accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 48-Lozère >
Pétitions
Contact

P1173 - Mobilisation pour Mariam et Sourène

 

 

Mariam et Sourène doivent vivre et grandir ici sous notre protection!


 

Victimes du conflit qui oppose leurs pays : l’Azerbaïdjan et l’Arménie, après avoir séjourné en Russie, ils ont demandé l’asile en France. Le statut de réfugiés leur est refusé : où vivront Mariam, 4 ans, et Sourène, 1 an ? Leur mère, Marina, sera-t-elle expulsée vers l’Azerbaïdjan et leur père, Kachik, vers l’Arménie ?


 

« Ma mère est azerie, mon papa un arménien musicien-soldat-torturé, ma grand-mère une clandestine en Russie… Et moi je suis quoi ?

J'ai appris à me taire chez les Russes, à n'être qu'ombre parmi les ombres, les ogres…

J'ai appris la route qui défile vite, vite parce qu'on est pressés et silencieuse parce qu'on fuit.

J'ai appris ce mot étrange « passeur » qui sonne presque comme magicien. Un tour de passe-passe pour n'être plus ce que nous étions ou au contraire être enfin quelqu'un!

J'ai appris à lever le doigt, à dire maîtresse, à courir dans la cour ,avec les autres, avec mes bottes et mon anorak vert bien voyant ; et puis mon rire qui s'échappe sans crainte et sonore si sonore qu'on peut l'entendre tout là-bas… et c'est ma revanche.

J'ai appris l'attente mais aussi l'espoir. Maman est belle, elle met du rouge sur ses lèvres et ses cheveux sont dorés. Papa est un costaud qui a le sourire généreux. Avec Sourène , nous sommes des enfants heureux.

J’ai appris la mauvaise nouvelle, le verdict. J'ai appris que maman peut se maquiller d'ombre et Papa être fragile, démuni. Tous les deux, ils ont pris du poids, sans manger pourtant une miette. Leur pas est devenu si lourd.

Je ne comprends pas tout, mais je sais que je dois m'accrocher à mon insouciance et à la vie. Je m'y emploie chaque matin. J'arrive en classe avec toute la joie qu'il est possible de porter dans des poches et un cartable d'écolière. »


 

Pour que Mariam et Sourène soient des enfants heureux, toujours ; pour que leur droit à vivre en sécurité et entre leurs deux parents soit reconnu, signons !

Un titre de séjour pour Khachik KACHIKIAN et Marina MAMEDOVA, parents de Mariam et Sourène!

jeudi 21 mai 2009.

Faire connaître cette pétition

Partager  

275 signatures en ligne
La pétition est close
Si vous vous demandez « Ai-je signé cette pétition ? Ai-je confirmé ma signature ? », cliquez ici










Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW