Pétition des enseignants de l'université de Poitiers pour le respect de leurs prérogatives pédagogiques en matière d'évaluation des étudiants étrangers

Accueil > ACTUS générales > Pétitions autres que Resf

P1615 - Pétition des enseignants de l’université de Poitiers pour le respect de leurs prérogatives pédagogiques en matière d’évaluation des étudiants étrangers

 

Pétition des enseignants de l’université de Poitiers soutenue par le RESF86.

La circulaire du 07 octobre 2008 “relative aux étudiants étrangers” exhorte les services préfectoraux à “ apprécier le caractère réel et sérieux des études “ avant de renouveler leur titre de séjour.
 
Elle les incite à “faire preuve d'une grande vigilance dans l'examen de la cohérence des changements d'orientation” et à “envisager les redoublements successifs avec une plus grande rigueur”. Depuis cette date, l’antenne universitaire du RESF constate, de fait, la recrudescence des refus de renouvellement qui s’accompagnent d’une obligation à quitter le territoire français (OQTF).
 
Ces décisions sont généralement fondées sur une appréciation purement administrative du parcours de l’étudiant : non réussite aux examens ou réorientation jugée « incohérente ». Elles ne tiennent pas compte des difficultés d’adaptation propres à tout changement de système universitaire (organisation des études, spécificités disciplinaires françaises, barrière de la langue…) et reflètent une logique de suspicion de « détournement de procédure de la part d'étrangers qui s'inscriraient en établissement d'enseignement dans le seul but de prolonger leur séjour en France».
 
Beaucoup d’entre nous ont eu à argumenter sur la spécificité pédagogique de ces parcours en rédigeant des attestations expliquant que l’ « échec » ou la réorientation ne relève pas d’un quelconque manque de sérieux ou d’assiduité, ni d’une inaptitude aux études. Ces attestations sont notamment produites en cas de recours contentieux des étudiants étrangers contre la préfecture auprès du tribunal administratif. Or, force est de constater que la préfecture n’accorde aucune foi à notre jugement comme plusieurs témoignages l’ont récemment démontré. Ainsi, des parcours fréquemment choisis par les étudiants, associant par exemple deux mastères complémentaires (double compétence), sont-ils considérés comme « incohérents » par la préfecture dès lors qu’il s‘agit d’étudiants étrangers. De la même manière des réorientations suggérées par les équipes pédagogiques sont interprétées comme des échecs et conduisent au refus du renouvellement des titres de séjour. Des responsables de formation se retrouvent de la sorte désavoués dans la confiance qu’ils accordent aux étudiants travaillant sous leur direction. De manière générale, les enseignants sont accusés de fournir des certificats de complaisance rédigés, selon les termes de la préfecture, « pour les besoins de la cause », ce qui la conduit à en contester la validité devant le tribunal administratif.
 
Nous devons rester seuls maîtres de l’évaluation des parcours de nos étudiants et préserver nos moyens d’apprécier les causes de leurs échecs pour mieux y remédier.
 
Aussi demandons-nous à nos instances dirigeantes de rappeler ces principes à M. le préfet et à notre ministre de tutelle, co-auteur de la circulaire, qui se doit de veiller au respect de notre parole et de nos compétences d’enseignants. Nous exigeons, pour les mêmes motifs, le retrait de la circulaire du 07 octobre 2008, qui autorise l'intrusion de pratiques administratives, au service des politiques migratoires restrictives du moment, dans un domaine qui devrait relever de nos seules prérogatives pédagogiques.

 
vendredi 2 juillet 2010.

Je signe cette pétition...  Que mettre ici ?
Que mettre ici ?

Comment ça marche ?
Comment signer en 3 étapes :
1. [Maintenant !] Remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur « Valider ». Aussitôt, le site va automatiquement vous envoyer un email (courriel) pour s’assurer de votre existence et que ce n’est pas une plaisanterie douteuse mais que vous avez bien l’intention de signer

2. [Dans 5 minutes] Vous allez recevoir cet email (courriel) de confirmation automatique.

3. [Dès réception !] Cliquez sur le lien contenu dans le mail de confirmation, ou bien, si le lien est inactif, copiez le dans votre navigateur internet favori (Firefox, Safari, Mozilla, Netscape, Opera, Explorer...).
N’attendez pas ! Faites le dès réception du message. Merci !
- Oui, vous pouvez confirmer plusieurs jours après, mais pourquoi attendre et risque d’oublier ?! -
La signature apparaîtra une heure plus tard environ dans la liste des signataires.

En cas de problème, répondez au message, sans rien effacer, et en expliquant au mieux ce qui se passe... Un humain(!) vous répondra.

Descriptif :

Pétition des enseignants de l’université de Poitiers pour le respect de leurs prérogatives pédagogiques en matière d’évaluation des étudiants étrangers

Identifiants personnels
email_adress :
email_confirm:


  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?

    AVERTISSEMENT À PROPOS DES EMAILS
    Entrez votre adresse email sous sa forme simple, par exemple mdubois@erenis.fr ou marie.dubois@papiers.org

    SVP n’allez pas plus loin si vous n’êtes pas sûr(e) de votre adresse courriel (email) ou si votre boîte email est pleine et ne peut plus recevoir de messages :
    Comme expliqué ci-dessus, cette adresse courriel est obligatoire pour la validation : un message automatique doit y être envoyé.
    Ce message contiendra un lien internet avec un code de confirmation personnel et unique.
    Après signature, surveillez votre boîte email !
    . Assurez-vous que votre boite email n’est pas pleine et peut recevoir des messages,
    . Assurez vous que personne d’autre n’a accès à vos messages,
    . Si vous utilisez un système anti-spam (bien !), vérifiez que ce mail ne soit pas bloqué, ou surveillez ceux qui ont déjà été bloqués pour voir s’il n’y est pas !
    ... sinon votre confirmation de signature ne pourra jamais aboutir !
    Il suffira de cliquer sur le lien qui sera indiqué dans le mail pour confirmer votre engagement.

    En cas de problème, si votre adresse email est refusée, ou si vous n’avez pas reçu d’email après plusieurs heures, etc. : contactez resf.appel@gmail.com ... Un humain(!) vous répondra.

    NB : Une adresse courriel ne peut pas être réutilisée pour une seconde signature.

    Les adresses courriel collectées ne sont pas rendues publiques, ni dans la liste des signataires, ni autrement.

  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?


    Que mettre ici ?
    Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu’elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse : Nom : nom et prénom du signataire (évitez les pseudos : celui qui signe s’engage personnellement) suivi autant que possible d’une indication qui peut lui donner du poids et/ou du sens : métier, fonction ...
    Entrez votre nom comme par exemple « Marie Dubois »
    (prénom nom, et autres précisions que vous jugerez utiles : Ville, Fonction, Mandat, Appartenance...). Nous protégeons strictement votre adresse email ; Nous faisons le maximum pour que les autres informations ne soient pas archivées sur internet et consultables quand on y fait une recherche. Mais votre nom et les autres indications que vous y joignez sont visibles à la consultation des dernières signatures.
    Évitez donc d’indiquer dans cette zone "votre nom" une adresse email ou postale, protégez-vous !
    . Risque légal : La plupart des pétitions ne comportent pas ce risque (délit de solidarité"). si vous ne souhaitez pas assumer ce risque, vous avez le choix de ne pas signer, ou de signer avec un pseudonyme mais ce dernier recours ôte de la crédibilité à la pétition toute entière.
    Vous pouvez exprimer votre soutien de bien d’autres façons : faire un don, aider le collectif le plus proche de vous, etc.


    En cas de problème, si vos noms ou qualités comportent une erreur, si vous souhaitez les changer, si vous souhaitez qu’un(e) proche signe avec votre adresse email, etc. : contactez appel@resf.info si possible en répondant au message reçu de façon à conserver toutes les informations décrivant la pétition et votre signature, et avec la même adresse email que celle utilisée pour la signature ... Un humain(!) vous répondra.


    NB : Nous nous reservons la possibilité de rejeter les signatures comportant des noms ou autres indications à caractère injurieux ou infamants.

Un message, un commentaire ?
  •  Que mettre ici ?
    Que mettre ici ?

    Que mettre ici ?
    Une pétition si elle est bien sûr une manifestation de solidarité et de soutien à la cause décrite a pour vocation de convaincre les autorités et les juges du bien fondé de cette cause et du sérieux et de la motivation des signataires. Il faut donc qu’elle apparaisse dans tous ses éléments comme crédible et respectueuse.
    Votre commentaire doit être lié à l’objet de la pétition et donner une note plus personnelle à la signature.
    Éviter les formules stéréotypés et passe-partout ainsi que les commentaires agressifs et offensants, pratiquer la "litote" : dire moins pour suggérer davantage.
    Vos commentaires pourront peut-être être utilisés par les initiateurs de la pétition pour ajouter des arguments ou des formulations utiles à la défense de la cause objet de la pétition.

    Si vous voulez adresser une question ou un commentaire à RESF il faut s’adresser au contact indiqué pour cette pétition
    ou à : appel@resf.info

    Si, après avoir signé, vous voulez apporter une correction à votre commentaire, vous ne pourrez pas le faire vous-même
    ... mais vous pouvez vous adresser à appel@resf.info

Lien hypertexte :
  • [pas d'aide sur : web]

Déjà signé?
349 signatures en ligne

Dernières signatures
349 signatures en ligne
Faire connaître cette pétition

À L'AGENDA de ACTUS générales / Pétitions autres que Resf
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0