accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 25-Doubs > Actions urgentes
Contact
Pictos - Avion avaleur rouge - Paul Gendrot

30/06/2010 : SIVA EST LIBRE ! Mais il n’est pas encore régularisé ! L’enfer qu’il a subi peut encore recommencer dès aujourd’hui. Rassemblement de soutien ce jeudi 1er juillet 18 h près du Pont Battant

 

30/06/2010: Passage en correctionnelle au TGI de Meaux.

SIVA EST LIBRE 

Info rapide d'un membre de son comité de soutien qui sort du TGI : Siva vient d'être libéré après son passage en correctionnelle au TGI de Meaux.  Il a été condamné à 1000 euros avec sursis. Le juge n'a pas donné suite à la requisition du procureur en ce qui concerne une itf.

MAINTENONS LA PRESSION JUSQU'A SA RÉGULARISATION !
 
D'autres informations à suivre ...

URGENCE - URGENCE - URGENCE
 
Siva, vendeur de roses indien, très connu et très apprécié à Besançon (http://resf.info/article30268.html) est en rétention, d'abord à Geispolsheim puis au Mesnil-Amelot, depuis le 28 mai. La période de rétention s'achève mardi 29 à 15h00.

La préfecture du Doubs a prévu de l'expulser mardi matin !!!
Il partira soit pour Bombay à 9h50, soit pour Delhi à 9h40. Nous demandons à tous ceux qui le peuvent de se rendre au terminal 2C de Roissy Charles de Gaulle pour alerter les passagers et le personnel de bord.

Signez la pétition pour Siva :
http://www.educationsansfrontieres.org/article29668.html
Envoyez des mails à la préfecture :
http://www.educationsansfrontieres.org/article29738.html
Protestez auprès d'Air France pour sa participation à l'expulsion de Siva :
http://www.educationsansfrontieres.org/article4840.html


RESF25

 

Vendredi 25, de nouveaux documents ont été remis au Préfet (qui refuse toujours de recevoir les personnes qui ont des choses à lui dire par rapport aux allégations qu'il a étalées dans une certaine presse) : nouvelle promesse d'embauche, témoignages de soutien de professionnels de la restauration, pétitions...

On continue à demander audience et à dénoncer la décision d'expulsion, qui refuse de prendre en compte toute une série d'éléments en faveur de Siva et qui ont été remis au Préfet de Région, Nacer Medah.

On entre dans la dernière étape du processus d'expulsion : comme la durée de rétention ne pourrait aller au-delà du mardi 29 juin à 15h (fin des 32 jours légaux), il est certain que la Préfecture mettra à exécution son plan au plus tard mardi matin.

Il faut donc redoubler de détermination et se mobiliser au maximum pour tenter d'empêcher cette ignominie qui consiste à jeter de France un homme qui n'a plus d'attaches en Inde, vit ici depuis 10 ans quasi sans interruption, a mille fois prouvé sa volonté de travailler, à n'importe quel prix, pour ne dépendre de personne, et qui est salué par tous comme partie intégrante de la vie de la cité.

Ce soir samedi 26, un rassemblement est appelé à Besançon, place Pasteur à 20h. Nous y serons pour dire autrement notre colère et notre volonté indéfectible de combattre l'arbitraire et revendiquer la justice pour Siva.

Lundi 28, si Siva n'est toujours pas libéré, nous retournerons devant la Préfecture à 17h30 pour faire entendre notre voix à ceux qui sont devenus sourds !

Siva a droit, comme tout être humain, à se défendre et à être défendu contre les accusations mensongères, la calomnie, les tentatives de certains esprits malfaisants de détruire sa vie ici.

Ne l'abandonnons pas dans cette dernière étape !
Il est encore possible de faire céder le Préfet... 

 

Non à l'expulsion de Siva SIVASANKARIAN
Envoyez des mails au préfet du Doubs!!!
Ecrivez en masse au préfet du Doubs et à ses collaborateurs, pour demander la régularisation de Siva SIVASANKARAN, le jeune indien vendeur de roses, et ingénieur informaticien. Seule la mobilisation pourra faire plier la préfecture qui peut seule abroger l'arrêté d'expulsion  de Siva

"Monsieur le Préfet,
 
Nous avons appris l’arrestation, à Besançon, le 28 mai dernier de Mr Siva SIVASANKARAN, et sa détention depuis ce moment là au CRA de Geispolsheim. Ce n’est qu’au moment de son arrestation qu’il a pris connaissance d’une obligation à quitter le territoire (OQTF), qu’il n’avait jamais eu en main propre et pu contester en temps utile (délai de recours dépassé).
Le Tribunal administratif de Strasbourg vient de lui refuser la possibilité de la contester.
Et pourtant….
Siva est en France de façon quasi continue depuis 2000. Ingénieur en informatique, il est venu dans notre pays de façon régulière (contrat de travail), puis suite à un licenciement économique n’a pu renouveler son titre de séjour.
Tous les membres de sa famille sont décédés en Inde suite au tsunami de 2004, il n’a plus de famille au pays. Siva est très bien intégré dans notre société. Il connaît bien le français Il a reçu trois promesses d’embauche par des employeurs, dont la dernière « ingénieur chef de projet en informatique » (CDI, métier en tension) n’a même pas été prise en compte par vos services
Siva est marié à une française dans la région de Belfort. Tout irait bien s’il n’y avait pas ces visites policières incessantes causées par son mari qui excèdent son épouse, celle-ci lui demandant de quitter le domicile conjugal.
Siva est très connu et apprécié de la population de Besançon, où, pour vivre, il vendait avec le sourire des roses dans les restaurants le soir ou durant les week ends.
Siva ne doit pas être « éloigné » à destination de l’Inde , pays qu’il a quitté il y a dix ans et dans lequel il n’a plus aucune attache. Sa vie est en France.
Pour toutes ces raisons, nous vous demandons, Monsieur le Préfet, la régularisation de Siva SIVASANKARAN. Celle-ci obtenue, il pourra travailler immédiatement comme ingénieur chef de projet en informatique.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, nos salutations républicaines

Nom, prénom, ville"

<prefet@doubs.pref.gouv.fr>,
Secrétaire général< pierre.clavreuil@doubs.pref.gouv.fr>
"réglementation doubs" <jean-pierre.lesenechal@doubs.pref.gouv.fr>,
"directrice bureau étrangers" <dominique.jon@doubs.pref.gouv.fr>
 

 

Manifestation du samedi 26 juin

Manifestation du lundi 28 juin

 


Siva, vendeur de roses indien, très connu et très apprécié à Besançon a été en rétention, d'abord à Geispolsheim puis au Mesnil-Amelot, depuis le 28 mai. La période de rétention s'est achevée mardi 29 à 15h00.

Siva, pour lequel une mobilisation importante a lieu depuis plusieurs semaines à Besançon, devait être expulsé aujourd'hui pour l'Inde. (Voir la mobilisation à Besançon ou ici)

_ C'était sa 2ème tentative d'expulsion. La semaine dernière déjà il avait été mis dans un avion et avait réussi à refuser son embarquement forcé. Il avait alors été conduit au Mesnil Amelot, loin de ses amis et soutiens. Au Mesnil-Amelot où depuis plus d'une semaine, automutilations, tentatives de suicides et grèves de la faim se succèdent, les alertes à se sujet se multipliant (voir aussi ici), Siva s'est lui aussi mis en grève de la faim.
_ Aujourd'hui c'était son dernier jour de rétention. A 15h il devait sortir. Au lieu de ça il a été « inscrit » sur un vol. Alors, comme beaucoup d'autres ces derniers jours au Mesnil Amelot, pour ne pas être expulsé, pour ne pas être séparé de celles et ceux qu'il aime, pour ne pas être envoyé de force dans un pays qu'il a du quitter, il a préféré mettre sa vie en danger.
_ Aussi, après avoir été transféré à l'hôpital de Meaux puis ramené au centre de rétention, à 15h ce n'est pas la liberté que Siva a retrouvé mais la froideur d'une cellule de garde à vue. Pour s'être automutilé, pour avoir été contraint de se faire violence, il a été inculpé, sans doute de soustraction à une mesure de reconduite à la frontière. Demain mercredi 30, probablement à 13H, il passera en jugement au tribunal de Meaux pour cela, jugement au cours duquel il risque de la prison ferme et une condamnation qui rendront encore plus difficiles ses démarches pour avoir ses papiers.
_ Aujourd'hui des amis de Siva étaient venus de Besançon pour parler aux passagers de l'avion où il devait être mis de force. Ce soir et demain, ce serait bien que Siva ne soit pas seul non plus.

Merci à celles et ceux qui pourront être au TGI de Meaux demain et/ou qui interviendront en faveur de Siva.


Voir aussi :

Tous les articles qui lui ont été consacrés

 

mardi 29 juin 2010.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles