accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 39-Jura >
Agissons
Contact
Pictos - Cor de chasse 120x78

Solidarité avec la famille Mamedov !25.08.08 Ils sont libres mais passent au TA le 25.08.08

 

23.08.08 : La famille vient d’être libérée du Centre de Rétention. Elle est prise en charge par les copains de RESF 76 avec lesquels on va assurer leur retour mais ils doivent d’abord passer devant le TA lundi 25 où sera jugé leur recours contre l’OQTF de la préfecture.

Téléphonez, faxez, mailez pour demander au Préfet et à ses services de rapporter leur décision et d’accorder un titre de séjour à cette famille !

Mercredi matin, Musvic et Samira MAMEDOV et leurs deux petites filles, Narjiz (4 ans) et Sahra (3 mois) ont été arrêtés à leur domicile à Souvans. Conduits d’abord à la gendarmerie de Mont-sous-Vaudrey, ils ont ensuite été amenés au Centre de rétention administrative de Oissel près de Rouen où ils sont arrivés épuisés dans la soirée.

Nous ne connaissions pas cette famille sous le coup d’une OQTF depuis le 28 mai 2008. Un voisin a informé le Réseau 39 jeudi matin vers 11 heures.

Ils sont Azerbaïdjanais, arrivés en France depuis le 9 décembre 2005. Tant qu’il a eu une Autorisation provisoire de séjour l’autorisant à travailler, le papa subvenait aux besoins de sa famille, depuis ils sont aidés par la famille restée au pays qu’ils ont dû quitter pour des raisons politiques. Déboutés de leur demande d’asile puis lors de leur recours CRR, leur recours contre l’OQTF au Tribunal administratif de Besancon doit être jugé le 18 septembre 2008.

Cette mise en rétention si loin du Jura les isole de leurs amis et de leur avocat qui aura des difficultés à les assister puisqu’ils sont hors de leur juridiction.

Nous sommes inquiets pour le bébé de santé fragile et pour sa mère mal remise de son accouchement.

Narjiz qui était scolarisée à Souvans l’an dernier, doit faire sa rentrée dans l’école où ses camarades ne comprendraient pas son absence, La place des enfants n’est pas dans un centre de rétention.

Ils passent devant le Juge des libertés et de la détention aujourd’hui vendredi à 10h30. Peut-être seront-ils remis en liberté mais nous sommes peu optimistes. Des copains de Resf 76 seront présents au tribunal.

  • Téléphonez, faxez, mailez pour demander au Préfet et à ses services de rapporter leur décision et d’accorder un titre de séjour à cette famille qui leur permettrait de mener à bien les démarches en cours :
(Attention le préfet est sur le départ, le 1er septembre, il est remplacé par Joëlle Le Mouel qui arrive de Mantes-la-Jolie.)
vendredi 22 août 2008.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW