accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 35-Ille-et-Vilaine ...
Contact

"Si la solidarité devient un délit, nous demandons à être poursuivis pour ce délit !"
Rassemblements le 8 avril 2009 dans plus de 80 villes.

 

Lire l’allocution de Pierre Lauret, philosophe placé en garde à vue à Roissy pour avoir posé trop de questions dans un avion....


Voir quelques vidéos des rassemblements et les nombreux articles de presse


Voir la carte "météo RESF" du 8 avril et la liste des villes participantes


Voir aussi le site www.delinquants-solidaires.org


Voir aussi les communiqués



 CP_mobilisation_citoyenne_des_delinquants_solidaires_du_8_avril(1)
CP_mobilisation_citoyenne_des_delinquants_solidaires_du_8_avril(1).pdf

 

Communiqué de presse Montreuil, le 27 mars 2009


Si la solidarité devient un délit, nous demandons à être

poursuivis pour ce délit !


Mercredi 8 avril dans plusieurs dizaines de villes en France, des milliers de personnes se rendront devant les différents palais de justice pour se constituer prisonniers.


Parce qu’aujourd’hui, en France, accueillir, accompagner ou simplement aider une personne sans papiers est devenu un délit…


Comme le précise l’article L622 ]1 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile: « toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l’entrée, la circulation ou le séjour irrégulier d’un étranger en France sera puni d’un emprisonnement de 5 ans et d’une amende de 30 000 euros ».


Parce que le gouvernement français s’est donné comme objectif en 2009, l’interpellation de 5 000 aidants et de 5 500 en 2011, en assimilant citoyens solidaires et militants bénévoles aux trafiquants de main d’oeuvre et autres passeurs….


Mercredi 8 avril
, nous serons donc des milliers affirmant avoir un jour aidé un homme ou une femme sanspapiers en difficulté. Nous serons des milliers de citoyens décidés à rester des « aidants » » et à affirmer que l’humanité et la solidarité sont des principes supérieurs sans lesquels il n’y a pas de société digne de ce nom.


Cette mobilisation citoyenne nationale ne sera qu’une première étape. Quelques jours plus tard, une proposition de loi rédigée par le collectif associatif sera portée devant le Parlement. Cette proposition visera à :
• réaffirmer le principe de l’accueil inconditionnel dans les structures associatives susceptibles
d’accueillir des migrants ;
• dépénaliser les « aidants »
• interdire les interpellations de personnes en situation irrégulière dans les lieux
d’accompagnement et d’accès aux droits (éducation, santé…)


Contacts presse :
Emmaüs France : Sandrine Witeska / 01 41 58 25 30 – 06 16 46 27 51
FASTI : Schwertz Favrat / 06 13 07 74 76.
Fédération Entraide Protestante : Nicolas Derobert / 01 48 74 53 84
FNARS : Bernard Loye / 01 48 01 82 06
Secours Catholique : Catherine Coutansais /

 

 


 

Villes participantes au 8 avril 2009

 

- Agen (47) 13H00 Palais de Justice
- Aix-en-Provence (13) 18H00 Palais de Justice - Place des Prêcheurs
- Alès (30) 11H30 Tribunal
- Amiens (80) 13h00 Palais de Justice (Tribunal d'Instance) - rue Robert-de-Luzarches
- Angers (49) 12H30 Palais de Justice
- Angoulême (16) 16H30 Parvis de l'Hôtel de Ville puis vers le tribunal
- Annecy (74) 12h30 Palais de Justice - rue Sommeiller
- Auch (32) 13h-14h Tribunal
- Auxerre (89) 13h00 Palais de Justice
- Avignon (84) 12H30  Palais de Justice - boulevard Limbert
- Bagnols-sur-Ceze (30) 18H00 Place de la Mairie
- Beauvais (60) 10H  Hôtel de Ville - Place Jeanne Hachette
- Belfort (90) 17H30 Tribunal de Grande Instance
- Besançon (25) 17H30 Palais de Justice - 1, rue Mégevand
- Béziers (34) 12H15 Tribunal de Grande Instance - place de la révolution
- Bobigny (93) 18h00 devant le TGI (M° ou tram Picasso)
- Bordeaux (33) 13h00 Parvis des Droits de l'Homme (esplanade située devant le Tribunal de Grande Instance, rue des frères Bonie, entre les arrêts « Palais de Justice » et « Hôtel de Ville » de la ligne A du tram)
- Boulogne s/Mer (62) 13h00 Tribunal de Grande Instance, place de la Résistance (enceinte de la Vieille Ville)
   s'y rassemble aussi Calais (62)
- Bourges (18) 10H00 Tribunal
- Brive (19) 17h00 Palais de Justice
- Caen (14) 18H00 Tribunal de Grande instance - place Fontette
- Calais (62) Pas de rassemblement à Calais mais à Boulogne s/Mer
- Carcassonne (11) 18H00 Place Carnot
- Châlon sur Saône (71) 18h00 devant le Palais de Justice après la conférence de presse de 17H
- Chambéry (73) 17h30 Place du Palais de Justice - côté Quai du jeu de paume Quai de Verdun
- Charleville-Mézières (08) 13h00 Palais de Justice - Esplanade du Palais de Justice
- Chartres (28) 10H00 Tribunal de Grande Instance
- Chateauroux (36) 15H00 Palais de Justice - Place Lucien Germereau
- Cherbourg (50) 18H00 Tribunal - rue des Tribunaux
- Clermont-Ferrand (63) 2 rassemblements:
                  - 13H00 Plais de justice (CIMADE63, Secours Catholique, ASTI)
                  - 18H00 Préfecture (LDH, RESF63)
- Dijon (21) 10h00 Cité judiciaire - Boulevard Clémenceau
- Dôle (39) 17h30 Ttribunal -  rue des Arènes
- Evreux (27) 12h-14H  Tribunal de Grande Instance - 30, rue Joséphine
- Grenoble (38) 13h00 Palais de Justice - Place Firmon Gautier
- La Rochelle (17) 13H00 Tribunal
- Laval (53) 11H30 - 14H00  Palais de Justice - place Saint Tugal
- Le Havre (76) 17h00 Palais de Justice
- Lille (59) 10h - 14h Palais de Justice - avenue du peuple Belge
- Limoges (87) 13h30 Palais de Justice
- Lyon (69) 12h30 Tribunal de Grande Instance - 67, rue Servient - 3e arrdt
- Mâcon (71) 17h00 devant l'Hotel de police rue de Lyon puis à 18H00 Palais de justice
- Marseille (13) 13h Palais de Justice - 6 place Monthyon 13006 Marseille
- Melun (77) 14h00 Palais de justice (cercle de silence)
- Mende (48) 10H00 Tribunal
- Metz (57) 13H00 Palais de Justice
- Montauban (82) 13H00 Palais de Justice - place du coq (pique-nique en commun)
- Montbéliard (25) 17h30 devant la Cité Judiciaire Rue Mozart à La Petite-Hollande
- Montpellier (34) 12H15 Cour d'Appel (rue Foche) 
- Mulhouse (68) 10H00 Tribunal de Grande Instance - 21, rue Robert Schumann
- Nancy (54) 18H30 Devant la Cour d'Assises - Place Carrière
- Nantes (44) 11h30-13h00 nouveau Palais de Justice, quai François-Mitterrand
- Narbonne (11) 13H00 Palais de Justice
- Nevers (58) 10H00 Palais de Justice
- Nice (06) 17h00 place du Palais de Justice
- Nîmes (30) 17h30 Palais de Justice (du côté des Arènes)
- Orléans (45) 12H30 Palais de justice - 46 rue de la Bretonnerie
- A Paris (75) 13H00 Place Saint-Michel Métro St Michel
     s'y rassemblent aussi les
     - Essonne (91)
     - Hauts de Seine (92)
     - Val d'Oise (95)
     - Val de Marne (94)
     - Yvelines (78)
- Pau (64) 12h00 Palais de Justice - pique-nique de la solidarité
- Perpignan (66) 10H00 Palais de Justice - Place Arago
- Perigueux (24) 18h00 Palais de Justice
- Poitiers (86) 13H00 Palais de Justice
- Privas (07) 12H00 Tribunal d'Instance - 10 Cours du Palais
- Puy en Velay (43) 17H00 Place du Breuil
- Reims (51) 10H-14H Palais de Justice
- Rennes (35) 11h30 Cité judiciaire bd de la tour d'Auvergne
   s'y rassemble aussi Vannes (56)
- Roanne (42) 10h00 lieu Palais de Justice - 5 place Georges Clemenceau
- Rodez (12) 10h00 Palais de Justice
- Rouen (76) 18h00 Palais de Justice
- Saint Brieuc (22) 11H30 Tribunal de Grande Instance
- Saint Etienne (42) 10h00 Place du Palais de Justice
- Saint Nazaire (44) 18H00 Palais de Justice (rue Albert-de-Mun)
- Saintes (17) 17H00 Palais de Justice
- Strasbourg (67) 10H00 Tribunal de Grande Instance - Quai Finkmatt
- Toulon (83) 10h00 Palais de Justice
- Toulouse (31) 17H30 Tribunal de Grande Instance - Place du Salin
- Tours (37) 14h00 Palais de Justice - Place Jean Jaurès
- Tulle (19) 16h30 Palais de Justice
- Valence (26) 17h30 RV Place Porte Neuve pour se diriger vers le Palais de Justice où la manifestation commencera à 17h45.
- Vannes (56) Pas de rassemblement à Vannes, mais à Rennes (35)
 
 
 

Communiqués

 

  • Communiqué Les Verts : "Non au délit de solidarité ! "
    Communiqué de presse du 6 avril 2009
    Garde à vue d’une bénévole des restos du cœur, garde à vue d’un permanent d’Emmaus et perquisition des locaux de l’association à Marseille, les poursuites dont sont victimes des travailleurs sociaux ou des bénévoles qui aident les personnes en situation irrégulière deviennent systématiques.
    Pire encore le gouvernement fixe des quotas d’interpellation des « aidants » comme il en fixe pour les sans-papiers.
    La (...)
    mercredi 8 avril 2009
  • Orgas - Parti de Gauche - PG « Délit de solidarité » : Le parti de Gauche demande à être poursuivi !
    mardi 7 avril 2009

 

lundi 6 avril 2009.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles