accueil RESF
DON au RESF

Libération / Blogue "À l'école des sans-papiers" - Zandale laisse une chaise vide à l'école

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...
Medias - Libération - Liberation

Blogue "À l'école des sans-papiers" - Zandale laisse une chaise vide à l’école

 

10/08/2009

En septembre, le nom de Zandale Isufi sera sur la liste des enfants de CE2 de l’école Jean Jaurès de Charleville-Mézières, ville où ses parents avaient trouvé un fragile refuge. Pour le cas improbable, désespéré, mais pour lequel il faut se battre, où elle serait de retour. Aujourd’hui, Zandale a été rejetée en Albanie, un pays fui il y a un an et demi, où l’attend une vie de cavale et de planque. Et pas d’école.

Les volontés conjointes du ministre de l’Immigration et du préfet des Ardennes ont confié à quelques fonctionnaires français, à ceux qui mettent les mains dans le cambouis, d’accomplir ce que dans les salons et les hémicycles on nomme une reconduite, ou encore deux éloignements! C’est plus propre.

Des fonctionnaires à qui on a aussi demandé de ne pas dire la vérité, Zandale pensait aller voir le juge ce matin-là, qui ont vu la mère craquer, et sous leurs yeux, avec leur aide, la famille se faire démembrer: la mère de Zandale est à l’hôpital de Metz, en France. Des policiers qui ont abandonné Zandale et son père, dans un pays «sûr» où celui-ci est recherché, et où Zandale avait déjà reçu des menaces de représailles. Elle avait peur, elle redoutait d'être contrainte à ce retour. Bonne chance, petite Zandale!

En septembre des milliers d’écoliers raconteront leurs vacances à la maîtresse. Pas elle. Pourtant elle aurait eu des choses à dire.

Des vacances qui commencent avec la satisfaction d’une année de classe réussie et l’entrée au CE2 en septembre. Dix-huit mois, deux classes CP/CE1, dans un pays et une langue à découvrir, et trois déménagements. C’est en France que Zandale a découvert l’école, ses résultats ont été très honorables tant au CP de l'école élémentaire des Baumettes de Nice, qu'à Fumay ensuite, puis à l'école Jean Jaurès de Charleville-Mézières qui l’admet à passer au CE2.

Des vacances pas toujours joyeuses quand elle sent ses parents tellement anxieux: arrivés en France, il y a un an et demi, les Isufi ont été déboutés de leur demande d'asile politique. Par trois fois, l'administration leur a proposé «l'Aide au retour»: mais la vie ne s'achète pas, et les risques dans leur pays (toujours classé «non sûr») pèsent trop lourds... Ils ont refusé, et reçu une «Obligation de quitter la France». Puisqu’ils ont choisi la France, ils suivent régulièrement les cours de français et se préparaient à passer le Diplôme initial de langue française; ils avaient été reçus avec succès à l'examen blanc en juin à Charleville-Mézières...

Leur santé n’est pas bonne: Osman, le père, souffre de troubles profonds et invalidants et sa mère Hatixhe est très éprouvée. Elle redoute ce qui pourrait leur arriver en cas d’expulsion: particulièrement pour Zandale, l’état de santé après une lourde opération avec les hospitalisations et immobilisations que cela entraîne entre deux et quatre ans, exige pour se stabiliser et espérer une amélioration, de suivre une rééducation régulière pour sa jambe (Zandale a dû avoir 5 broches!).

Le 20 juillet, c’est le drame et le placement en rétention au CRA de Metz. Une autre famille de trois enfants, plus âgés, y est enfermée peu après. Zandale devient très vite la coqueluche du centre. Il lui faut faire tous les jours de l’exercice: Zandale fera du vélo, minuscule consolation obtenue au CRA. Mais pour qu’il n’y ait pas de jalousie entre les familles, pas plus d’une heure par jour pour Zandale et pour raison médicale: heureusement l'autre petit garçon ne savait pas faire de vélo!

L’autre famille est libérée au bout d'une semaine. La peur grandit, palpable lors des visites et des appels téléphoniques: à tous ceux qui communiquent avec elle, elle dit sa peur, pas une peur d’enfant, une vraie peur, elle sait que la mort rôde autour de son père, et de sa famille. Mais çà, le juge des recours ne lui laisse pas dire: il ne souhaite pas entendre la peur d’une enfant de 8 ans. Pas de libération en vue, juste un entretien téléphonique avec le consul. Le laisser-passer a sans doute été obtenu très tôt mais la préfecture des Ardennes n'a pas souhaité communiquer cette information. Le 5 août, ce pourrait être la veille d’une libération, Zandale pense aller le lendemain au juge des libertés et de la détention. Ils étaient libérables le 6 août à 14h15.

Au petit matin, elle part avec sa mère. Pas le temps de se coiffer, pas de petit-déjeuner; son père est déjà dans un autre fourgon, ils ne peuvent pas se parler. Direction… l’aéroport régional où les attend un avion privé de l'armée. Sur le tarmac, Hatixhe fait un malaise et tombe: les pompiers appelés sur place sollicitent un médecin du SAMU qui après quelques «tours de magie» juge le vol tout à fait possible.
Mais le vol n'est pas direct, trois escales sont prévues avant l'arrivée à Tirana et l'escorte ne peut prendre la responsabilité d'embarquer la maman dans ces conditions. Zandale voudrait rester avec sa mère mais essuie un refus. Hatixhe est donc transportée depuis l'aéroport à l'hôpital régional, où elle subit des examens, puis on la transfère dans la soirée à l'hôpital psychiatrique de Jury dans la région messine.

On apprend qu’elle est très mal, sous tranquillisants. Zandale et Osman ont bien été mis dans un avion  spécial à destination de l'Albanie. A cette heure, ils n'ont donné aucun signe de vie à personne. A Jury, Hatixhe cherche et appelle Zandale, en vain...

Les vacances de Zandale ne seront pas lues en classe la semaine de la rentrée. Et le 20 novembre, en grande pompe, on célèbrera la signature de la France à une convention internationale. Une convention qui dit que chaque enfant a droit à la santé, à la sécurité, à l’éducation et à la vie en famille...

Isabelle Mire RESF Metz et Armelle Gardien RESF

mardi 11 août 2009.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0