accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 30-Gard ...
Contact
Medias - Le Midi Libre - Le Midi-Libre - Midi Libre

Nîmes - L’action de RESF repart de plus belle

 
source : Midi Libre

par AGATHE BEAUDOUIN

Une réunion jeudi en préfecture, des audiences le lendemain au tribunal aux côtés des sans-papiers, une manifestation samedi pour s'opposer à la fin de la trêve hivernale... et une nouvelle soirée au palais de justice où le juge des libertés et de la détention a rendu ses décisions vers 23 heures. Depuis quelques jours, l'emploi du temps des militants de RESF (Réseau éducation sans frontières) ne leur laisse guère de répit.

Ces citoyens s'inquiètent des menaces d'expulsion qui pourraient faire leur retour avec l'arrivée du printemps. Selon leurs chiffres, issus de la préfecture, 201 demandeurs d'asile, souvent hébergés dans des hôtels, seraient concernés par des expulsions à Nîmes à partir d'avril. Parmi ces individus, 17 seraient sous la menace d'une procédure prioritaire... vers l'expulsion.   « Il y a beaucoup de choses qu'on ne peut pas tolérer dans une démocratie, une République », constate Patrick Michel, engagé dans le réseau depuis trois ans.

Cette semaine, les militants vont suivre l'activité au centre de rétention administrative (Cra) de Courbessac, très sollicité après l'incendie de celui de Marseille (fermé jusqu'à la fin avril). Ils vont aussi entamer une tournée des écoles, où la mobilisation est souvent forte.   « Les droits de l'enfant sont aussi ceux de la scolarité. Familles et enseignants savent réagir », répète Roger Mathieu.

L'action médiatique menée en novembre devant les grilles de la préfecture, où ils avaient installé des tentes, a renforcé la conviction de ces militants.   « Depuis, on ne les a pas lâchés. Nous sommes très vigilants », reprend Françoise Akoum. Et s'il semble complexe d'installer des tentes pour 200 personnes avenue Feuchères, les adhérents de RESF ont d'autres idées et des formes   « d'actions plus radicales » en tête pour défendre les sans-papiers.

lundi 14 mars 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles