accueil RESF
DON au RESF

Marseille : Comment se traduit la "maîtrise de l'immigration" au centre de rétention du Canet ?

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 13-Bouches du Rhône > Actualités
Contact

Marseille : Comment se traduit la "maîtrise de l'immigration" au centre de rétention du Canet?

 

Communiqué du RESF13 - 7/05/10
resf13@no-log.org 06 31 32 48 65
61 rue Consolat 13001 Marseille

L'arsenal policier et juridique frappe inlassablement les personnes sans-papiers, voici quatre histoires venues aux oreilles du RESF13 ces jours derniers.

- Le 6 mai, un homme d'une trentaine d'année, sans-papier algérien, a tenté de se pendre en fabricant une corde avec des taies d'oreillers dans une cellule du CRA. Il a été découvert par des co-détenus le visage tuméfié et a été transporté à l'hôpital après qu'ils aient été obligé de défoncer la porte pour donner l'alerte. Rappelons que les tentatives de suicide au CRA du Canet sont récurrentes. En décembre 2006, un jeune turc de 22 ans, Kazim, y a trouvé la mort. En 2007, pas moins de 37 actes auto-agressifs ont été répertoriés par les médecins des Hopitaux de Marseille (pendaisons, scarifications ou ingestion de lames de rasoir, fourchette, écrous...) Les médecins qui ont pu exposer ces chiffres à la Provence en octobre 2008 s'interrogeaient sur l'exercice de leur droit de retrait, dans une situation où de fait, la tentative de suicide est le seul moyen de se faire entendre.

- L'un des co-détenus ayant donné l'alerte s'appelle Mohamed Lazrak, il doit être expulsé aujourd'hui 7 mai par bateau de Sète. Arrivé en France il y a 8 ans comme ouvrier agricole saisonnier, il a décidé de rester en France à la suite d'un accident vasculaire cérébral de son père qui a travaillé légalement dans le Vaucluse depuis 1982. Lourdement handicapé et en l'absence de son fils, il va devoir quitter son domicile pour intégrer une structure d'accueil, selon les assistantes sociales de l'Association des Paralysés de France qui ont alerté le RESF84.

- Mourad Boudouasar était lui aussi au CRA du Canet en début de semaine. Ce jeune homme de 26 ans est arrivé légalement en Corse à l’âge de 13 ans avec son père, il y a donc 13 ans. Il a été scolarisé au Lycée Laetitia et est devenu cuisinier à l'âge de 19 ans. Il vivait à Ajaccio avant qu'il ne soit arrêté lors d'un contrôle routier, emprisonné pour défaut de permis et puis placé directement en rétention au CRA de Marseille. Il a refusé d’embarquer dans un avion à destination de Casablanca, et a été expulsé mercredi 5 mai par bateau au départ de Sète vers le Maroc.

- Ce matin 7 mai, Kamel Chorha, veilleur de nuit à Marseille, a été extrait du Canet pour être expulsé vers l'Algérie. Il souhaitait refuser son expulsion car il laisse ici sa compagne et leur enfant de 2 mois.

Voici donc la face cachée des chiffres du Ministère de l'immigration et de l'identité nationale, celle qui n'appelle pas de commentaire de la part du ministre ou des préfets.

Vous pouvez exprimer votre point de vue aux intéressés à ces adresses :

eric.besson@iminidco.gouv.fr
michel.sappin@bouches-du-rhone.pref.gouv.fr
francois.burdeyron@vaucluse.pref.gouv.fr
myriel.porteous@vaucluse.pref.gouv.fr
agnes.pinault@vaucluse.pref.gouv.fr

samedi 8 mai 2010.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 13-Bouches du Rhône / Actualités
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0