Régularisation de Salima et Salma - Libération immédiate de Salima

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 63-Puy de Dôme > Communiqués et courriers de RESF 63
Contact

P1419 - Régularisation de Salima et Salma - Libération immédiate de Salima

 

Régularisation de Salima et Salma

Libération immédiate de Salima

 

Salma et Salima Boulazhar ont eu 18 ans au mois d’Avril. Comme des milliers de jeunes majeurs qui ont dû quitter leur pays étant enfants Salima et Salma vivent sous la menace d’une expulsion depuis leur majorité. Elles sont jumelles, accueillies en France à l’âge de 13 ans chez leur tante. Leur grand-mère qui les élevait venait de décéder et elles ne pouvaient rien attendre de leurs propres parents.

 

Depuis leur arrivée, elles se sont battues pour reconstruire leur vie en France. Elles ont été scolarisées au collège puis au lycée et ont ensuite signé toutes deux un contrat d’apprentissage qui se déroulait à la satisfaction de tous. Tous ceux qui les connaissent témoignent de leur courage et de leur volonté.

 

Une demande de titre déposée avant leur majorité a été refusée par courrier du 27 Juillet. Après 7 mois de silence de la préfecture, le 19 Janvier, les policiers sont venus chez leur tante, ont emmené Salima et l’ont conduite au centre de rétention de Lyon. .

Salma a échappé à l’arrestation. Elle était alors hospitalisée angoissée et dépressive depuis l’annonce du refus de séjour.

Le juge des libertés a décidé de prolonger la détention de 15 jours. Nous savons que cela accorde 15 jours aux autorités pour obtenir « l’accord de réadmission » de Salima de la part des autorités marocaines.

Salima est en grand danger d’expulsion. Salma est condamnée à se cacher.

 

Nous demandons la libération immédiate de Salima.

Nous demandons au préfet qui a cette possibilité là, de revenir sur sa décision d’expulsion et de régulariser la situation de Salma et Salima BOULAZHAR.

Après 15 jours de centre de rétention, Salima a été expulsée le 4 février.

Grâce à la mobilisation, elle a pu obtenir au Maroc un visa et revenir en France le 7 mars.

Salma est sortie de la clandestinité et a déposé une nouvelle demande de régularisation à la préfecture de Clermont-Ferrand.

Le combat continue pour que, comme le permet la loi, Salma n'aie pas à faire le même parcours que sa soeur.

Le combat continue pour obtenir un titre de séjour pour Salma et Salima !

dimanche 24 janvier 2010.

2749 signatures en ligne
1559 signatures sur papier
4308 signatures au total
La pétition est close
Faire connaître cette pétition

À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 63-Puy de Dôme / Communiqués et courriers de RESF 63
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0