accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > Agir avec le RESF > Campagnes nationales -> > Campagne pour les Droits de l'enfant
Contact
 RESF - logo cartouche et texte

Communiqué Resf75 : MALTRAITANCE DES ENFANTS DE SANS PAPIERS, RESF DEVANT NOTRE-DAME

 
Voir les photos du 20 septembre 2009

19 septembre 2009

RESF reprend dimanche prochain, 20 septembre, ses rassemblements hebdomadaires sur le Parvis de Notre-Dame de Paris. Inspirée de l’action des Folles de la place de Mai sous la dictature des généraux en Argentine, cette initiative vise à attirer l’attention sur les violences inacceptables faites aux enfants de sans papiers, arrêtés en famille, internés en centre de rétention, parfois expulsés et aux jeunes majeurs sans papiers priés de déguerpir à leur 18e anniversaire. Cette manifestation intervient en outre dans un contexte où le président de la République et son collaborateur Besson s’acharnent particulièrement contre les enfants : destruction annoncée de la « Jungle » de Calais qui « abrite » nombre de mineurs à qui l’Etat français refuse tout secours et suppression de la fonction de Défenseure des enfants.  

Trois rassemblements sur le parvis de Notre-Dame ont déjà eu lieu en août. Ils ont été ensuite déplacés suite à l’intervention du Recteur de la cathédrale Notre-Dame qui, bien que solidaire des sans papiers, estimait la forme et les conditions de notre action inappropriées.

Une délégation du RESF a depuis lors été reçue par le Recteur de Notre-Dame, Monseigneur Jacquin. Les conditions et les horaires des rassemblements ont été définis avec lui. Ils auront lieu chaque dimanche (à l’exception du ??) de 16h à 17h sur le parvis de la cathédrale et face à la préfecture de police devant lesquelles seront brandies par les personnalités que nous invitons à se joindre à nous, des photographies d’enfants et de familles victimes de la politique migratoire du gouvernement.

Ces rassemblements se poursuivront jusqu’au 20 novembre, anniversaire de la signature par la France de la Convention internationale des droits de l’Enfant que la gouvernement ne manquera sans doute pas de saluer alors qu’il place des enfants, parfois tout petits, dans ses prisons administratives et prive tant d’autres de leur père ou de leur mère.

 

Nadia Allouche, française, sourde, communiquant en langue des signes, privée depuis le 7 mai de son mari, Mohamed, expulsé en Tunisie. Elle témoignera de ce qu'est devenue sa vie a et celle de son fils de 11 ans."  

 

Ont d’ores et déjà annoncé leur présence dimanche 20 septembre  :

Gérard Aschiéri (Secrétaire général de la FSU), Florence Aubenas, Martine Billard (Députée écologiste, 1ere circ. Paris), Nicole Borvo (Sénatrice de Paris, PCF), Jacques Boutault (Vert, Maire du 2e arrt de Paris), Patrick Désiré (Secrétaire général UNSEN-CGT), Jean-Pierre Dubois (Président de la LDH), Pauline Fauconnier (SGEN-CFDT), Sylvain Goldstein (MRAP 93), Dominique Grange (Artiste), Claire Grover (Les Verts), Bernadette Hétier (Co-présidente du MRAP), Pierre Laurent (Coordinateur national PCF), Mireille Mendès-France (Secrétaire générale de l'association Mémoire-Vérité-Justice), Omar Slaouti (NPA) Danielle Simonnet (Membre de la direction du PG), Emmanuel Terray (Professeur à l’EHESS), Claire Villiers (Vice-présidente Conseil Régional Ile-de-France)

 

 

DIMANCHE 20 SEPTEMBRE 16H 17 H

PARVIS DE NOTRE-DAME

RASSEMBLEMENT RESF

 

Contacts sur ce dossier : Armelle Gardien 06 89 49 48 47 Brigitte Wieser 06 88 89 09 29 Richard Moyon 06 12 17 63 81

lundi 21 septembre 2009.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles