accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 64-Pyrénées Atlantiques
Contact

"Les Arrivants", de Claudine Bories & Patrice Chagnard - SORTIE NATIONALE MERCREDI 7 AVRIL

 

SYNOPSIS


Caroline est jeune, impulsive. Colette, plus âgée, est compatissante et bordélique.
Face à elles, des familles venues du Sri Lanka, de Mongolie, d’Erythrée et d’ailleurs, demander l’asile en France. Chaque jour il en arrive de nouvelles, avec ou sans passeport, avec ou sans bagage, dans des charters ou des camions bâchés…
Comment répondre à ce flot débordant de détresses et de besoins ?
Le film raconte ce face à face tendu et explosif, émouvant et drôle, où chacun défend son rôle.

 

SORTIE  LE  7  AVRIL  2010

 

 

ENTRETIEN avec Claudine Bories et Patrice Chagnard

Quelle était votre première idée en commençant le travail sur Les Arrivants ?

Claudine Bories : Notre monde est en train de subir une mutation extraordinaire du fait des flux migratoires. Quelque chose de nouveau apparaît sous nos yeux, qu'on ne peut pas ignorer. Cette nouveauté nous semble a priori positive et plutôt heureuse.
D'autres pensent différemment. Ce qui est sûr c'est que les étrangers sont là, et qu'autour de cette présence, il y a beaucoup de passion, mais aussi beaucoup de mensonges, de confusion et d'hypocrisie. Nous sommes partis de ce constat, avec le désir d'y voir un peu plus clair, d'aller voir ce qu'il y a dans le réel, au-delà des fantasmes de compassion ou de rejet. Pour cela, nous avons choisi de nous focaliser sur le droit d'asile. Le droit d'asile et les principes qui sont les siens, donne d'emblée notre point de vue sur le sujet — un point de vue philosophique et éthique, en référence aux valeurs qui nous viennent des philosophes des "Lumières" et de beaucoup plus loin encore. Des valeurs auxquelles nous sommes l'un et l'autre très attachés. Par ailleurs, le droit d'asile, pour se tenir dans une actualité un peu provocatrice, c'est le contraire de l'immigration choisie.
Patrice Chagnard : Les choses sont devenues claires au cours de nos repérages lorsque nous avons découvert la CAFDA, ce lieu extraordinaire où des familles débarquent chaque jour du monde entier pour demander l’asile. Seuls les demandeurs d’asile ayant au moins un enfant peuvent y accéder. Cette plateforme d’accueil officielle est financée par l’Etat. Ce qui est incroyable c’est que ces familles — qu’on appelle à la CAFDA "primo-arrivants" et que nous appelons nous "les arrivants" — , débarquent là le jour même de leur entrée sur le territoire. Certains sont amenés par la Croix-Rouge directement de Roissy, d’autres sont guidés par les passeurs jusqu’au comptoir d’accueil ou lâchés devant la porte. Certains ne savent même pas dans quel pays ils sont. La plupart ne parlent pas un mot de français. On peut imaginer le choc que représente pour eux ce premier contact. Mais le choc n’est pas à sens unique. Ce débarquement quotidien est aussi une épreuve pour les travailleurs sociaux qui, de l’autre côté du comptoir, doivent y faire face.

(...) la suite dans le Dossier de presse :

Dossier_de_presse_-_LES_ARRIVANTS(bis)
Dossier_de_presse_-_LES_ARRIVANTS(bis).pdf

 

 

mise en ligne initiale le 11 février 2010

mercredi 31 mars 2010.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles