accueil RESF
DON au RESF

Le Télégramme / Film. Valeria Bruni-Tedeschi une sans-papiers à Moëlan

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...
Medias - Le Télégramme

Film. Valeria Bruni-Tedeschi une sans-papiers à Moëlan

 

L’actrice Valeria Bruni-Tedeschi et le réalisateur Romain Goupil étaient hier, plage de Trénez, à Moëlan. Ils y ont tourné quelques scènes de « Je m’appelle tous Milana », film qui traite des sans-papiers.

8 août 2009

Valeria Bruni-Tedeschi, plage de Trénez, à Moëlan-sur-Mer. Les amateurs de bains de mer n'en sont pas revenus hier. L'actrice y a tourné quelques scènes du prochain long-métrage de Romain Goupil: «Je m'appelle tous Milana». Une histoire qui, à travers les souvenirs d'une septuagénaire, évoque la clandestinité et les sans-papiers.

Faire réfléchir

Pas question pour Romain Goupil de faire un film engagé. «Ça ne sert à rien d'essayer de convaincre. Il vaut mieux donner des éléments pour réfléchir». La situation des sans-papiers et notamment l'expulsion d'enfants scolarisés ont été des éléments décisifs dans son envie de raconter l'histoire d'une adolescente, Milana, menacée d'expulsion. «Sandrine (Valeria) décide de la prendre chez elle et de l'emmener en vacances en Bretagne. Là, les enfants vont réagir de manière intuitive. C'est la copine, ils vont tout faire pour qu'elle reste avec eux». C'est cela que Romain Goupil est venu tourner, hier à Trénez, sur la plage et dans le blockhaus. Un coin qu'il connaît bien pour y avoir lui-même passé du temps lorsqu'il était plus jeune. Depuis «Mourir à 30 ans», le réalisateur n'avait pas reposé sa caméra en pays de Quimperlé. «Nous restons une huitaine de jours». Après la plage, la suite du tournage va se faire à Tréméven, au Moulin du Fourden, dans la maison de famille. Hippolyte Girardot, qui joue Rodolphe, le frère de Sandrine, va rejoindre l'équipe. Le film, dont le tournage a débuté le 6juillet est produit par les Films du Losange. Il devrait être prêt courant 2010.

Une jolie histoire

Discrète, Valeria Bruni-Tedeschi a expliqué avoir «trouvé l'histoire jolie». Romain Goupil avait «envie de la faire jouer depuis longtemps». Quant à Hippolyte, «c'est un peu mon double». Milana, que Valeria Bruni-Tedeschi prend sous son aile, c'est Linda, une adolescente d'origine tchétchène dont la mère, Malika, joue son propre rôle à l'écran. L'autre jeune, c'est Blaise (Jules Ritmanic), le fils de Sandrine. On l'a vu, hier, jouer devant la caméra avec sa planche. On l'a vu également jouer autour du blockhaus. Jeux d'enfants que l'équipe - une trentaine de personnes - a mis en boîte. Blaise, c'est encore lui, qui, devant le blockhaus, parle de ses sentiments pour Milana. Un Blaise beaucoup plus vieux et campé par un Jean-Marie Frin touché. «Merci Romain, c'était très émouvant».

  • Stéphane Guihéneuf
lundi 10 août 2009.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0