accueil RESF
DON au RESF

France 2 / Incendie du foyer d'immigrés : des aveux

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...
Medias - TV - FR2 - FR 2 - France 2

Incendie du foyer d'immigrés: des aveux

 
Les deux personnes interpellées pour l'incendie du foyer de travailleurs immigrés de Dijon auraient avoué

C'est ce qu'a indiqué le parquet qui précise que les deux personnes interpellées mardi ont été mises en examen.

L'incendie, survenu ce week-end à Dijon, a fait 7 morts et des dizaines de blessés,  certains grièvement atteints.

Ces deux cousins de 18 et 19 ans, qui avaient déjà provoqué des incendies  l'été dernier, sont accusés notamment de "destruction volontaire", a précisé le  procureur de la République de Dijon Eric Lallement devant la presse. "Ces faits seront jugés en cour d'assises et sont passibles de la réclusion  à perpétuité", a déclaré le procureur.

Selon un dernier bilan, fourni mercredi par le CHU de Dijon, 41 personnes étaient hospitalisées sur le CHU de Dijon (contre 39 mardi, deux ayant été rapatriés de Lyon et Metz), dont cinq toujours dans un "état grave". Par ailleurs, douze personnes, dont cinq dans un "état grave", étaient réparties sur d'autres établissements de Nancy, Lyon, Metz-Thionville et Talant.

Le feu, qui s'est déclaré samedi soir dans une poubelle à l'extérieur, dans un appentis adjacent au foyer Adoma (ex-Sonacotra), s'est propagé très rapidement au bâtiment de neuf étages. Quand les pompiers sont arrivés, dix minutes après avoir été appelés, le feu était déjà très développé, attisé par un vent violent, selon un responsable des secours.

Le foyer est situé dans le quartier populaire de Fontaine d'Ouche. Quelque 141 résidents étaient présents. Les occupants du foyer "étaient dans l'incapacité d'évacuer les lieux par eux-mêmes en raison des fumées", a raconté le commandant Jean-Louis Marc. "Des personnes se sont défenestrées", a-t-il ajouté. Parmi les sept morts, six ont été asphyxiés et le dernier est décédé après avoir sauté du 7e étage.

Plusieurs centaines de personnes se sont  rassemblées mercredi soir, une fleur à la main, pour un "moment de  recueillement" au pied du foyer de travailleurs immigrés de Dijon , touché ce  week-end par un incendie qui a fait sept morts.  Au côté des élus, des représentants des cultes musulman, protestant et  catholique ont prononcé des prières.

 


Voir à ce sujet :

  • Medias - TV - FR2 - FR 2 - France 2 Incendie du foyer d’immigrés : gardes à vue
    mercredi 17 novembre 2010

 

  • suites incendie du Foyer de Dijon Le Journal de Saône et Loire / Eva, 7 ans : « J’ai vu un grand feu, partout »
    mercredi 17 novembre 2010
  • Medias - Vu d (Maroc) / Un Marocain tué dans l’incendie d’un foyer pour immigrés à Dijon
    mardi 16 novembre 2010
  • Le Soleil (Sénégal) / INCENDIE D’UN FOYER D’IMMIGRES A DIJON : Deux sénégalais parmi les victimes
    lundi 15 novembre 2010

 

jeudi 18 novembre 2010.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0