accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 34-Hérault
Contact
 RESF - logo cartouche et texte

P1888 - Y., lycéen à Montpellier, arraché de son lycée pour être arrêté et envoyé au centre de rétention de Sète . Lui et son père doivent être libérés !

 

Samedi 23 avril 16h

Grâce aux vives réactions suscitées par leur situation Y. et son père ont été libérés et ont pu rejoindre leur domicile et leur famille.

Nous maintenons toutefois notre appel à soutien tant qu’ils ne sont pas effectivement régularisés.

16 janvier 2012

Y. a reçu un titre étudiant fin 2011. Il poursuit actuellement sa scolarité en Bac Pro Menuiserie, après avoir réussi son CAP en juin dernier. Merci de lui avoir apporté votre soutien !

Le comité de soutien de Yassine, RESF 34 et Cimade Montpellier

source : RESF 34

Hier, jeudi 21 avril, Y. est au lycée, comme d'habitude. Il reçoit un coup de fil de sa tante qui l'informe qu'il est immédiatement convoqué à la gendarmerie de Lunel avec son père. Le lycée refusant de le laisser partir, un fax de la gendarmerie le convoquant est alors envoyé directement à son lycée. Y. quitte ses cours. Arrivé sur place, il est arrêté ainsi que son père, et ils sont placés en garde à vue. Et dès ce matin tous deux sont envoyés au Centre de rétention de Sète. On leur a notifié un Arrêté de reconduite à la frontière.

Aujourd'hui Y. devait passer une épreuve du contrôle continu du CAP de menuiserie : il n'a pas pu s'y rendre : il est enfermé.

Demain, samedi 23 avril à 14 h au tribunal de Grande Instance de Montpellier, place Pierre Flottes, Y. et son père passeront devant le juge des Libertés et de la détention.

Y., né en janvier 1992, a rejoint en 2005 son père, marié à une Française et entré en France par regroupement familial en 2000. Suite au divorce précoce de ses parents, il était élevé jusque là par sa grand-mère désormais trop âgée et malade pour s'occuper de lui. Toute sa famille est en France : ses soeurs mariées, l'une en France, l'autre en Italie. Son grand-père paternel, ancien militaire dans l'armée française, revenu s'établir en France en 1994 et pourvu d'une carte de résident. Sa tante paternelle, mariée et ayant des enfants français qui réside à Montpellier. De sa mère, il n'a plus de nouvelles depuis le divorce, mais il croit savoir qu'elle vivrait elle aussi, remariée, en France.

Y. est parfaitement intégré : il travaille bien et est très apprécié, aussi bien au lycée que dans les entreprises où il a fait ses stages professionnels. Ses professeurs alertés sont très inquiets pour Y., un élève sérieux, assidu, et au comportement irréprochable. Ils nous ont aussitôt fait parvenir des attestations à transmettre au préfet.

Nous ne pouvons l'imaginer emprisonné au centre de rétention et expulsé dans un pays où il n'a plus personne.

C’est pourquoi nous, parents d’élève, enseignants, citoyens, demandons au préfet de l’Hérault de libérer Y. et son père et de procéder à leur régularisation, afin qu’ils puissent vivre en toute sérénité dans ce pays qui est le leur et que Y. puisse y poursuivre sa scolarité normalement comme ses camarades.

Le comité de soutien de Y., RESF 34 et Cimade Montpellier

 

vendredi 22 avril 2011.

Faire connaître cette pétition

Partager  

2433 signatures en ligne
La pétition est close
Si vous vous demandez « Ai-je signé cette pétition ? Ai-je confirmé ma signature ? », cliquez ici










FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles