accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 49-Maine et Loire
Contact
Medias - Ouest-France - Ouest France

Angers. Doigts polis pour ne pas repartir en Tchétchénie

 

Le couple de Tchéchènes, au palais de justice d’Angers, avec leur avocat, Me Denis Seguin et leur interprète. Photo : Ouest-France
Un couple de Tchéchènes s'est poncé les doigts avec du papier de verre pour altérer ses empreintes. Cette manoeuvre pour tromper l'administration les a conduits, hier, devant la cour d'appel d'Angers. « Alors qu'ils demandent une protection à la France, ils se retrouvent devant un tribunal ! » Me Denis Seguin ne baisse pas les bras. Avocat du jeune couple de demandeurs d'asile, il en appelle à la clémence des magistrats. « Ils en sont arrivés à cette extrémité pour éviter une expulsion vers la Pologne, la porte ouverte vers la Russie et la Tchéchénie où ils seront, sans aucun doute, emprisonnés ! » Et l'avocat d'annoncer que certains réfugiés ont tellement la peur au ventre qu'ils se brûlent carrément l'extrémité des doigts à l'acide.
(...)
cliquer ici pour lire la suite
samedi 27 mars 2010.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles