accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF > LA VIE DU RÉSEAU > Jeunes majeurs -> > Portraits de jeunes majeurs
Contact

Campagne jeunes majeurs (1er au 13 mai)
"Jeunesse sans papiers , jeunesse volée, la loi doit changer "
7 mai - « Est-ce normal d’avoir peur quand on va à l’école ? », Peina 19 ans, élève de première S au Lycée Turgot, Paris

 

7 mai - « Est-ce normal d’avoir peur quand on va à l’école ? »,
Peina 19 ans, élève de première S au Lycée Turgot, Paris.

En 2006, Peina prononçait cette phrase dans le film « Laissez-les grandir ici ». Elle était alors mineure, elle n’avait pas besoin d’un titre de séjour, elle avait peur pour ses parents.

Depuis son arrivée en France, il y a 4 ans avec ses deux sœurs, Peina vit dans la crainte que ses parents soient arrêtés par la police. Cette crainte s’est concrétisée le 1er avril 2009, avec l’arrestation de son père, en France depuis 8 ans. Son père a, ensuite, été placé en rétention administrative en vue d’être expulsé.

Ses parents, ses sœurs et elle-même sont sous le coup d’une obligation à quitter le territoire français (OQTF). Parce que leurs parents sont sans papiers, les 3 sœurs sont en situation irrégulière depuis qu’elles ont 18 ans : études ou pas, pour le préfet, elles doivent quitter le territoire.

Pourtant les parents de Peina ont fait des démarches administratives pour régulariser leur situation et ce, dès leur arrivée en France en 2000 pour leur mère et en 2001 pour leur père. Refus d’asile politique, refus de titre de séjour dans le cadre de la circulaire de juin 2006, nouveau refus en 2008, et des recours qui n’ont même pas été jugés sur le fond. POURQUOI  ces refus ? Pourquoi ces rejets ?

En 2008, Peina a 18 ans et devient, à son tour sans papiers. Elève de première scientifique, c’est dans son lycée qu’elle va trouver soutien et réconfort auprès des élèves de sa classe et de toute la communauté éducative, lorsque son père se trouve arrêté.

Le 7 avril 2009, près de 200 lycéens accompagnés de leurs professeurs, d’élus et des membres du RESF se sont rendus au tribunal administratif de Paris pour soutenir Peina dans cette épreuve. La forte mobilisation a contribué à la libération de son père. Cette mobilisation a fait prendre conscience à ses camarades de la situation dans laquelle se trouve un certain nombre de lycéens sans papiers.

Aujourd’hui au lycée, Peina se sent en sécurité même si elle vit dans la peur d’être arrêtée en se rendant à l’école.

Peina, ses sœurs et ses parents doivent être régularisés,

Pour Peina, comme pour les autres jeunes majeurs, la loi doit changer.

Contact : resf Paris Centre - Karine Teffo  06 33 46 75 41

Pour voir le film « laissez-les grandir ici »
http://www.educationsansfrontieres.org/laissezlesgrandirici

Pour voir les photos de la mobilisation :
http://picasaweb.google.fr/szmulewiczturgot

jeudi 7 mai 2009.

Faire connaître cet article

Partager  
À L'AGENDA
mercredi 16 / 04mercredi 23 / 04
agenda météo iCal
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW