accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 84-Vaucluse ...
Contact
 RESF - Logo RESF sans texte "resf"

Parrainage de Vaison : compte-rendu et photos

 

Il est 12h30, ce samedi 14 juin 2008, nous sortons de la salle de la mairie de Vaison la Romaine où nous venons de procéder au parrainage républicain de 5 jeunes hommes sans papiers, les 2 qui étaient prévus et 3 qui ont souhaité également que nous les prenions sous notre protection.

Image réconfortante, sous le soleil, dans la rue, devant nous, stationnées en double file, deux roulottes aux couleurs pimpantes tirées par deux superbes chevaux de trait. Il s’agit d’un couple d’amis qui sillonnent la France avec leurs enfants et qui font étape à Vaison. Ces attelages sont plus rassurants que le fourgon bleu qui stationnait à cet endroit un instant auparavant !!!

Comme d’habitude, jusqu’au dernier moment nous ne savions pas avec certitude si tout se déroulerait comme nous l’espérions.

Est-ce que les citoyens se mobiliseraient de manière significative ?

Est-ce que les élus qui avaient répondu favorablement à notre demande de participation seraient tous présents ?

Est-ce que nous aurions suffisamment de volontaires qui accepteraient de s’engager à être marraines et parrains ?

Est-ce que les jeunes sans papiers présents ne seraient pas exposés au danger d’une arrestation ?

Finalement, ce cinquième parrainage organisé en Vaucluse par RESF/UCIJ 84,  le comité de soutien aux sans-papiers de Vaison, avec le concours de la municipalité de Vaison, s’est parfaitement déroulé.

Une centaine de personnes était  présente afin de témoigner de leur soutien, qu’il s’agisse de militants du réseau, mais aussi de citoyens ayant pris conscience de la situation inacceptable faite aujourd’hui, en France, aux victimes des lois sur l’immigration.

 

Les élus de la République, plus nombreux qu’annoncés, venus en délégation pour certains conseils municipaux ou venus à titre personnel n’ont pas failli à leur engagement. Nous nous devons de citer à nos côtés : 3 conseillers municipaux de Vaison dont 2 adjoints, 5 conseillers de Carpentras dont 3 adjoints, 2 conseillers de Villedieu et 1 adjoint de Faucon. Nous soulignons par ailleurs le fait que les Conseils Municipaux de Villedieu et Faucon n’ont pas hésité à voter une motion de soutien à ce parrainage.

Une fois la salle remplie, les écharpes tricolores bien en place, les futurs parrainés présentés à leurs marraines et parrains, la cérémonie républicaine a pu commencer.

Avant que Mme Yvanne Raffin, adjointe au maire de Vaison,  procède au parrainage, l’assistance a pu apprécier la teneur militante et engagée des paroles prononcées par les 2 élues de Vaison, mesdames Bellet et Raffin et par Martine Auzou, militante du réseau et l’une des chevilles ouvrières du parrainage vaisonnais. Si les mains de Martine faisaient trembler la feuille de papier qu’elle tenait devant elle, les mots de son allocution, eux, ne tremblaient pas pour dénoncer avec courage, force et détermination, les lois indignes appliquées en France à l’encontre des enfants, des femmes, des hommes et des familles d’immigrés. Nul doute que Martine est parvenue à éveiller les quelques consciences encore endormies au sein de l’assemblée des participants !

Si le parrainage ne devait, au départ, concerner que 2 jeunes hommes, c’est finalement 5 qui ont voulu se placer sous la protection de la République, des représentants du peuple et de l’assemblée des citoyens. Les volontaires pour être parrains et marraines n’ont pas fait défaut, parmi eux, 2 élus.

A partir de ce 14 juin 2008, Abdelilah, Jamal, Amine, Chaib et Adderrahim savent qu’ils ne sont plus tous seuls pour se battre contre l’injustice qui leur est faite, qu’ils peuvent dorénavant compter sur l’aide et l’engagement de ceux qui ont accepté de tout mettre en œuvre pour permettre leur régularisation .

Pour clôturer cette matinée, la prise de parole a ensuite été proposée d’abord à Farid Faryssy, premier adjoint au maire de Carpentras, qui n’a pas oublié de dire qu’il aurait pu être l’un de ces 5 ; puis à Nathalie Fournier qui a rappelé le combat quotidien de sa famille, depuis maintenant un an, pour obtenir la régularisation de Youness, compagnon de sa fille Gwendoline. Michel-Jean Laveaud représentant de DEI France s’est également exprimé et avant que nous nous séparions, Daniel Gressier, pour RESF/UCIJ rappelé le prochain rendez-vous qui aura lieu le samedi 28 juin 2008, à 18h30, place de l’Horloge à Avignon pour un nouveau Cercle du Silence. Notons également que RESF/UCIJ 84 sera présent lors de la manifestation du 17 juin 2008 à Avignon.

Mission accomplie, pourrions nous dire pour conclure ce cinquième parrainage, ce que nous ne ferons pas car notre combat ne pourra cesser que lorsque nous aurons obtenu l’abrogation des lois dites d’immigration choisie, grâce à la pression du plus grand nombre de nos concitoyens sur nos gouvernants français mais aussi européens.

mardi 17 juin 2008.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW