accueil RESF
DON au RESF

Une lycéenne expulsée pour avoir fait confiance à l'Etat français !

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 21-Côte d’Or
Contact

Une lycéenne expulsée pour avoir fait confiance à l'Etat français!

 

HABA Nowai a été arrêtée alors qu’elle se présentait spontanément à la
préfecture de Dijon et a été emmenée au centre de rétention de Nice mercredi
11 octobre. Cette lycéenne de Beaune, née le 24/07/88 à Conakry (Guinée),
est arrivée en France en 2002, avec un visa Schengen pour rejoindre sa tante
dans la banlieue parisienne suite au décès de son père, ingénieur, alors
qu’elle n’avait que 14 ans. Après avoir obtenu son BEP, Nowai s’est
installée avec son ami à Dijon afin de préparer un baccalauréat
professionnel option contabilité au lycée Marey à Beaune. « Pour moi les
études sont très importantes je veux absolument passer mon bac. Mon objectif
est de pouvoir réaliser le projet que mon père n’a pas pu mener à terme,
c’est à dire ouvrir une société en sa mémoire. Il a tout préparé mais il est
mort trop tôt. En vertu de l’article 8 de la convention européenne des
droits de l’homme, je demande le droit de terminer mes études. C’est la
chance de ma vie. J’ai toujours été très studieuse. »

En réaction à cette interpellation inhumaine, suivie d’un trajet de 7 heures
menottée dans une voiture qui la conduisait à Nice, le Réseau Education Sans
Frontière s’est mobilisé. Appellant d’une part à un rassemblement vendredi
13 octobre devant la préfecture de Dijon, afin d’exiger sont retour et le
réexamen de sa situation, et en organisant sa défence juridique sur Nice.
Une délégation à été reçue par M. Inglebert, secrétaire général de la
Préfecture, qui rejette toute marge de manoeuvre en justifiant ses actions
par une application stricte de la loi. A Nice, suite à un vice de procédure,
Nowai est ressortie libre du Tribunal de Grande Instance défendue
gracieusement par Maître Rossler, son cas sera examiné lundi 16 octobre à 10
heures par le Tribunal Administratif qui décidera du maintient ou non de
l’Arrêt Préfectoral de Reconduite à la Frontière.
RESF appelle à une forte mobilisation, Lundi 16 octobre à 10 heure devant le
Tribunal administratif de Nice, et lundi soir 18h30 devant la préfecture de
Dijon.

Contact :
RESF21 Marion Yvoz - 06 84 93 21 56 / Bruno Lombard - 03 80 63 97 83
RESF06 Teresa - 06 03 51 28 32

dimanche 15 octobre 2006.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 21-Côte d'Or
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0