accueil RESF
DON au RESF

Le Midi Libre / Marseille - Le centre de rétention fermé pour cause de légionnelles, les détenus transférés

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...
Medias - Le Midi Libre - Le Midi-Libre - Midi Libre

Marseille - Le centre de rétention fermé pour cause de légionnelles, les détenus transférés

 

Le centre de rétention administrative (CRA) de Marseille va fermer pour une dizaine de jours en raison d'un problème de légionnelles, apparu il y a deux semaines, qui a entraîné le transfert ou la libération des détenus, a-t-on appris jeudi auprès de la police des frontières.

"Ce soir, le CRA sera vide de tout habitant", a déclaré Bernard Reymond-Guyamier, directeur de la Police aux frontières (PAF) pour la zone Sud/Provence-Alpes-Côte d'Azur, ajoutant que le centre devrait rouvrir autour du 27-28 décembre après traitement et vérification des lieux.

La détection, le 1er décembre, d'une concentration anormale de légionnelles avait déjà conduit à la fermeture d'une partie
des locaux de ce centre du Canet, ainsi qu'à la libération de dix personnes et au transfert de douze autres dans d'autres CRA. Mais de nouvelles analyses, dont le résultat a été connu mercredi, ont conduit à la fermeture de tout le centre, qui peut accueillir jusqu'à 98 hommes et 18 femmes et est doté d'un module famille.

Le responsable de la PAF a souligné qu'aucun cas de légionnellose n'avait été déclaré pour l'instant. Une quarantaine d'hommes étaient encore retenus dans le centre jeudi matin. Le juge des libertés et de la détention (JLD) en a fait libérer une trentaine, tandis que les autorités en ont transféré sept vers le CRA de Nîmes en raison de l'imminence de leur reconduite à la frontière, a expliqué M. Reymond-Guyamier.

Le transfert de ces sept personnes a été dénoncé comme un procédé "scandaleux" et mis en oeuvre de façon arbitraire, par les avocats qui représentaient les détenus devant comparaître devant le JLD jeudi. "Une fois qu'un étranger est convoqué devant le juge, le transférer à cinq minutes de sa libération, c'est d'une certaine déloyauté", a estimé Me Vanina Vincensini.


Voir à ce sujet :

  • Medias - AFP - Agence France Presse Une expulsion suspendue pour cause de légionelles au CRA de Marseille
    vendredi 10 décembre 2010
  • Medias - AFP - Agence France Presse Centre de rétention de Marseille : 10 libérations et 12 transferts pour cause de légionelles
    samedi 4 décembre 2010
jeudi 16 décembre 2010.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0