accueil RESF
DON au RESF

Libérez Gloria et ses 2 enfants, rassemblement samedi 20 nov au centre de retention

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 13-Bouches du Rhône > Actualités
Contact

Libérez Gloria et ses 2 enfants, rassemblement samedi 20 nov au centre de retention

 

Samedi 20 novembre, une centaine de personnes se rassemblaient à l’appel du RESF devant le Centre de Rétention de Marseille, pour alerter sur la situation de Gloria, jeune Tchétchène, et de ses filles de 6 et 2 ans, qui risquaient une expulsion vers la Pologne, et de là, vers la
Tchétchènie.
Eh bien c’est fait ! Elles ont été embarquées très tôt mardi 23 au matin, sans que ni elles ni leur avocat ne soient prévenus.

DEUX NOUVELLES FAMILLES À LA PLACE et UN ENFANT DISPARU !
Et pour continuer à remplir les quotas d’expulsions fixés par Nicolas Sarkozy, petit-fils d’immigrés, deux nouvelles familles (composée de 2 enfants de 15 & 16ans pour une et de 6 enfants de 1 mois à 10 ans pour l’autre), sont arrivées cette semaine au Centre de Rétention Administrative (CRA), et venant aussi de Nice. Le Juge des Libertés et de la Détention a décidé de les maintenir en détention, en attendant là aussi leur "reconduite" en Pologne.

Par ailleurs un jeune afghan de 10 ans est porté disparu suite à l’arrestation de son grand frère en gare de Toulon... grand frère qui se ronge les sangs au CRA de Marseille.

Jeudi 18 novembre 2010
 

A l'appel du RESF 13 et du Collectif niçois de soutien aux demandeurs d'asile :

Rassemblement de soutien à Gloria

Réfugiée tchétchène enfermée au centre de rétention de Marseille avec ses deux enfants (2 et 6 ans)

 Samedi 20 novembre à 12h

Centre de rétention du Canet

 Boulevard des Peintures, 13014, Métro Bougainville

Des membres du Collectif niçois, et Jean-Pierre Cavalié de la Cimade Marseille interviendront pour faire le point sur ce que devient le droit, ou non-droit d'asile, à Nice, en France et en Europe. 

Gloria et ses deux filles (2 et 6 ans) ont été arrêtées à Nice vendredi dernier à 6h du matin par la police. Elles risquent d’être expulsées vers la Pologne par avion militaire à tout moment. Elles ont déjà eu en Pologne deux refus de demande d’asile. A leur arrivée, elles risquent donc d'être incarcérées et expulsées vers la Tchétchénie !

Gloria souhaite demander l’asile en France mais une directive européenne l’en empêche car ses empreintes digitales ont été prises en Pologne. Son avocat fait un recours au Conseil d'Etat, l'audience a lieu à Paris vendredi. 

Gloria a de la famille à Paris (réfugiés statutaires de l’OFPRA ) et des amis à Nice. Le Collectif niçois de soutien aux demandeurs d’asile les entoure avec d’autres familles de demandeurs d’asile. L’aînée est en cours d’inscription à l’école primaire. 

Les enfants sont pour le moment sous le choc de l’arrestation et de l'incarcération. On peut imaginer ce qui les attend dans l’avion militaire et la prison polonaise!

La Convention Internationale des Droits de l'Enfant a 21 ans ce samedi, et on continue en France à enfermer des enfants! 

Est-ce une façon de traiter ceux qui demandent la protection de la France ?

Le préfet des Alpes Maritime a le pouvoir discrétionnaire de les libérer et de leur permettre de déposer leur demande d’asile.

 

 

LES ENFANTS A L'ECOLE PAS EN PRISON!

NOUS EXIGEONS LA LIBERATION DE GLORIA ET DE SES FILLES!

GLORIA DOIT POUVOIR DEMANDER L'ASILE EN FRANCE!

 

Nous demandons à l'occasion de ce rassemblement aux élu-e-s de venir avec leur écharpe, à Monsieur Vauzelle de bousculer, s'il le peut, son emploi du temps, aux autorités religieuses de trouver les mots et les gestes, aux travailleurs sociaux de profiter de ce jour de repos pour dire ce que leur inspire la maltraitance de cette jeune femme et des enfants, aux demandeurs d'asile de marquer leur solidarité avec l'une des leurs et à chacun-e de nous de comprendre que nous sommes ici en présence d'une situation emblématique. Après Gloria, si on laisse faire, il y en aura des dizaines d'autres!

 
Contact RESF 13 : 06 31 32 48 65

Contact Collectif niçois de soutien aux demandeurs d'asile : 06 99 59 81 59

 
Faîtes circuler l'info !
 

Vous pouvez aussi continuer à FAXER ou MAILER

- au Préfet des Alpes Maritimes M. LAMY

Fax : *04 93 72 22 99* 
Mail : francis.lamy@alpes-maritimes.pref.gouv.fr 
Cabinet du Préfet : pftcabinet@alpes-maritimes.pref.gouv.fr

 

- au nouveau Préfet des Bouches-du-Rhône M. PARANT

Fax : 04 91 15 62 43 Mail : hugues.parant@bouches-du-rhone.pref.gouv.fr 

Cabinet du Préfet : cabinet@bouches-du-rhone.pref.gouv.fr

Vous pouvez vous inspirer de la lettre suivante.

Monsieur le Préfet,

Gloria et ses deux petites filles (2 et 6 ans) ont été arrêtées à Nice vendredi dernier. Elles risquent d’être expulsées vers la Pologne demain mercredi 17 novembre. Elles ont déjà eu en Pologne deux refus de demande d’asile. A leur arrivée, elles seront donc incarcérées et expulsées vers la Tchétchénie ! On peut à juste titre craindre pour leur sécurité aussi bien en Pologne où la Russie règne depuis peu par ses services secrets qu’en Tchetchénie où la guerre continue avec ses exactions.

Gloria souhaite demander l’asile en France. Elle a de la famille à Paris (réfugiés statutaires de l’OFPRA ) et des amis à Nice. Le Collectif niçois de soutien aux demandeurs d’asile les entoure avec d’autres familles de demandeurs d’asile. L’aînée est en cours d’inscription à l’école primaire. Imaginez les répercussions de tout ce qu’elles vivent sur leur avenir. Permettez leur d’accéder à une vie normale d’enfant.

Je fais appel Monsieur le Préfet à votre humanité pour les libérer et leur permettre de déposer leur demande d’asile en France. Vous en avez le pouvoir.

Signature
 

vendredi 19 novembre 2010.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 13-Bouches du Rhône / Actualités
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0