accueil RESF
DON au RESF

DOUBLE PEINE, les lendemains du Bac

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 25-Doubs > Actions urgentes
Contact

DOUBLE PEINE, les lendemains du Bac

 

 

Ce matin, à 6 h 00, déferlant sur Béthoncourt, dans le Doubs, une armada composée de gendarmes, de policiers, et de représentants de la PAF encercle un immeuble et une délégation de 6 policiers investie un appartement : les habitants du quartiers se croient les témoins d’une opération anti-drogue.

 

Il s’agissait en fait de procéder à l’arrestation d’un sans-papiers.

 

C’est un jeune marocain de 21 ans, en France depuis 2001, qui poursuivait comme de nombreux jeunes lycéens sa scolarité au Lycée F. Léger à Audincourt. Il avait obtenu la veille les résultats de son bac, échoué à 4 points près. Le préfet du Doubs n’a pas attendu très longtemps pour faire exécuter sa sinistre besogne.

Ce jeune pratiquait le sport de façon intensive et avait eu la malchance, l’année du bac, de subir une opération au genou, ce qui a perturbé sa scolarité.

 

 

Le RESF s’est rapidement mobilisé par un rassemblement devant le commissariat de Montbéliard. Une trentaine de personnes étaient présentes dont le maire de Béthoncourt, le maire de Grand-Charmont, des élus de Montbéliard et des élus d’Audincourt, des personnes du quartier, la famille et des militants du RESF. Une délégation a été reçue par le sous-préfet qui comme d’habitude affirme que le droit est respecté. Rappelons que plusieurs décisions prises par le préfet du Doubs concernant des sans-papiers viennent d’être cassées par différents tribunaux.

 

 

Le jeune sans-papier est sorti du commissariat dans une voiture de police, caché comme un criminel. Est-ce si grave de rater son bac à 4 points ?

 

Il est actuellement enfermé au CRA de Lyon.

 

Ces méthodes tentent de faire croire auprès de la population que les sans-papiers sont des criminels. C’est bien l’esprit de la « directive de la honte » de criminaliser les sans-papiers.

 

Une conférence de presse est organisée, samedi 12 juillet à 11 h 00, en mairie d’Audincourt.
vendredi 11 juillet 2008.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 25-Doubs / Actions urgentes
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0