accueil RESF
DON au RESF

Les tribulations d'un Indien en Franche-Comté / Nous exigeons la libération et la régularisation de Siva !

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 25-Doubs > Actions urgentes
Contact
  RESF - Logo RESF petit  (48x67) pour les articles

P1587 - Les tribulations d’un Indien en Franche-Comté / Nous exigeons la libération et la régularisation de Siva!

Prochain RdV vendredi 25 juin 17h30 devant la pref rue Ch. Nodier à Besançon

 

29.6.2010 : fin de la période de rétention à 15h00, expulsion programmée dans la matinée. Siva avale une lame de rasoir et du shampoing, il est envoyé à l’hôpital.

Rassemblement devant la préfecture du Doubs à 17h30.

28.6.2010 : 17h30 : rassemblement devant la préfecture du Doubs

26.6.2010 : 20h00 : manifestation Place Pasteur

25.6.2010 : 17h30 : rassemblement devant la préfecture du Doubs

24.6.2010 : 17h30 : rassemblement devant la préfecture du Doubs

23.6.2010 : 17h30 : Siva refuse d’embarquer, rassemblement devant la préfecture du Doubs

21.6.2010 : 17h30 : rassemblement devant la préfecture du Doubs

17.6.2010 : 17h30 : rassemblement devant la préfecture du Doubs

15.6.2010 : 17h30 : rassemblement devant la préfecture du Doubs

12.6.2010 : DEUX RENDEZ-VOUS CE SAMEDI 12 JUIN :

BESANCON, PLACE DE LA REVOLUTION :
- 15h : Cercle du silence
- 20h30 (arriver à l’heure !) Flash Mob. (dispersionà 21h)
Cliquer ici pour en savoir plus
Mode d’emploi

11.6.2010 : 17h30 : manifestation de soutien à Siva SIVASANKARAN, devant la préfecture du Doubs

10.6.2010 : merci à celles et ceux qui se sont mobilisés encore aujourd’hui !

VENEZ AVEC UNE FLEUR ET/OU UN COURRIER ADRESSE AU PREFET POUR DEMANDER LE RETOUR DE SIVA A BESANCON ET SA LA REGULARISATION !

8.6.2010 : Le tribunal Administratif de Strasbourg a rejeté aujourd’hui mardi 8 juin la requête de SIVA SIVASANKARAN (en France depuis 2000). Il demandait que son Obligation de quitter le territoire (OQTF) qu’il n’a eu dans les mains que le jour de son arrestation puisse être contestée.

Donc juridiquement, plus rien ne s’oppose à son expulsion.

Seule la Préfecture du Doubs peut l’empêcher. Il faut mettre la pression sur elle. Seule la mobilisation l’obligera à reculer. Pour les habitants de Besançon et de la région, tous mercredi 9 juin à 17h30 devant la préfecture du Doubs, pour apporter notre soutien à Siva. Une délégation sera reçue par le Préfet et nous lui amènerons la liste des signataires.

MERCI DE SIGNER LA PETITION (voir plus bas !)
Modèle de courrier

Siva vend des fleurs dans les restaurants bisontins. Ingénieur informaticien, en France depuis le 6 septembre 2000, il fut tout d’abord analyste dans une société de Belfort, puis intérimaire, après un licenciement économique. Au chômage au moment du renouvellement de son titre de séjour, ce dernier n’a pas été renouvelé.
Parti en Inde rechercher les siens, disparus lors du tsunami de 2004 (ils sont effectivement décédés dans la catastrophe), il revient en France. Expulsé en 2006, un recours contre l’ordre de quitter le territoire en suspens, il rentre et apprend que la cour d’appel, déboutant le préfet de Belfort, le contraint à lui délivrer un titre de séjour… qui ne sera pas renouvelé.
Nouvelle interpellation le 11 juin 2007 et nouvel éloignement 10 jours plus tard.
Rentré à nouveau en France le 25 février 2008 avec un visa et un nouveau passeport sans trace de ses précédents séjours, il épouse Halima, française.
Expiration du visa et son corollaire, l’Arrêté de Reconduite à la Frontière. Sa femme, lassée des visites policières, lui demande de quitter le domicile conjugal.
Siva part à Besançon. Trois promesses d’embauche, dont la dernière en CDI, en mars, comme chef de projet... Quand il veut obtenir des informations auprès de la préfecture, la réponse est invariable : « le dossier est à l’étude là-haut » chez le Préfet, y compris lorsqu’une OQTF lui est adressée. Il la découvre lors de son arrestation, le 28 mai dernier, comme le fait qu’il n’y a pas eu d’envoi des promesses d’embauche à la DDTE. L’informatique fait pourtant partie des métiers « en tension ».
Siva est au CRA de Geispolsheim. Les délais de recours sont dépassés. Il espère qu’en plaidant sa bonne foi, le TA de Strasbourg acceptera son appel.

Siva doit pouvoir rester en France, exercer son métier d’informaticien, retrouver une vie familiale.

Nous demandons à Monsieur le Préfet d’annuler son OQTF et lui délivrer un titre de séjour « vie privé et familiale » d’une durée d’un an.

Cliquer ici pour voir le modèle de courrier à envoyer au préfet.

NB : nous vous invitons également à rejoindre le groupe http://www.facebook.com/group.php?gid=122059964497045 en soutien à notre ami Siva arrêté et placé en centre de rétention.

vendredi 25 juin 2010.

1624 signatures en ligne
220 signatures sur papier
1844 signatures au total
La pétition est close
Faire connaître cette pétition

FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 25-Doubs / Actions urgentes
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0