accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 69-Rhône > Centre de rétention
Contact
Pictos - STOP ! 118x70 px

Arthusha et Anahit Minasyan et leur mère enfermés dans la prison pour étrangers (ex CRA)de lyon, depuis le 28/11/07 - Libérés le 14/12/07

 

Madame HOVHANNISYAN épouse MINASYAN, de nationalité arménienne, et ses deux enfants sont placés depuis le 28 novembre 2007 au centre de rétention de Lyon Saint Exupéry. Elle fait l’objet d’une obligation à quitter le territoire pris par la préfecture de la Drôme, en date du 13 août 2007 notifiée le 14 août 2007. L’Oqtf a été contesté et jugé .... le délibéré autour du 6/12. Ils ont été interpellés le 28 /11/2007, (bien sûr un mercredi) à 6 heures du matin, par une quinzaine de policiers. Ils sont arrivés au centre de rétention en chaussettes et légèrement habillés. Les enfants ont été séparés de leur mère de 9 heures à 15 heures. Jusqu’à leur arrivée au centre de rétention, la mère a été privée de nourriture.

Madame MINASYAN est en France depuis 25/06/2004. Ses deux enfants ARTUSHA 10 ans et ANAHIT 6 ans sont scolarisés depuis leur arrivée en France à l’école primaire BARTHELON de Bourg les Valence, dans la Drôme. ARTUSHA 10 ans est en CM1, ANAHIT 6 ans est en CP . Ils s’expriment dans un français parfait. Ce jour 29 novembre les enfants ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent pas aller à l’école.

3 rejets ofpra - 2 rejets CRR - En attente d’une nouvelle réponse CRR.

Vendredi 14/12/07

La famille Minasyan a été libéree cette après-midi, vendredi 14/12 suite à un refus définitif de l'ambassade de délivrer un laisser-passer.
Donc pas de 2ème JLD demain samedi  pour eux !
merci à Brigitte, de Lyon, qui a pû les récuper à 16h les emmener à Chanas où le frère de mme est venu les chercher.



Pour protester - pour demander la libération et la régularisation de la famille :

contact préfecture de la drome pour Mme MINASYAN-HOVHANNISYAN
et ses deux enfants
fax du cabinet du préfet:O4 75 79 29 43
le prefet s'appelle Jean Claude BASTION
tel de préfecture: O4 75 79 28 00
adresse mail pour le prefet courrier@drome.pref.gouv.fr <mailto:courrier@drome.pref.gouv.fr>

Pétition en ligne : http://www.educationsansfrontieres.org/?article10069


8 décembre : compte rendu de visite au CRA
 Nous avons vu Ruzanna et ses deux enfants et leur  avons porté le stock de crayons et papiers  pour les enfants; nous avons trouvé la maman bien fatiguée et stressée; on le serait à moins; contente d'avoir  eu des infos de la mobilisation sur Valence
les enfants ont l'air bien préoccupés même s'ils ne le disent pas trop; Ruzanna nous disait que son grand (10 ans) garçon est plus inquiet car il comprend tout  et pas la petite qui s'est alors tourné pour dire j'entends et je comprend tout mais j'ai pas envie d'en parler;elle s'est absorbée dans son dessin. Pas de besoins particuliers  sinon que les visites apportent un peu d'air extérieur et de contacts; d'après Ruzanna il n'ya  actuellement plus d'autre famille avec enfant au CRA pour le moment.
 
Nous en avons profité pour voir aussi Zurab Galustov; ils se connaissent d'ailleurs un peu  (parlent tous arméniens ) et semblent avoir peu d'autres contacts dans le CRA; lui aussi semble porté par les démarches faites pour lui dans son département;cela entretien l'espoir; mais il était lui aussi très déprimé , éteint  quoique avec une farouche volonté ...
mêm si nous avons passé moins de temps avec Zurab  (il y avait beaucoup de visites sur la fin d 'après midi)nous avons eu l'impression que cela  lui apportait à lui aussi un peu d'air frais;
 
si dans le WE certains vont voir la famille Mynasian quelques minutes avec lui ensuite ne seraient pas de trop
 
denise et sandrine
 

7 décembre 2007 : Visite au centre de rétention

rencontre cet après-midi au CRA avec Ruzanna Mynasian et ses enfants, une femme courageuse et des enfants très mûrs, trop pour leur âge; c'est le petit garçon de 10 ans, au courant de tous les stades de la procédure, qui complète ou traduit ce que sa mère ne parvient pas à dire en français (encore qu'elle se débrouille bien). La petite fille (6 ans) a une petite mine et traîne un rhume attrapé dehors pendant les heures de ménage.

On les a conduits à Paris en voiture au consulat d'Arménie qui a refusé les laisser-passer : dossiers incomplets, pas de passeport pour Ruzanna ,la maman, et pas d'acte de naissance pour la petite, née en Russie .D'ici que la Russie envoie un acte de naissance, les 32 jours seront peut-être passés...

Des amis et de la famille les soutiennent depuis Valence mais je crois que les visites lyonnaises sont bienvenues ; les enfants ne sont pas trop exigeants :ils voudraient bien des feutres ,du papier et un taille-crayon

Le mari est en prison en Arménie et il semble qu'il n'y ait pas de contact avec lui,si on a bien compris mais on n'a pas approfondi ; ce n'était pasl'objet de notre visite, d'autant plus que c'est le petit garçon qui explique


brigitte et marie-claude


Lundi 3/12
Ce matin Sandra et moi sommes allées au CRA pour voir Ruzanna, Arthusha et Anahit Minasyan (nom de jeune fille : Hovhannisyan).
Rozanna et Anahit sont malades ayant dû rester dehors tous les jours entre 8 h 30 et 10 h 30 pdt le nettoyage des cellules (avec tout ce que ça représente d'horreur de parler de cellules lorsqu'il s'agit d'enfants et de leurs mère!!!). Elles ont vu un médecin et ont un traitement. Ils ont reçu des bagages donc n'ont besoin de rien de particulier comme habits... par contre nous avons demandé aux enfants ce dont ils auraient envie si quelqu'un va les voir, je crois que des bd titeuf seraient les bien venus et pourquoi pas si vous avez des livres scolaires cp et cm1...
Il est tout à fait facile de communiquer avec Ruzanna qui se débrouille bien en français et qd c'est nécessaire Arthusha et Anahit traduisent car ils parlent parfaitement le français (mieux que l'arménien).
Du côté juridique, Valence suit le dossier,  du côté mobilisation, ils organisent une manifestation et différentes mobilisations cette semaine, et ils doivent envoyer une pétition.
Mais il est important de continuer à faire pression sur la Préfecture de la Drome.
En ce qui concerne le mari de Mme Minasyan, il est reparti il y a à peu près un an et demi en Arménie pour voir où en était la situation (en vu d'un éventuel retour de la famille), mais il s'est fait arrêter un mois après son arrivée en Arménie et il est en prison depuis.
Le  frère de Rozanna est lui en france depuis 4 ans et il a une carte de séjour depuis 6 mois.

Ce matin c'est la première fois que j' allais au centre de rétention et c'est terrible d'entendre des enfants vous raconter qu'ils vivent dans une prison car il s'agit de ça, des ballades, le parloir, des cellules verrouillées la nuit, et le rythme de la vie en prison, au nom de quoi??!!!
et qd on arrive c'est bien une prison qui plus est surmontée et entourée de barbelés. alors pour les termes de la campagne CRA, de mon point de vue c'est non, simplement non à tout enfermement pour délit de papiers.

Isabelle

Dimanche 2/12
j'ai vu ce matin Ruzanna et ses enfants; ils etaient bien hier devant le juge qui les maintient  en rétention 15 jours  et leur avocat attend la réponse à leur 3e demande à la commission de recours !
ils sont fatigués, et les enfants enrhumés; Anahit  constate qu'elle ne peut plus apprendre à lire !
etc,etc ...
Claude

Samedi 1/12
cour d'appel : confirmation rétention

vendredi 30/12 : JLD qui confirme la rtétention pour 15 jours

dimanche 9 décembre 2007.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles