accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 64-Pyrénées Atlantiques
Contact

Communiqué du maire de Billère

 
Le 8 mai 2010, le matin des cérémonies de commémoration de la capitulation du régime nazi, des ultranationalistes venus de Bordeaux ont recouvert et dégradé la « fresque de la solidarité contre les expulsions ». Ils ont signé leur forfait en écrivant « C’est fait M. Le Préfet ».

Le choix de la date de cette action n’est pas neutre. Elle est une insulte aux anciens combattants, aux résistants et à la lutte contre le fascisme.

Les nazis brûlaient des livres, les ultranationalistes tentent d’effacer la liberté d'expression, solidaire des enfants d’origine étrangère et leurs familles victimes d’expulsions.

La commune de Billère portera plainte contre ce groupuscule qui a déjà revendiqué cet acte. Il y a quelques mois, les mêmes individus avaient maculé la fresque et sur leur site internet, avaient proféré des menaces de mort contre les élus.

Le maire de Billère invite le Préfet à cesser ses poursuites contre la commune et lui demande de régulariser la situation des deux étudiantes comoriennes.

Le représentant du gouvernement démontrera ainsi son humanité et sa volonté de se démarquer, de condamner ces activistes qui alimentent la xénophobie et le racisme.
lundi 10 mai 2010.

Faire connaître cet article

Partager  
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW