accueil RESF
DON au RESF

Inès Dossu

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 69-Rhône > Pétitions Rhône >
pétitions fermées
Contact

P27 - Inès Dossu

 

Monsieur le Préfet,

Parents d’élève de l’école maternelle Paul Chenavard dans le 1er arrondissement de Lyon, nous vous écrivons pour vous alerter et vous exprimer notre profonde consternation et notre désarroi suite à votre décision de rejet de la demande de régularisation présentée par Mme Dossu et sa fille Inès.

Si nous savons la difficulté pour vos services d’accorder à tous les cas l’attention nécessaire au traitement de ces personnes en souffrance, nous ne comprenons pas cette décision lapidaire qui projette Inès et sa maman, dont le dossier est pourtant non équivoque, vers un futur des plus incertains et périlleux.

Inès ne connaît que la France où elle est née en 2002, où elle va à l’école depuis près de 2 ans et où elle a été baptisée lors d’une cérémonie civile à la Mairie du 1er arrondissement.
Elle est à présent en moyenne section et ses résultats scolaires attestent de son intégration complète et définitive. Elle n’a aucun lien avec la république Démocratique du Congo (RDC) dont elle ne connaît absolument rien, pas même les dialectes locaux.

Comme vous le constaterez dans le dossier détaillé disponible auprès de vos services, Inès et sa maman ne peuvent retourner en RDC en toute sécurité, que ce soit physique, psychique, sociale et économique.
De plus, il est à noter que les autorités médicales attestent de la gravité de l’état psychique de Mme Dossu suite aux exactions qu’elle et sa famille directe ont subis avant sa fuite salvatrice vers la France. A lui seul, cet état de fait devrait vous convaincre d’écouter la simple requête d’Inès et de sa maman.

Comment imaginer envoyer une enfant née en France il y a plus de 4 ans et sa maman vers un pays inconnu ?

« Celui qui sauve un être humain, sauve l’univers entier ». Telle était la devise des Justes durant les années noires de l’application des lois iniques de Vichy et du IIIième Reich.

A votre tour, comme Jean Moulin, l’un de vos illustres prédécesseurs, soyez un Juste : acceptez de revoir le dossier avec l’attention qu’il nécessite. Nous sommes persuadés que vous y trouverez toutes les raisons valables pour que s’applique la circulaire de M. Sarkozy et que vous leur accorderez le simple espoir de vivre dignement.

Tous les parents d’élèves et leurs proches, du quartier ou d’ailleurs, signataires de cette pétition soutiendront jusqu’au bout Inès et sa maman. Nous ne pourrons jamais accepter qu’une telle détresse ne soit pas prise en compte par la France. C’est l’histoire de notre pays, ses valeurs et son honneur qui sont en jeu.
Vous pouvez compter, M. le Préfet, sur notre acharnement sans fin à les faire respecter.

Le comité « Inès pour la Liberté, l’Egalité et la Fraternité ».

vendredi 29 septembre 2006.

83 signatures en ligne La pétition est close
Faire connaître cette pétition

À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 69-Rhône / Pétitions Rhône / pétitions fermées
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0