accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 69-Rhône > Centre de rétention
Contact

Mahdi DIF, jeune majeur, en rétention depuis le 26 avril -
Expulsé le 25 mai !

 

13 mai

sa rétention est prolongée de 15 jours. Il risque l’expulsion d’une minute à l’autre.


jeune majeur, de nationalité algérienne est né en 1988. il a été placé au centre de rétention par la préfecture du Rhône le samedi 26 avril à 11h. Il avait une OQTF du 17 novembre 2007, qui a été confirmé par le tribunal administratif le 4 mars.

28 mai : nouvelles de Mahdi : http://www.educationsansfrontieres.org/?article13776


25 mai : EXPULSION


21 mai

Bonjour,
J'ai vu, hier Mehdi Dif au CRA.
N'a pas le moral et vois l'échéance de sa prochaine expulsion arriver sans grand espoir.
Trouve le temps d'autant plus long qu'à cause des travaux en cours l'espace détente (baby-foot etc..)
a été supprimé. Ils tournent en rond dans leurs chambres.
Il lui a été donné un portable sans carte et ne peux s'en servir.
A toujours une attelle à sa cheville et voudrait passer une radio .Il l'a demandé au docteur du centre. Mehdi
pense que le toubib s'en fout et que la police le soupçonne de faire du cinéma car ils sont responsables
de sa blessure.
A transmis, à la Cotorep, les photos qui manquaient à son dossier et attend toujours le règlement en 
retard de son AAH.
A eu la visite d'un député. Pense que c'est celui du 4ème.
Aimerait avoir un signe de ses copains de classe .Réclame un avocat.
Se plaint de la dégradation de la qualité des repas .Ils ont été une dizaine à refuser leur plateau du soir récement.
Refusera à nouveau de se faire expulser. Il l'a dit aux flics qui le menacent, dans ce cas, de prison et d'utiliser
la manière forte.
Amitiés,
Hubert.



samedi 10 mai

Il faut continuer à faxer ou mèler pour Mahdi Dif


Ce matin samedi 10 mai, Mahdi a été emmené  à l'aéroport avec 4 ou 5 autres algériens pour être expulsé. Il a refusé d'embarquer (le seul du groupe). Il est de retour au CRA. Il est très probable qu'une nouvelle tentative d'expulsion sera faite. En tout cas, cela lui a  été promis par des policiers. Nous restons en contact avec ce jeune.

- Mahdi Dif a été élève du lycée La Sauvagère en 2006-2007. A cette rentrée, il a vite cessé de venir en cours parce qu'il a dû travailler pour se payer une chambre en foyer et vivre..
 
- Il était venu légalement d'Algérie en 2006, après avoir attendu 1 an  une prise en  charge médicale, et alors qu'il souffrait d'un cancer du tibia décélé alors qu'il avait 16 ans. Il est venu en France pour échapper à l'amputation, et a pu être opéré à l'hôpital Cochin de Paris. Depuis, il vit avec une prothèse  du genou qui doit être très régulièrement surveillée. Dans son dossier, un certificat médical dit : " l'intéressé risque à tout moment un descellement de la prothèse... Ce qui nécessiterait une réintervention urgente et rapide dans le centre hospitalier qui l'a opéré. Au cas où ce patient se trouverait en Algérie dont les capacités sanitaires sont limitées, le pronostic vital serait mis en jeu et le résultat serait catastrophique sur sa santé." Il est suivi à l'hôpital Léon Bérard. La COTOREP le reconnaît handicapé à 80 % et lui paie une allocation.
 
- Mahdi a donc d'abord eu des papiers, mais la  préfecture le considère maintenant guéri et lui a envoyé une OQTF datée du 17/11/07, OQTF confirmée par le TA le 4/3/1007, alors qu'il était élève à la Sauvagère.. Il ne l'a dit à personne au lycée, semble-t-il.
 
- Il a été arrêté lors d'un contrôle à la sortie du métro Guillotière le samedi 26 avril dernier et est au centre de rétention St Exupéry depuis. Lors de la manifestation du 8 mai pour Nassera plusieurs d'entre nous lui ont rendu visite. Comme il devait être expulsé ce samedi matin, une délégation s'est rendue hier vendredi matin au Consulat d'Algérie pour demander que le laissez-passer ne soit pas délivré, puis à la préfecture. Rien n'y a fait. Le consulat algérien a dit que le laisser- passer était déjà délivré et que c'était normal puisqu'il était ressortissant algérien, et la préfecture qu'il serait expulsé.
 

4 mai : compte rendu de visite au CRA - Catherine athiel

J'ai pu voir Madhi et Nassira mais il a fallu partager le temps en deux 10 minutes chacun alors qu'il n'y avait personne dehors qui attendait pour une autre visite. Enfin pour medhi, je lui ai fait récupérer ses feuilles de salaire et son contrat de travail. Il donne tout cela à la Cimade demain. Il a téléphoné à son employeur qui après avoir vu avec son avocat serait "prêt" à lui refaire un contrat de travail. A signaler qu'il a été bousculé par la Paf au tribunal quand on lui a mis les menottes et qu'il a une attelle au pied et qu'il marche avec une béquille. Il a le moral. Lui il veut être aide-soignant. Si il a quitté l'école c'est parce que son cousin qui  l'hébergeait le frappait et l'a plus ou moins obligé à travailler. Si quelqu'un va le voir, il fume. Des profs de son école ont été le voir.

3 mai : compte rendu de visite au CRA

Finalement nous sommes allés au CRA avec la collègue cet après midi.
Madhi va pas trop mal il a un assez bon moral.
Son dossier parait compliqué car il n'est plus scolarisé, je pense que son seul salut est un certificat  pour un suivi médical de son orthopédiste le doc. Vaz à HEH Madhi est venu se faire soigner en France pour un cancer il a une prothèse de genou.
 

jeune majeur, de nationalité algérienne est né en 1988. il a été placé au centre de rétention par la préfecture du Rhône le samedi 26 avril à 11h. Il avait une
OQTF du 17 novembre 2007, qui a été confirmé par le tribunal administratif le 4
mars. Un appel est en cours à la Cour D'appel administrative de lyon.
il était venu en France le 7 juin 2005 dans le cadre de soins, suivi pour un
sarcome d'Ewing du tibia gauche. Il a demandé le renouvellement de son titre de
séjour étranger malade mais la préfecture a refusé, ainsi que le TA au motif
entres autres que le traitement est disponible au pays.
Mahdi DIF etait scolarisé depuis 2006 au lycée professionnel la Sauvagère (il smeble qu'il n'y soit plus cette année), en deuxième année BEP mécanique. Il est passé devant le JLD ce 28 avril, qui a prolongé la rétention de 15jours
Mehdi n'a plus de contact avec ses parents, il a été élevé par sa grand-mère;
il n'a pas de passeport.

Contacts préfecture : envoi de mèl et fax. il suffit de reprendre les infos ci-dessus, et de demander la libération et la régularisation de chacun.

mél + fax préfet : jacques.gerault@rhone.pref.gouv.fr , 04 78 60 49 38
mél + fax secrétaire général : rene.bidal@rhone.pref.gouv.fr, 04 72 61 49 38
mél + fax directeur de cabinet : 04 78 60 15 46
mél + fax directrice de la réglementation : michele.denis@rhone.pref.gouv.fr , 04 72 61 62 41
mél + fax sous-directeur de la réglementation : stephane.beroud@rhone.pref.gouv.fr ou sylvia.legris@rhone.pref.gouv.fr , 04 72 61 62 52
 
dimanche 11 mai 2008.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles