accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 26-Drôme > Actualité
Contact

Montélimar : OQTF 8 - Régularisation 0 - IL FAUT AGIR - MANIFESTATION mercredi 9 Juillet

 
8 OQTF en un peu plus d’un mois, et AUCUNE régularisation Ce sont des personnes isolées, ce sont des familles Ce sont 12 enfants. C’est une vieille dame de 68 ans…
Alors que pour deux familles du département - qui avaient épuisées tous les recours - de nouvelles démarches, une attitude plus conciliante de la préfecture de la Drôme cherchant des solutions, nous  permettent d'entrevoir peut-être une issue favorable, pour d'autres c'est la ronde infernal des  OQTF, des recours, de la peur des arrestations, de la clandestinité sans logement ni travail qui commence !

Pour Karen et Susanna, et leurs deux petits enfants de 12 mois et 2ans, pas d’issue possible…
Susanna est d’origine kurde, Karen est d’origine arménienne ; tous deux ont dû fuir l’Azerbaïdjan pour se réfugier en Russie lors des conflits. Mais la Russie rejette les kurdes et les arméniens, et le couple subit de graves violences.
Pas de retour possible dans un seul pays, ils ne sont reconnus dans aucun pays…

Même chose pour Anna et Arthur, et leurs deux petites filles de 6 et 1 an.
Arthur, suite aux traumatismes subis, souffre d’une cardiopathie grave. Eux non plus ne sont reconnus d’aucun pays ; dans leur détresse, ils demandent de retourner aux côtés de la maman d’Anna, en Russie. L’aide au retour leur est accordée… pour l’Arménie ! MAIS l’Arménie refuse les visas pour la Russie !!!

Sadete et Nusret et leurs deux enfants de 8 et 9 ans sont venus chercher refuge après l’enfer vécu au Kosovo. Car pour leur malchance, ils vivaient, en tant qu’albanais, dans la partie Nord de Mitrovica, zone occupée par les Serbes. Travaux forcés, violences atroces, déportation de la famille, et viol, cette famille a tout enduré. Ils espéraient que leurs souffrances soient reconnues en France: non ! ils reçoivent l’OQTF, alors que toute leur famille a déjà obtenu le statut de réfugiés.

Même chose pour…pour…et pour… la liste ne cesse de s’allonger.

MAIS  QUE  VONT-ILS DEVENIR ?
Même l’hébergement d’urgence est refusé, y compris lorsqu’il y a des enfants !


A quoi les condamne-t-on ? A vivre de misère et de clandestinité !!! Nous avions pourtant compris que ces mesures étaient prises pour lutter contre la clandestinité…
Pourquoi tant de souffrances inutiles ? Quel est l’intérêt d’exercer autant de maltraitances sur une partie de la population ? Faut-il en oublier que les victimes sont des êtres humains, qu’ils ont des visages, des cœurs, des besoins vitaux et des droits ?


MANIFESTONS MASSIVEMENT CE MERCREDI 9 JUILLET
Quatorze personnes ( dont huit enfants ) sont déjà devenues "clandestines" ,
et une vingtaine d'autres ( dont une dizaine d'enfants ) risquent de connaître le même sort d'ici la fin du mois de juillet!

DEUX rassemblements de soutien aux demandeurs d'asile à Montélimar.
 
 
    Le premier, le cercle de silence comme
chaque mercredi de 17 h 30 à 18 h 30

sur le parvis Daniel Chamier

 
le deuxième , sous forme de manifestation,
partira du Kiosque du Jardin Public à 18 h 30,



    Nous vous attendons nombreux,
pensez à mobiliser vos familles et ami(e)s.
 
mardi 8 juillet 2008.

Faire connaître cet article

Partager  
À L'AGENDA
mercredi 23 / 04
agenda météo iCal
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles