accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 08-Ardennes > Dans les médias
Contact

L’Union/Fac : nouveau collectif pour lutter contre les expulsions

Article paru le : 18 mars 2008
 
Source : L'Union de Reims

À la suite de plusieurs expulsions d’étudiants étrangers, des enseignants et étudiants de l’université ont créé un collectif afin de prévenir d’autres expulsions.

«En trois mois environ, nous avons connu sept cas d’étudiants étrangers expulsés ou menacés de l’être. »


Forts de ce constat, des enseignants de l’université et des étudiants ont décidé de se mobiliser. Le moment est bien choisi puisque se déroule actuellement la semaine de lutte contre le racisme.

De nombreuses manifestations, projections, conférences-débats, du théâtre, mais aussi des concerts et des expositions... Cette action, coordonnée par l’association rémoise contre les racismes est ouverte à tous (renseignements : www.arcr.l’autre.net).


Michel Koebel, du collectif Réseau universités sans frontières : « Les sept cas que nous avons eus à connaître depuis trois mois suivent des études de la licence au doctorat ». Christian Lantenois.


« La peur au ventre aux examens »


Sensibilisé par l’action du Réseau éducation sans frontières (RESF), Michel Koebel — maître de conférences en sociologie à l’UFR Staps — a décidé de créer un collectif Réseau universités sans frontières.
Déjà, le collectif compte 27 membres, des enseignants, mais aussi des étudiants et des personnels administratifs. « Actuellement, les étudiants étrangers sont des cibles privilégiées des forces de l’ordre », estime le collectif. « Les sept cas que nous avons eus à connaître depuis trois mois sont des jeunes filles ou des jeunes gens. Ils suivent des études de la licence au doctorat. » Michel Koebel estime que les étudiants étrangers touchés « sont ceux qui ont les plus grandes difficultés ».
Financières notamment car « ils doivent travailler pour financer leurs études » et administratives « car tous les trois mois, ils doivent renouveler leur attestation provisoire de séjour ».
Pour lecollectif, « on considère que ces étudiants sont ici provisoirement. Quand les examens arrivent, ils ont la peur au ventre car s’ils les ratent, ils risquent l’expulsion ».

Le collectif souhaite aider les étudiants étrangers pour éviter d’en arriver à la réception de l’OQTF (obligation de quitter le territoire français) « car déjà, à ce moment-là, il est trop tard ».

Conseils d’un avocat spécialisé

Pour sa première action, le collectif organise ce mardi entre 18-h-30 et 20 heures, une réunion ouverte à tous, sur le campus Croix-Rouge (amphi 10), « aux étudiants étrangers qui pourront bénéficier des conseils d’un avocat spécialisé », mais aussi « aux étudiants français, pour mieux connaître les difficultés rencontrées par leurs camarades étrangers » et « aux enseignants, pour qu’ils puissent donner les informations indispensables à leurs étudiants ».
Parmi les conseils dispensés aux étudiants : « se faire accompagner si possible dans les démarches, par un enseignant qui peut éventuellement témoigner ». Le collectif demande « une bonne application du droit et l’humanité de traitement, l’équité entre les étudiants ».


Patricia Buffet

Ce mardi, de 18-h-30 à 20 heures, conférence-débat à l’amphi 10 (amphi « culturel » face au restaurant universitaire) sur le thème « Etudiants étrangers : comment éviter l’expulsion », avec Me Miravete, avocat au barreau de Reims.
lundi 24 mars 2008.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW