accueil RESF
DON au RESF

Le Midi Libre / La Paillade - 200 personnes ne veulent plus d'expulsions

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...
Medias - Le Midi Libre - Le Midi-Libre - Midi Libre

La Paillade - 200 personnes ne veulent plus d’expulsions

 

Les militants pour la régularisation déplorent le durcissement de la préfecture sur le sujet

Environ 200 personnes ont défilé dans les rues de La Paillade hier matin pour demander la régularisation des sans-papiers. Les organisateurs revenaient ainsi sur le quartier un an après une première manifestation qui avait rassemblé près de 400 participants et abouti au dépôt collectif de 72 demandes de titres de séjour. L’ampleur du rassemblement avait alors marqué les esprits.
En septembre dernier, l’examen des dossiers s’était soldé par une dizaine de régularisations, à 20 obligations à quitter le territoire mais aussi à trente-trois «refus implicites», où l’absence de réponse de l’état équivaut à un refus.

«Cela veut dire qu’il y a 33 dossiers qui n’ont même pas été regardés. On ne peut pas l’accepter . Un refus ça implique qu’en cas de contrôle dans la rue il peut y avoir une expulsion rapide» explique Stéphane. Selon ce porte-parole de la coordination pour les sans-papiers, l’année qui vient de s’écouler a d’ailleurs été marquée par un durcissement des relations avec la préfecture qui n’admet plus les dépôts de masse. «Les conditions sont plus difficiles. Il y a une volonté de nous mettre des bâtons dans les roues car il s’agit d’une lutte collective. Les démarches individuelles sont, elles, invisibles donc moins gênantes», ajoute Stéphane. Dans ce contexte, la coordination plaide pour «un maximum de recours possible» devant le tribunal administratif.

A la mi-novembre, l’examen par les magistrats de plusieurs situations défendues par les comités de soutien s’est cependant conclu par la confirmation des déicsions du préfet de ne pas accorder de titre de séjour. Parallèlement à ce bras-de-fer sur le fond, les militants exigent l’arrêt des expulsions. «On va bientôt entrer en période électorale et c’est là que tout va se jouer» estimait un autre organisateur hier matin.


G. T.

lundi 13 décembre 2010.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0