accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 29-Finistère ...
Contact
Medias - Le Télégramme

Sans papiers. Makrem pas à la noce

Drôle de jeu autour du mariage contrarié de Florence, la Quimpéroise et Makrem, le Tunisien sans papiers. Le parquet a demandé un sursis pour lancer une enquête sur la sincérité du couple. Hier, le tribunal qui devait se prononcer sur ce sursis a reporté sa décision.
 

Florence Stéphan attend dans la salle des pas perdus du tribunal. Ce mercredi, elle espère enfin obtenir le droit de se marier avec Makrem, un Tunisien sans papiers. Il faudra encore patienter. Le président du tribunal a décidé hier, à la demande du parquet, de reporter son jugement. En effet, le procureur, qui a demandé à surseoir au mariage, attend toujours les résultats de l'enquête qui légitimerait ses doutes sur la sincérité du couple. Hier, Florence Stéphan était entourée de quelques membres d'un collectif brestois qui a accompagné Makrem. Depuis la fin mai, celui-ci se cache de peur d'être interpellé et expulsé immédiatement du territoire. «Il s'est caché dans les bois pendant plusieurs jours, témoigne un jeune Brestois. Il est très déprimé, angoissé». «Je l'ai eu au téléphone il y a quelques jours, ajoute Me Franck Buors, l'avocat de Florence Stéphan. Il m'appelait du toit d'un immeuble en catastrophe, car la police qui le cherchait était au rez-de-chaussée».

Un débat sur l'intention

Makrem est arrivé en France avec un passeport et un visa valable pour quatre mois, en août 2006. Il est resté. Interpellé à Quimper, chez sa concubine, suite à une dénonciation le 25 mai dernier, il a été remis en liberté deux jours plus tard pour vice de procédure. Il reste en position d'expulsion. Le mariage avec Florence Stéphan, chez qui il habitait depuis plusieurs mois, avait été programmé le 12 juin à la mairie de Quimper. C'était compter sans l'opposition du procureur formulée trois jours avant la date. «Ce sursis à mariage vient du fait que le procureur doute de l'intention matrimoniale et pense qu'il s'agit uniquement d'obtenir des papiers, résume Me Buors. Pour moi, la différence d'âge de 13 ans invoquée n'est pas un argument. L'intention matrimoniale est évidente. Il y a eu la présentation à la famille. La mère de Makrem s'est même déplacée de Lyon». Le mariage n'a donc pas eu lieu le 12 juin. Makrem est toujours dans la nature. Florence continue son combat. Hier, le tribunal devait se prononcer sur la demande de rejet du sursis à mariage et a reporté sa décision.

Un cas identique il y a deux mois

«Il n'y a pas de problème pour marier un Français et un étranger sans papiers, commente Me Buors. Ce n'est pas la situation des personnes qui compte mais l'intention matrimoniale. Il faut au moins six mois de vie commune et une entrée régulière sur le territoire ce qui est le cas ici. Si le mariage a lieu, je déposerai immédiatement une demande de titre de séjour au préfet pour un conjoint de Française et une demande d'instruction de visa au consulat de Tunis». Me Buors s'occupe régulièrement de ce genre de situation. «Il y a deux mois, j'ai déjà suivi le mariage d'un Tunisien sans papiers dont la situation a été régularisée huit jours après. La situation était identique à celle de Makrem. Il avait été dénoncé, interpellé à domicile, placé en rétention puis relâché pour vice de procédure. Un arrêté de reconduite à la frontière avait été pris, mais le lendemain on a fait le mariage et le jour suivant je faisais la demande de régularisation». Un scénario que voudraient bien voir se reproduire Florence et Makrem. Pour la prochaine audience, le procureur a déclaré qu'elle avait demandé à ce que Makrem ne soit pas inquiété et interpellé. Le futur époux pourrait donc être présent pour plaider sa bonne foi.

  • Ronan Larvor
jeudi 1er juillet 2010.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles