accueil RESF
DON au RESF

La Provence / RESF inquiet pour une mère tchétchène et ses enfants

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...
Medias - La Provence - 150x21 px

RESF inquiet pour une mère tchétchène et ses enfants

 

Olga, une jeune femme de 33 ans et ses deux filles âgées de 2 et 6 ans se trouvent depuis la fin de la semaine dernière en rétention au centre du Canet à Marseille. Originaire de Tchétchènie, la jeune femme dont le mari est emprisonné en Russie pour activisme politique, était installée depuis un peu plus de six mois à Nice après avoir été déboutée d'une demande d'asile en Pologne. "Depuis le mois de juillet, le préfet accélère les procédures et met fin aux hébergements de manière arbitraire", assure Bernard Neuville dont l'association "Vie et partage " a rejoint le collectif RESF.

C'est ce qui s'est produit pour Olga qui a été recueillie un matin alors qu'elle se trouvait seule dans la rue avec ses enfants. L'association l'a placée dans l'un des appartements qu'elle squatte à Nice pour protester contre cette politique. C'est dans l'un de ses appartements que la jeune femme et ses deux filles ont été interpellées après avoir échoué dans ses démarches pour demander l'asile. Samedi, le juge des libertés a décidé de la maintenir en rétention, décision confirmée lundi par la cour d'appel. "Seul le référé engagé devant le conseil d'État qui sera examiné vendredi pourrait lui permettre de retrouver sa liberté. Elle pourrait alors déposer une demande d'asile en France faute de quoi, elle sera renvoyée en Pologne puis en Tchétchénie où elle sera en grand danger", s'alarment Bernard Neuville et les militants de RESF.

jeudi 18 novembre 2010.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0