accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > ACTUS générales > Pétitions autres que Resf

Des papiers pour Fouad Eddé, secrétaire général de l’association d’éducation populaire Starting-Block

 

 

Un degré de plus dans l'aberration d'une politique inhumaine et injuste envers les étrangers !
 
Fouad Eddé est libanais par sa naissance. Il est surtout l'actuel secrétaire général de l'association d'éducation populaire Starting-Block où il a été nommé lors de la dernière AG. Il a vu sa demande de renouvellement de papiers refusé en décembre dernier.
 
Sept ans qu'il est en France, trois années qu'il milite à Start', il a éduqué des centaines de jeunes à la Citoyenneté et à la Solidarité dans les lycées, collèges, fac, foyers, MJC, maisons de quartier... Une seule réponse : "Mais non Fouad, les papiers ça va pas être possible, on t'a raté pour 2009, t'aurais pu être le 29001ème raflé. Mais t'inquiète on en a gardé sous le coude pour les quotas de 2010. Ton engagement dans l'associatif et le fait que tu bosses en collège on s'en fout."

Nous on dit "non", mais pas seulement à Start', pas seulement parce que chaque expulsion est inhumaine, pas seulement par réflexe de Solidarité de base. Expulser Fouad c'est cracher à la gueule de tout les militants de la Solidarité. C'est leur dire que leur action n'est pas déterminante dans la construction d'une société meilleure si ce n'est différente et qu'il doivent "rentrer chez eux". C'est d'autant plus du foutage de gueule que Start' reçoit des subventions du "ministère des Affaires étrangères zé Européennes" (par le biais de l'AFD) ".

Donc on se mobilise, dans un premier temps c'est par là . Vous y trouverez la belle lettre expliquant la situation en détail ainsi que la pétition. Elles seront envoyées au préfet fin janvier.
 

On vous garde sous le coude (si la réponse est négative) pour d'autres moyens d'actions.

 

 

PETITION:

Monsieur le Préfet,

Fouad Eddé est arrivé en France en 2002 afin d'y poursuivre des études d'Informatique, après l'obtention du Baccalauréat à Beyrouth (Liban). Il a bénéficié depuis 2002 d’un titre de séjour étudiant. A l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il effectue ses études, il obtient en 2008 une Licence d'Informatique avec mention Assez Bien. Dès 2007, il s’intéresse à l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité et participe à des animations sur son temps libre.

En 2008, il effectue un service civil volontaire au sein de l’association Starting-Block. Il coordonne l’ensemble des activités de l’association menées dans 20 établissements scolaires de l’agglomération parisienne, essentiellement au sein des quartiers Politique de la Ville de Paris et en Seine-Saint-Denis. Il permet également à l’association de renouveler et développer l’ensemble de son système informatique.
En 2009, obtenant un contrat avec l’Education Nationale, il devient Assistant Pédagogique au collège Jean Zay à Bondy (Seine-Saint-Denis). Il y développe alors ses compétences pédagogiques auprès des élèves par diverses missions. Il s'applique à suivre les élèves individuellement dans leur parcours, principalement dans les classes modules relais, permettant un travail sur le comportement, où il intervient avec les professeurs. Cette démarche qu'il applique dans son travail fait donc de lui un interlocuteur important pour les professeurs et la direction quant aux outils à mettre en place pour les élèves en difficultés.
Parallèlement à cette deuxième expérience professionnelle dans l’éducation, il participe à différents projets d’éducation au développement à titre bénévole. Il est l’un des membres les plus actifs du réseau « Sensibiliser Ensemble », qui regroupe 70 associations étudiantes de différents établissements supérieurs français. En juin, il est élu Secrétaire Général de l’association Starting-Block, membre coordinateur de ce réseau.

Le 18 novembre, Fouad Eddé effectue auprès de la Préfecture de Police une demande de renouvellement de titre de séjour, en qualité de travailleur. Le 16 décembre, il apprend par l’intermédiaire de son employeur, l’Education Nationale, que sa demande avait été refusée par la Préfecture. De facto, il apprend également que l’Education Nationale n’est plus en mesure de l’employer tant que sa situation administrative ne serait pas réglée.
Ainsi, en dépit d’avoir toujours et parfaitement effectué toutes les démarches requises, en dépit d’avoir toujours étudié puis travaillé assidûment, Fouad Eddé est depuis le 8 décembre à la fois en situation irrégulière et sans emploi. Il est dans l’incertitude totale sur l’issue des démarches entreprises depuis lors auprès de la Préfecture de Police.

Nous ne comprenons pas cette décision de l’administration. Nous la comprenons d’autant moins que nous avons eu l’occasion de collaborer avec Fouad Eddé : nous avons pu apprécier toute l’importance de son engagement auprès des jeunes, et toute l’ampleur des qualités humaines et professionnelles qu’il met en œuvre pour ce faire.
Nous sommes alarmés quant à la conduite des projets éducatifs dans lesquels Fouad Eddé se trouve impliqué, voire en responsabilité directe, au sein des collèges et lycées, universités et grandes écoles, foyers de jeunes travailleurs… Ces activités sont directement menacées par la confusion actuelle sur sa situation administrative.

Nous vous demandons, Monsieur le Préfet, que la situation de Fouad Eddé soit régularisée dès que possible, et que nous puissions en être informés directement.
Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à notre demande, et nous vous prions d’accepter nos plus sincères et respectueuses salutations.

Signer la pétition en ligne

vendredi 8 janvier 2010.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles