accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 64-Pyrénées Atlantiques
Contact
Medias - Aqui! - Aqui !

A Pau, un lycéen égyptien en situation irrégulière autorisé à finir son année scolaire

 

 

RESF Un lycéen palois de natio­na­lité égyp­tienne âgé de 18 ans, qui était sur le point d'être recon­duit dans son pays, a fait l'objet lundi 10 janvier d'une déci­sion "excep­tion­nelle" du pré­fet des Pyrénées-Atlantiques. Ce dernier lui per­met­ d'achever l'année sco­laire en cours. Une bonne nouvelle en ce début d'année pour le réseau RESF qui s'était fortement mobilisé pour le soutenir. Preuve que cela vaut la peine de se battre pour défendre les sans-papiers.
"Sensibilisé ces der­nières heures à la situa­tion per­son­nelle de M. Naghmish, le pré­fet des Pyrénées-Atlantiques a décidé, à titre excep­tion­nel, de sur­seoir à la pro­cé­dure d'éloignement en cours jusqu'à l'achèvement de l'année sco­laire 2010-2011", a indi­qué la pré­fec­ture dans un communiqué. Le jeune homme a quitté l'Egypte en 2007 et indique avoir séjourné en Libye, puis en Italie avant de dépo­ser sa demande de titre de séjour en France en mars 2010. Au motif, d'une part, qu'il avait plus de 16 ans lorsqu'il a été confié à l'aide sociale à l'enfance, et d'autre part, qu'il n'établissait pas n'avoir plus aucun lien avec sa famille restée en Egypte, le préfet des Hautes-Pyrénées a opposé un refus à sa demande, par arrêté du 4 mai 2010. Cette décision s'accompagnait d'une mesure faisant obligation à l'intéressé de quitter le territoire français sous un mois.

Un avenir en sursis

Inter­pellé par les ser­vices de police à Pau le 6 jan­vier à la suite d'une infrac­tion au code de la route, et placé en réten­tion, il devait être reconduit lundi dans son pays. Or, il ne s'est pas présenté à l'embarquement. La mobilisation de RESF et des enseignants de son lycée a fait flancher le préfet. Ceci étant, ce n'est qu'un sursis. Le dimanche 9 janvier, le tribunal administratif de Pau a rejeté la requête de Sami, qui avait saisi le juge des référés, afin d'être remis en liberté et d'obtenir la suspension de la décision préfectorale lui ordonnant de quitter le territoire. Désormais, il attend une décision de la cour administrative d'appel et a d'ores et déjà annoncé qu'il s'y conformera. Son avenir est donc à nouveau suspendu à la justice. En attendant, il pourra au moins terminer son année scolaire et peut-être décrocher un diplôme. Peut-être que la clémence du préfet fera aussi réfléchir les juges.
 

                                                                                                                      Nicolas César

Voir à ce sujet :

  • Medias - Net Video - You Tube 120x63 px Youtube : "Je veux être un enfant" (Egypte) -À Mme Moubarak, 1ere dame
    mercredi 14 mars 2007
  •  
  • Medias - La République des Pyrénées - La Republique des Pyrenees Le lycéen Egyptien de Gelos pourra finir son année scolaire en Béarn
    lundi 10 janvier 2011
  • Medias - La République des Pyrénées - La Republique des Pyrenees Lycée de Gelos : un jeune Egyptien de 18 ans doit être expulsé ce matin
    lundi 10 janvier 2011
  • Pictos - Paul-Gendrot-Expulsion-SP Sami Abdalla, 18 ans, élève de CAP peinture au LP de Gelos (64), est sur le point d’être expulsé, simplement parce qu’il est devenu majeur. C’est inacceptable.
    lundi 10 janvier 2011
  • Medias - SUD-OUEST - Sud Ouest Pau : le lycéen doit être reconduit en Egypte demain matin
    dimanche 9 janvier 2011
  • Medias - SUD-OUEST - Sud Ouest Arrestation d’un lycéen étranger à Gelos
    dimanche 9 janvier 2011
mercredi 12 janvier 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles