accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 68-Haut-Rhin > ça s'est passé en : > 2009
Contact

Mulhouse - des familles Roms expulsées de leur squat ?

 

Des familles Roms devraient être expulsées de leur squat mardi 27 octobre 2009.

A l'initiative de l'association de soutien, créée par des enseignants ayant des enfants Roms dans leurs classes :
          
mardi 27 octobre 2009

RDV à 14 h

61, rue Franklin à Mulhouse

 


Les représentants de la Mairie de Mulhouse (service social) était ce matin, lundi 26 octobre, dans l’immeuble occupé 61 rue Franklin par des familles Roms, où, une fois de plus, ils ont menacé les familles d’expulsion si elles refusaient l’aide au retour proposée par la Mairie. Plusieurs de ces familles ont des enfants scolarisés dans nos écoles. Ce n’est pas la première fois que nous assistons à ce genre de chantage et que des élèves disparaissent en laissant leur cartable sur leur chaise vide.

Les représentants de la Mairie de Mulhouse (service social) sont actuellement injoignables, en rendez-vous à Colmar (sans doute à la Préfecture) ce lundi après midi.

Nous essayons de rencontrer les responsables de ce service depuis longtemps, mais la Mairie reste sourde à nos appels. Différentes associations sont prêtes à s'investir dans la mise en place de projets d'insertion et d'accompagnement à l'emploi pour les familles Roms de Mulhouse.

Ces familles sont amenées, sur ordre d'expulsion à changer très souvent de domicile. Elles font les efforts nécessaires pour la scolarisation de leurs enfants et demandent simplement à pouvoir vivre dignement, à obtenir l'accès au travail, et à garantir une scolarité stable à leurs enfants.

Ils arrivent sans savoir ni lire et écrire, et font de gros progrès très rapidement. Parce que l'école est la seule chance qui leur est offerte pour l'intégration, l'insertion. Le droit des enfants à l'éducation doit prévaloir sur tout autre décision administrative, ou statistiques.

Nous dénonçons les expulsions de ces familles sans qu'aucune tentative d'insertion ne soit proposée. La Mairie laisse ces situations se pourrir jusqu'à ce que ces familles n'envisagent plus que le retour.

Dans un pays où ils sont traités comme des chiens ! (dixit) Ils n'y ont pour la plupart pas de maison, et y vivent dans la plus grande des misères et dans le danger quotidien. A côté de cela, mêmes les conditions précaires qui leur sont proposées actuellement en France sont préférables !! (Sans eau, sans électricité, condamnés à la mendicité, montrés du doigt et chassés, depuis.....)

Les quotas d'expulsions demandés par le gouvernement mettent la pression sur les forces de l'ordre qui en arrivent à commettre des actes indignes d'un pays respectant soit disant les droits de l'homme.

Nous nous indignons de voir que les gendarmes n'hésitent plus à marquer d'un tatouage les roumains sans-papiers, mais que nul ne s'émeut de ces pratiques. Une petite phrase d'excuse, de maladresse du ministre et l'affaire est oubliée.


Les droits élémentaires de nombreuses familles sont bafoués.


Nous appelons à un rassemblement en urgence demain

mardi 27 octobre à 14h au 61 rue Franklin.


Prévoyez si vous le pouvez, des valises dans vos coffres. Selon le nombre de personnes que nous arriverons à mobiliser, nous marcherons en silence et sans troubler l'ordre public !!!! vers la Mairie pour protester contre ce nouvel exode annoncé.


Une fois de plus, c'est pendant les vacances qu'ils expulsent, les enfants ne sont pas à l'école..


Merci d'avance de votre soutien.

le comité de soutien


Pour information, le comité de soutien "Action Roms 68" a été créé, en complément de  "JATANAVA" (association d'aide à la scolarisation des enfants primo-arrivants).
Retrouvez les actions sur son blog :
http://actionroms68.blogspot.com



collectif RESF du Haut-Rhin

SOMMAIRE RESF68
 

site RESF68 | blogs RESF | liste de diffusion RESF68
lundi 26 octobre 2009.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW