accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 25-Doubs > Actions urgentes
Contact

Montbéliard, une nouvelle famille en danger

 

La gendarmerie a fait irruption cette semaine (mardi 4 mars 2008) dans les locaux du CADA pour connaître l’adresse de la famille Nashkoev.

M. Umlat Nashkoev  le père, Mme Nusyia Nashkoev médecin de son état et les enfants scolarisés à l’école « Sous la Chaux » à Montbéliard, Islam (9 ans), Imana (7 ans) et Imrad (4 ans),  ont fui la Tchétchénie en 2006  pour échapper à la guerre et à la terreur exercée par la politique du gouvernement Poutine sur ce peuple.

M. Nashkoev a subi la torture, il en garde des séquelles autant physiques que psychologiques.

S’il retourne dans son pays, il va à la mort.

 

Les Nashkoev sont arrivés à Montbéliard en septembre 2006.

Ils ont fait une demande d’asile politique, refusée (Umlat explique que l’interprète commise d’office était russe et qu’elle ne l’a pas écouté et a raconté ce qu’elle a voulu).

Ils font appel de cette décision. Nouveau rejet en juin 2007. Ils recoivent ensuite une OQTF.

Entre temps, M. Nashkoev constitue un dossier médical et fait une nouvelle demande à l’OFPRA  pour bénéficier du statut de réfugié.  Demande rejetée en septembre 2007. Nouveau recours en octobre 2007,  la Cours Nationale du Droit d'Asile n’a pas encore statué sur leur sort.

La famille a reçu un refus du titre d'étranger malade par la préfecture le 20 décembre 2007.

Le préfet justifie cette décision ainsi :  M. Nashkoev a certes besoin de 6 mois de soins qu’il ne peut recevoir dans son pays d’origine , mais l’absence de soins ne met pas sa vie en danger !  (dixit le rapport du médecin inspecteur de la DDASS).

Mme Nashkoev attend son 4ème enfant très prochainement , mars ou avril.

Cette famille qui commençait à se reconstruire  et à reprendre confiance vit à nouveau une terrible angoisse. Les enseignantes des enfants sont bouleversées, elles les ont vu sourire pour la première fois cette année et tout est remis en cause.

mardi 4 mars 2008.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles