des environs se sont réunis afin de témoigner de leur soutien indéfectible à la famille Raba ainsi qu’aux autres familles menacées d’expulsion. De nombreux gâteaux ont été préparé et l’ambiance était empreinte de convivialité et aussi de regret de l’absence des Raba auprès de nous. Surtout au moment où le Kosovo refait reparler de lui suite à la résurgeance des tensions politiques et ethniques. Puis, à la tombée de la nuit, 100 bougies ont été allumées sur le kiosque afin de transmettre notre espoir de les voir revenir dans leur quartier au plus vite auprès de leurs amis et camarades de classe. Le collectif Raba et les habitants des Capucins n’oublient pas et rappelent qu’ils continueront à
se réunir tous les mardis et vendredi à partir de 16h30 au kiosque. De même, ce lundi, une délégation de Gray sera sur Lyon qui découvrira à son tour le film document de Pierre Corman déja diffusé sur Gray, Dôle, et Paris.

Dominique pour le collectif Raba 70.


DIMANCHE 18 FEVRIER 2007, 23h :

TEMOIGNAGE CHRETIEN consacre un encart en une et 4 pages à "L’angoisse de la famille Raba" avec un reportage réalisé sur place


VENDREDI 16 FEVRIER 2007, 23h :

GRAY (70) : Une vingtaine d’habitants au rassemblemement au kiosque Raba

LUXEUIL-LES-BAINS (70) : Signature du CUCS à Luxeuil, ou rencontre républicaine...glaciale.
Nous sommes trois, sur le perron de la mairie de Luxeuil-les-Bains, à accueillir les personnalités qui vont assister à la signature de ce contrat.Cela est amplement suffisant, vu la disposition des lieux.
L’accueil est poli, voire amical, jusqu’à,.. jusqu’à... l’arrivée du sous-préfet de Lure... La suite au lien suivant.

Claude Charpentier : "Je découvre avec stupéfaction dans L’Est Républicain de ce jour la mise en cause de ce quotidien dans la manière de relater les actions menées par le Collectif RABA..." Lire le communiqué dans L’Est Républicain d’aujourd’hui.


MARDI 13 FEVRIER 2007, 22h :

News du Kosovo (au telephone entre 21h15 et 22h)

Shpresa : "Pour Qirim, c’est très dur. Il ne mange pas beaucoup, il pense beaucoup, il reste toujours enfermé dans la maison. Les enfants ne veulent pas sortir."

Qirim : "Je suis en CE2, je veux être en CE2" Est-ce que tu lis un peu ? "Un peu ? Non, je lis toujours des livres, tout le temps, je lis des livres d’histoire, pleins d’histoires. Pour le calcul, maman m’aide, elle m’aide à faire le calcul. X aussi m’aide. Il est venu avant-hier."

Shpresa : "Il aide aussi Daschnor."

Daschnor : "Je suis Daschnor Raba." ça va ? "Non, ça va pas". Pourquoi ? "parce que je suis au Kosovo, j’ai envie de rentrer à l’école à Gray. Aujourd’hui j’ai dessiné pour ma maitresse" Qu’est-ce que tu as dessiné ? "Un lion, un tigre, une moto, une voiture, un avion. J’ai dessiné Emmanuelle aussi" Comment tu l’as dessiné ? "Avec un crayon. S’il te plait, aide-moi ! Aide moi beaucoup à rentrer en France !"

Dacha : "Je t’aime beaucoup !"

Shpresa : "C’est dur, je dois me lever la nuit. Les deux petits font pipi. Les couches de bonne qualité sont chères. Toujours les problèmes d’electricité. 6h sans électricité, 3h avec électricité. Toujours les coupures, régulièrement. Il y a eu de la lumière de 7h à 10h ce matin, puis de 15h à 21h. Il fait noir. L’électricité sera de nouveau vers 3h du matin. (...) J’ai suivi à la télévision tout ce qui s’est passé, notamment quand la Minuk a tué deux manifestants à Pristina ce week-end. (...) Un message pour tous ceux qui manifestent pour nous, à Gray et partout : je vous aime tous. Merci. Merci". P.S.

GRAY (70) : A partir de 15h30, une dizaine d’habitants distribuaient des tracts. Il y avait de nombreux gendarmes et agents des RG en civils. Le préfet est arrivé à 16h pile devant la mairie de Gray. Il a été interpelé par une maman, il était détendu au début. Il a continué son langage habituel, s’est justifié dans ses choix et décisions "tout a été respecté, le droit a été respecté (...) La Minuk avait donné son accord au moment de l’expulsion". Patrice l’a interrompu "vous n’avez jamais répondu sur le fond, cette famille correspond à tous les critères de la circulaire du 13 juin, dite circulaire Sarkozy, et vous avez pourtant refusé de la régulariser, (...) s’il se passe malheur, vous et M. Sarkozy devrez rendre des comptes à la république ! Vous savez ce qui se passe au Kosovo, vous serez responsable, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas" et a questionné le préfet "combien ça a couté l’expulsion" Le préfet a répondu "je ne sais pas" très gêné. Patrice a insisté "vous dépensez sans compter. Nous, les contribuables, on veut savoir, combien ça a couté, combien ça coute tout ça. Nous sommes ici pour la défense des droits de l’Homme !". Ensuite, nous avons eu de bonnes discussions avec les mamans de l’école Edmond Bourg, place de l’Hôtel de ville de Gray. Puis nous sommes revenus au kiosque Raba des Capucins. Les gendarmes sont passé 7 fois (avec trois véhicules différents). Ces moyens sont démesurés, nous étions une vingtaine ! En savoir plus sur la mobilisation du Collectif. Compte-rendu de mardi à Gray : "C’est à 15h55 que Monsieur Lamy, préfet de Haute-Saône est descendu de sa voiture avec chauffeur devant la Mairie de gray ce mardi 13 février 2007..." La suite au lien suivant.

Le magazine ELLE du 12 février consacre ses pages 91 et 92 à la famille Raba. La journaliste Anne Diatkine s’est rendue sur place. "L’impossible retour au Kosovo : expulsés, et après ?"

Demain, Témoignage Chrétien sortira un numéro suite à un reportage sur place avec 4 pages consacrées à la famille Raba. Ce numéro de Témoignage chrétien sera en vente du 15 au 21 février. Il n’est pas présent partout, mais une diffusion exceptionnelle de ce numéro est organisée en Haute-Saône. Le journal peut aussi être commandé par courrier en inscrivant sur papier libre : « Je commande le numéro 3240 de Témoignage chrétien », en glissant un chèque de 4 euros (tarif port compris) à l’ordre de « Témoignage chrétien » dans un pli adressé à : Témoignage chrétien, Vente au numéro, 49 rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris


LUNDI 12 FEVRIER 2007, 20h :

Situation tendue au Kosovo : à Pristina, des policiers de la MINUK ont réprimé samedi une manifestation de Kosovares albanophones. 2 morts et plus de 80 blessés parmi les manifestants (dont 2 Gendarmes Roumains du contingent de la MINUK blessés). dépêches en anglais et photos sur kosovo.net. Le ministre de l’intérieur du Kosovo, M. Rexhepi, vient d’annoncer sa démission aujourd’hui.

Articles à propos de la famille : Le Monde : "Manifestation à l’appel de RESF pour le retour d’une famille kosovare" ; L’Est républicain : "La vie difficile de la famille Raba au Kosovo" par une journaliste envoyée sur place, dans L’Est Républicain également, édition de haute-Saône, un article : "marraines de coeur" à propos du parrainage de samedi 10 février à Arc-les-Gray, dans Planète Paix : "Une famille en soufrance"


SAMEDI 10 FEVRIER, 24h :

PARIS (75) : Devant plusieurs centaines de passants place de la Fontaine des Innocents deux écrans géants. Projections du film de Pierre Corman interviewant Mme Raba au Kosovo, où la famille a été expulsée : "La mère, Shpresa, est seule à l’image, d’un bout à l’autre du plan séquence. Elle raconte, en français, la fuite du Kosovo, l’intégration en Haute-Saône, puis l’expulsion et la vie à Rahovec, cloîtrés à cinq dans une pièce."

ARC-LES-GRAY (70) : 86 personnes étaient présentes à la mairie, au baptême républicain des enfants de la famille Raba. Les élus portaient tous leur écharpe tricolore. A 12h30, un repas a rassemblé de nombreuses personnes à la FJT de Gray. Une communication assez émouvante a pu être établie avec Youssef Raba au Kosovo.

BESANCON (25) : A l’occasion du rassemblement ayant réuni une cinquantaine de personnes devanat la préfecture du Doubs, pour exiger que Joseph Kollie, expulsé il y a un an jour pour jour, puisse revenir, Claude Charpentier est intervenu au nom du collectif Raba pour la famille.

Lien vers des photos et texte des interventions cette journée à Arc-les-Gray.


VENDREDI 9 FEVRIER, 22h :

Entretien téléphonique de l’institutrice avec Sprehsa et Qirim, ce vendredi 9 février en soirée.

Sprehsa : « tous les jours Qirim est debout à 7h30.

A 8h20, il dit : c’est bientôt l’école ?

A 11h30, mes copains sortent de l’école.

A 13h20 et à 16h30, il pense encore à son école, à ses copains Sacha, Tayip, Furkan, Jimmy et David »

Qirim : « tu diras à tout le monde : le plus que Qirim a besoin c’est son école et ses copains.

Ne m’oubliez jamais. Moi, je ne vous oublie jamais.

Est-ce que les parrains peuvent me faire venir en France ? »

Sprehsa : « Qirim ne peut pas manger quand il se met à table, il pleure.A l’heure de l’école, il pleure »

L’institutrice : « Sa maman est très inquiète pour lui. Le cadeau qu’il souhaite le plus :

Un cadeau qui fait revenir en France »

Cet enfant va très mal.Quelles solutions avons-nous pour exaucer son plus cher désir ?"

NOTE : les conditions pour avoir des nouvelles sont devenues très dures suite aux différentes tensions apparues ces derniers jours. L’electricité devient une arme dans cette bataille et les coupures sont de plus en plus fréquentes et longues.

GRAY (70) : Plus d’une vingtaine de personnes, avec des parents et des jeunes femmes du quartier (faisant suite à de bonnes discussions avec des parentes d’élèves devant l’école ce matin). Les gendarmes sont passés à 16h30.

Ecouter sur France Bleu (Besançon), l’interview de Richard Moyon, porte parole de RESF.


MARDI 6 FEVRIER, 19h :

photo C. Quirion, la famille au Kosovo, 5 Fev. 2007, droits réservés

GRAY(70) : rassemblement au kiosque Raba : 20 mamans et habitants du quartier des Capucins ont bravé le froid.

Le quotidien Libération consacre un renvoi depuis sa Une et ses pages 34 et 35 aux raba "Terrés depuis leur expulsion".


DIMANCHE 4 FEVRIER 2007, 9h :

Le Figaro daté du 3 et 4 février consacre sa page 10 à la famille Raba, "Cette famille kosovare qui veut revoir Vesoul..." et "Problèmes d’intégration ou famille modèle : les 2 versions d’un dossier complexe", article auquel est adjoint une photo du couple avec sa fille montrant la maison dévastée.


VENDREDI 2 FEVRIER, 22h :

News du Kosovo : "coup de fil de ce soir : les enfants sont couchés, Schpresa fait une pause, elle a une voix rieuse lorsqu’on évoque la présence des nombreux journalistes dans la chambre puisque c’est là qu’elle les a reçus ; les grippes vont mieux ; elle espère et elle nous embrasse tous" MC

Regarder un extrait de la vidéo de l’intervention de Claude Charpentier, président du Collectif Raba, au meeting de Marie-George Buffet à Besançon la veille :

Ici, d’autres vidéos concernant la mobilisation pour la famille Raba.


LUNDI 29 JANVIER, 22h30 :

BON ANNIVERSAIRE QIRIM !

News du Kosovo : "je les ai appelé aujourd’hui (à 22h) pour l’anniversaire de Qirim (nous sommes plusieurs à avoir appelé pour souhaiter l’anniversaire de Qirim, on sait ce qu’il voudrait...) Tout à l’heure il a eu droit à un gateau (X. est passé cette apres-midi). Ils sont tous plus ou moins malades, Jusef va un peu mieux (mais c’est pas la forme), Qirim et Dacha sont malades et ont de la fièvre. Shpresa n’est pas en forme du tout (apparamment toute la famille tombe malade à tour de role) elle aussi est malade, elle est très touchée et émue que personne ne les oublie. Elle remercie tout le monde qui se bat pour les ramener en France, et remercie les quelques 800 ou 1000 manifestants de samedi." P.

Dans L’Humanité : "Mille personnes dans les rues de Vesoul"


DIMANCHE 28 JANVIER, 23h30 :

News du Kosovo : "hier, il y avait notre marche de la colère à Vesoul, ville préfecture de Haute-Saône, un vrai moment de révolte et aussi de bonheur d’être aussi nombreux et déterminés malgré le froid et la neige. Il était convenu que l’appel de ce dimanche se fasse avec d’autres, des mamans voisines mais fatigué de la préparation de la manif je me suis donné le temps du dimanche à réfléchir, j’ai appelé seul, gardant précieusement l’image que j’ai d’eux à Gray et pensant aux autres familles de Gray menacées comme eux avec les mêmes mômes. Quirim est très malade, grosse grippe ou autre, il a beaucoup vomi, Dashnor semble très fatigué et malade aussi comme sa soeur qui pleurait. Ces enfants ne vont pas bien, c’est évident et comment cette maman fait-elle pour tenir le coup ? Le Kosovo attend ses enfants m’avait répondu le chef de cabinet du préfet le vendredi 17 novembre 2006, lors de notre première mini manif devant la Préfecture dans le froid et la pluie.
Aujourd’hui le journal "l’Est Républicain" titre en
page Région "Expulsion Raba, Crime d’Etat" reprenant
les mots criés par les manifestants hier à Vesoul.
Le vendredi 17 novembre 2006 c’était déjà un mensonge
d’Etat, j’ai honte pour eux." P.

Succès de la manifestation régionale à Vesoul hier : manifestation régionale à Vesoul (Place Renet) à 14h30 à l’appel de RESF et du Collectif Raba - Télécharger le tract au format PDF. plus d’information, et des photos prochainement. consulter le compte-rendu et le diaporama ; voir aussi sur www.dailymotion.com la vidéo de la manif, l’intervention de la représentante de la LDH, S. Vermot et de RESF, N. Ledeur

Un article dans L’Est Républicain d’aujourd’hui : "Expulsion des Raba, crime d’État"

Ecouter l’émission conscarée à la mobilisation pour la famille Raba sur RCF


VENDREDI 26 JANVIER, 21h40 :

Nouvelles du Kosovo "Jusuf est malade. il a vu le médecin hier. Il y est retourné aujourd’hui. Il est maintenant couché avec une perfusion de qqes heurei. si ça ne va pas mieux, il y en aura une autre demain ; Jusuf est manifestement très faible. il ne mange presque pas... Daschnor est lui aussi malade. Il pleure beaucoup, a de la fièvre. Et surtout, c’est à son tour de se lever la nuit, d’être somnambule et d’avoir peur.
Ils ont dû payer 15 euros pour le médecin ce matin.
"ici il n’y a pas la CMU"... Bref entre les grippes, rhumes... (de saison pour tous) et les crises d’angoisse, le moral n’est pas haut (...) " M.

Demain samedi 27, à 9h15 interview de Patrice Muzard sur RCF (Gray : 87.6 FM - Vesoul : 88 FM) durée 5 à 10 min

GRAY(70) : rassemblement au kiosque "Raba" pour préparer la manif de samedi 27 à Vesoul.

Un article dans "La Voix du Jura" de la veille

un article dans L’Humanité : "Les Raba doivent revenir"


JEUDI 25 JANVIER, 18h :

"Shpresa a appelé l’une d’entre nous vers 17h. Elle était desespérée parce que Jusef était malade. Je l’ai appelé il y a 1/2 heure :

Jusef a été malade toute la nuit dernière avec une forte fièvre, et mal de tête (pas dormi, pas bien toute la nuit). Vers 16h, Z. l’a accompagné voir un médecin. Shpresa était restée seule avec les enfants qui pleuraient, elle était dans l’incertitude la plus totale, ce qui explique pour beaucoup son desespoir. Pour finir, Z. est revenu avec son mari : il a vu un médecin et a des médicaments à prendre.

Les enfants ont eu peur aussi (notamment Qirim).

Qirim n’est pas du tout d’accord pour recevoir de l’argent pour devoir rester au Kosovo (13000 euros d’aide au retour NDLR). Qirim dit qu’il n’a pas besoin d’argent, il a besoin de revenir vivre dans son pays, en France, de retourner à l’école, de voir ses copains !

Shpresa est contente d’avoir eu la carte avec les photos. (...) Qirim était content de voir la photo de Y. qu est en CE1 aussi. Shpresa m’a dit qu’il (Qirim) avait eu le reflexe de prendre le sphotos lorsqu’il a été arrêté le 16 novembre dernier : ainsi il a les photos des gens qu’il connait à Gray ! " P.

Nouvelles du Kososvo : "j’ai appelé à l’heure de la soupe : Qirim n’a pas faim, il dit que ça ne passe pas ; on calcule le nombre de jours qui le séparent de son anniversaire, le 29 janvier et il se dit qu’il faudrait quand même manger un peu de soupe pour continuer de grandir (du moins c’est ce que je lui souffle et il en convient). Shpresa a très mal au dos ces jours (...) Ils sont très émus à l’idée que des manifestations vont avoir lieu demain à Gray et à Dole et remercient tout le monde" MC

Armand JUNG, député à l’assemblée nationale (1ere circonscription du Bas Rhin), et Membre titulaire de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, est intervenu au Conseil de l’Europe le mercredi 24 janvier dernier au sujet de la famille Raba expulsée au Kosovo en décembre (et d’une autre famille menacée d’expulsion actuellement à Strasbourg). Il a défendu la famille, dénoncé l’expulsion et demandé que tout soit mis en oeuvre pour rapatrier la famille Raba en France.


MERCREDI 23 JANVIER, 22h10 :

News de la famille au Kososvo :

19h :

"(...) il n’y avait pas d’électricité quand j’ai appelé vers 19h mais il y en aura à partir de minuit jusqu’à trois heures (je crois, je me trompe peut être) c’est important car ils sont chauffés à l’électricité, quelle connerie ces chauffages électriques, j’ai fait la promo bouillotte,elle ne connaissait pas (...)

Je lui ai fait part de la proposition du représentant du ministère de l’intérieur (faite à Josiane Balasko NDLR), elle m’a demandé si c’était la même que celle qu’on lui a faite à la préfecture, j’ai acquiescé, elle m’a dit que cette proposition lui interdirait de revenir et qu’elle refusait 13000, qu’elle refusait 100000 euros, qu’elle souhaite juste revenir en France.. .je l’ai priée de poser la question à Yussuf qui a répondu que ce n’était pas possible de prendre cet argent pour rester là-bas, (...)

Quand j’ai eu Quirim qui n’a pas les oreilles dans ses poches il m’a demandé : "si on dit oui on reste et si on dit non on rentre" j’ai dit que c’était pas comme ça et j’ai expliqué ...je ne pensais pas lui poser la question mais il m’a interpellée et m’a envoyé sa réponse : c’est non...j’ai bien dit que le fait de dire non ne le ramènerait pas magiquement en France...il m’a posé la question de la date je lui ai annoncé qu’on était le 24 il a hurlé : "il reste plus que cinq jours !!" vous savez tous pourquoi... (...)

J’ai donc essayé de donner à Schpresa les consignes pour organiser le travail scolaire des enfants, il paraît que X. et sa compagne font le travail de correction et qu’ils guident Quirim. (...) Schpresa est heureuse ce soir tout le monde est apaisé, ils sont bien et mal à la fois... elle prend ce bonheur et c’est bien car elle peut encore être heureuse...elle reste vigilante, elles nous aime tous si fort qu’elle ne sait comment nous le dire ...si elle revenait devinez ce qu’elle ferait : une gigantesque fête ..on est tous pareils on rêve tous de faire une fête...aujourd’hui il pleuvait là bas." A.

17h :

- Ça va Qirim ?
- Non. ... Je veux aller en France.
(...)

- Tu continues à travailler ?
- Oui, là je suis avec mes tables d’addition.
- Et je crois que tu es content qd X. vient ?
- Oui, il parle français.

Dernier mot de Qirim :
- s’il te plaît, aide-moi aussi. Je te passe maman.

Incroyable ce gamin, il prend son temps pour bien prononcer les mots et faire des phrases correctes. Tout le temps avec son crayon et son sac, entre en bas et en haut. Sphresa doit insister pour qu’il vienne manger, il a peur d’oublier son français s’il lâche son crayon. Dashnor est jaloux de ce travail acharné !

Chaque fois que X. monte les escaliers, c’est toute la France qui apparaît à la porte. Shpresa se demande ce qu’ils auraient fait sans lui. Aujourd’hui, ont reçu du courrier de Besançon" C.


LUNDI 22 JANVIER, 23h :

Nouvelles du Kosovo (par tel) : "Compte-rendu du long coup de fil (près d’une heure !) de ce soir (lundi 22 janvier) : Les enfants étaient couchés et Jusef était en haut avec eux (j’ai appelé à 21h10). (...)

"Dashnor s’est plaint d’avoir mal à la tête, Qirim a eu de la fièvre. Les deux garçons parlent très très souvent de l’école, de leurs copains, de Gray.

"Les garçons sont revenus sur la manière dont leur expulsion s’était passé : Qirim a dit "j’aurais voulu ne pas monter dans l’avion, mais je suis petit et le policier était plus fort que moi" Shpresa en a discuté avec eux.

"Jusef pense beaucoup (tjs idem)

Shpresa dit "moi je fais à manger, le ménage..."

Toujours plaisir quand je reçois de coups de fils, des SMS.
L’autre soir, j’ai echangé des messages (SMS) jusqu’à 3h du matin avec une copine de Gray (...) "avant hier nous avons reçu une lettre de Lyon sans photos mais avec des écritures pour les enfants.

"Aujourd’hui, il y a eu du soleil (je lui ai dit que chez nous la neige tomberait beaucoup - enfin - pendant 24 h toute la journée de demain, mardi). Les enfants sont sortis un peu devant la maison avec Jusef. Ils ont joué et des avions sont passés dans le ciel, très haut. Qirim disait "s’il te plait remmène moi en France ! Aide moi ! Aide moi à revenir à Gray chez mes copains !". De voir les enfant regarder les avions et les implorer de les emmener en France, (...) Shpresa a dit aux garçons que l’avion était trop loin pour l’entendre, mais Qirim voulait que les gens de l’avion l’entende. (...) Ce même jour Shpresa sait qu’il y aura la manif à Vesoul. Elle nous remercie tous. (...) Elle est contente pour les projections de samedi et les intervention des personalités pour leur famille.

Evidemment, Shpresa n’a pas manqué de me demander si ça allait mieux (je toussais beaucoup la semaine dernière) - elle est vraimant trop !

Mon impression générale, c’est que ce soir Shpresa allait bien. Elle sait qu’on les laisse pas tomber. On rigole toujours beaucoup lorsqu’on discute au tel. C’est vraimant une grande dame." P.S.

Au Kosovo, la situation est tendue : les ultranationalistes sont arrivés en têtes des élections Serbes avec 28,5% des voix, et seule la formation d’un gouvernement d’union entre droite classique et socciaux-démocrates permettrait de débloquer la question du statut du Kosovo. Mais d’autres, même parmis les forces démocratiques d’autres demandent de mettre à plat les statuts de la Krajina ou Republika Srpska (Serbes de Croatie) si le Kosovo obtenait l’indépendance. Les nationalistes comptent sur des tractations longues pour former le prochain gouvernement de Belgrade afin de retarder l’entrée en vigueur du prochain statut du Kosovo. Un statut qui pourrait prévoir une forme de souveraineté limitée. Une formule qui fait déjà l’unanimité contre elle. Plus d’information sur le site du Mouvement de la Paix consacré aux Balkans et en particulier la rubrique "actualités".

VESOUL (70) : Voeux du Préfet Lamy : Cinquante personnes ont souhaité la bienvenue aux personnalités répondant à l’invitation du Préfet à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des voeux. Nous nous sommes étonnés du petit nombre de personnes ayant répondu à l’invitation...

En France, encore des articles dans la presse au sujet des initiatives de samedi 20 janvier où Josiane Balsko, Dominique Voynet et d’autres sont venues soutenir la famille Raba :

Dans Libération : "La famille Raba revient, via un film" et "Plus de cinq ans de présence en France", dans L’Humanité : "Josiane Balasko n’oublie pas les Raba" ; l’information est diffusée également sur France Info


DIMANCHE 21 JANVIER 2007, 16h :

France Bleu rapporte que "Balasko soutient les Raba" ; Dépêche AFP : Famille Raba : Balasko compte interpeller Sarkozy "dans les prochains jours" ; Hier, samedi 20 janvier, France 3 Franche Comté "19-20 : A Gray et à Dole : projection de l’interview de Shpresa Raba, soutien de Josiane Balasko, de Dominique Voynet etc..." ; En pages région de L’Est Républicain : "Un cas modèle de mauvaise expulsion" et "Vidéo émotion à Gray" ; Le Journal Chrétien écrit que "Josiane Balasko compte interpeller Sarko dans les prochains jours" ; Le Progrès "Dole : balasko et Voynet an soutien à la famille Raba", et encore dans Le Progrès : "Cinq ans en France puis l’expulsion", Une dépêche relayée sur yahoo !


SAMEDI 20 JANVIER, 17h :

Nouvelles du Kosovo : "Pendant que tout le monde s’activait à Gray et Dôle, j’en ai profité pour passer un coup de fil à Shpresa, à 16h, solidaires entre nous de rester à la maison chacune de notre côté...

Elle avait une bonne voix et même en parlant de ses enfants, ça avait l’air d’aller relativement bien (...) Et surtout, ce qui se passe aujourd’hui en France pour eux la réchauffe.

Elle a eu beaucoup de sms de Gray, un coup de fil de Schpendim. Savait qu’il y avait du monde, Pierre et ses vidéos, journaliste, etc.

Elle comme moi attendons des nouvelles de Dôle, ce qui ne saurait tarder...! (...) Qirim se demandait à quoi ça servait d’écrire puisque personne ne peut lire le français là-bas. Shpresa lui a dit qu’elle posterait ses lettres pour la France.

Elle a bien reçu les paquets (vêtements, chocolats, feutres...). Même si ça coûte un peu d’argent, c’est important, on sait combien une lettre ou un paquet peuvent faire plaisir, et ça reste, pas comme un coup de fil.

Et ça me fait penser que si on veut envoyer une carte d’anniversaire à Qirim, il est temps (...) Elle m’a dit : « si tu pouvais voir les enfants qd ils dorment (sont au lit), les garçons se parlent : Qirim explique tout ce qu’ils ont perdu : maman nous emmenait à l’école à 8h30, à 11h30 elle revenait nous chercher, à 16h30 on allait au parc avec papa, ici il n’y a pas de parc. On allait à l’école, ici non, j’aimerais bien retourner à l’école »

Dashnor voulait faire pompier.

Qirim, policier mais Dashnor n’est pas d’accord et réexplique la scène de l’avion et que s’il n’y avait pas eu de policiers, ils ne seraient pas partis.

Dasha veut être docteur. Enfin, ça doit changer selon les jours leurs professions...

(En tout cas personne ne veut être ministre...)

J’ai expliqué à Shpresa que Sarko est toujours au ministère.. jusqu’à fin février sans doute... (...)

Shpresa a perdu beaucoup de kilos, déjà 6 ou 7 « en prison » en France, mais comme beaucoup de femmes, elle y voit aussi le bon côté... elle en est à 60 et on a convenu qu’il ne faudrait pas descendre en dessous qd même.

Là je l’imagine pensant à ce qui se passe aujourd’hui... Elle m’a redit merci pour tous."

Aujourd’hui, à Gray et à Dole, projection de l’interview de Shpresa Raba, réalisée au Kosovo par Pierre CORMAN : conférence-débat à Gray (14h) et Conférence de presse à Dole (17h) avec en particulier Josiane BALASKO et Dominique VOYNET.


JEUDI 18 JANVIER, 22h :

Nouvelles du Kosovo :
"Bonsoir. je viens de quitter la famille Raba, surtout Shpresa. Ce soir, elle a parlé de sa vie quotidienne (...) Je lui ai donné des nouvelles des amies et des voisines, elle m’a demandé de les saluer demain. Dashnor m’a encore dit qu’il voulait rentrer en France, ce soir, les 3 enfants étaient occupés et c’est tant mieux. Je suis un peu rassurée. Bonne nuit et à plus"


Suite de l’article à consulter aux liens suivant :

Période du 7 décembre 2006 au 17 janvier 2007

Période du 16 novembre 2006 au 6 décembre 2007

(l’article étant trop long, il a fallu le découper pour plus de facilité dans le chargement du présent document)

samedi 15 mai 2010.

Mobilisation pour les RABA -

Appel au rassemblement devant la prefecture de Vesoul




Courrier de Patricia MAITRET -

Adressé aux enseignants et futurs enseignants de l’IUFM



Lettre au ministre de l’Intérieur par des membres d’une association qui ont constaté les violences au Kosovo -

Un témoignage sur la réalité de la situation au Kosovo et une demande au ministre d’épargner la famille Raba.











Photo de la famille dans leur abri de fortune -

prise au Kosovo



Texte de Claude Charpentier -

Lu à la fin de son intervention à radio fréquence amitié (Vesoul FM 91.3) dimanche 17 décembre 2006.




Tract d’appel à la manif régionale de Vesoul le 27 janvier 2007 -

Rassemblement à partir de 14h30 : Manifestation régionale de soutien à la famille Raba à Vesoul (Place Renet)









Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 70-Haute Saône / Famille RABA
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW