accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 91-Essonne > Mobilisations - pétitions > M. Yilmaz... Enfin REGULARISE
Contact

Lundi 9 mai : signature des pétitions devant l’école

 

Nous avions rendez-vous à 16h30 devant l'école Gérard Philipe de Grigny pour faire signer les pétitions de soutien, pour informer, pour protester contre l'expulsion d'un père de famille, en France depuis 10 ans, qui travaille et qui est soutenu par son employeur. Une demi-heure avant, séance accrochage de banderole sur les grilles de l'école la Belle au Bois Dormant, l'école du plus jeune des enfants. Sur la banderole, ces mots : « non à l'expulsion d'un 2ème père d'élève, nous soutenons M. Yilmaz ».

Ecole la Belle au Bois Dormant

 

Ecole Gérard Philipe

Alors que nous accrochions la deuxième banderole sur les grilles de l'école Gérard Philipe, nous avons la visite surprise de quatre policiers. Trois restent à l'entrée de l'allée menant à l'école, l'autre, le chef certainement, le torse enserré dans son gilet pare-balles, pénètre d'un pas assuré, décidé, volontaire, dans la cour de l'école. Il en ressort quelques minutes plus tard avec la directrice et lui montre les dangereux retraités aux cheveux blancs, pétition et stylo à la main, qui discutent tranquillement avec les parents d'élèves. « Mais non, le rassure-t-elle, ils ne vont pas attaquer l'école, je les connais ».

Bon, si la directrice le dit, il la croit. Mais quand même, il reste dans les parages, observe, prend des notes. Les parents d'élèves écoutent les messieurs et les dames aux cheveux blancs, disent leur dégoût que des enfants soient séparés de leur père pour un problème de papiers. Même pas peur des policiers, à Grigny ils ont l'habitude de les voir. Ils signent la pétition : 141 signatures en trois-quarts d'heure.


 Dangereux attroupement ?

Vers 17h30, nous apprenons la libération de M. Yilmaz par la cour d'appel du JLD. Il rentre chez lui avec sa famille. C'est la joie et le soulagement mais la mobilisation continue. Le prochain rendez-vous est maintenu pour demander l'annulation de l'APRF et la régularisation de M. Yilmaz au préfet de l'Essonne : mercredi 11 mai, de 11 h à 13h devant la préfecture d'Evry.

 

Comité d'accueil des parents qui viennent chercher leurs enfants

mardi 10 mai 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
À L'AGENDA
samedi 26 / 04
agenda météo iCal
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles