accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 17-Charente Maritime ...
Contact
Medias - SUD-OUEST - Sud Ouest

La Rochelle - Sans papiers et à la rue

 
Les étrangers déboutés du droit d’asile ne sont plus les bienvenus dans les structures d’accueil. Un collectif citoyen s’en indigne.

Michel Hertz (à droite) et les membres du Réseau de vigilance citoyenne montent au créneau. photo frédéric zabalza

En novembre dernier, alors que le plan Grand froid était activé dans le département, une jeune Guinéenne et ses deux enfants, âgés de 3 et 4 ans, se sont retrouvés à la rue. Il a fallu l'intervention de la mairie d'Aytré (lire par ailleurs) pour que cette famille, rejetée par les structures d'accueil traditionnelles, puisse passer l'hiver au chaud, au seul motif que la maman avait été déboutée de sa demande d'asile.

Cet exemple n'est pas le seul. C'est bien ce qui inquiète et révolte le Réseau de vigilance citoyenne. « Jusqu'à la rentrée 2010, tout allait bien. Les personnes déboutées de l'asile étaient accueillies, à la sortie du Centre d'accueil pour demandeurs d'asile (Cada), - géré par l'association rochelaise L'Escale -, par le SIAO (Service intégré d'accueil et d'orientation, géré par une autre association rochelaise, Altea). Or, depuis septembre dernier, elle refuse d'accueillir ces familles. Nous avons interpellé l'Escale et Altea, nous n'avons reçu qu'une réponse du directeur d'Altea, qui a justifié sa décision « en l'absence de conventions financières dûment signées », explique Michel Hertz, l'un des indignés du collectif rochelais.

« Parfait petit soldat »

Prenant acte des difficultés financières de ces associations, le Réseau a donc interpellé la Direction départementale de la cohésion sociale et le Conseil général. Ce dernier a confirmé qu'il soutenait les associations dans le cadre de la lutte contre l'exclusion, la première n'a pas daigné répondre.

« On comprend tout à fait que les associations n'ont plus les moyens de jouer leur rôle. Mais elles se comportent en parfait petit soldat et fabrique elle-même de l'exclusion », estime Michel Hertz. Et le Réseau de vigilance citoyenne de rappeler que « sur le sol français, toute personne a le droit à des moyens suffisants de subsistance et d'hébergement, quelle que soit sa situation ». Sans manquer de dénoncer « les pratiques de l'Escale et d'Altea, qui semblent avoir intégré les logiques de gestion des flux migratoires ».

Ces dernières se défendent. Pour Thierry Richard, directeur d'Altea, l'accueil des familles déboutées déjà prises en charge (quatre familles actuellement) s'est amélioré. « Par contre, nous n'avons plus les financements pour en intégrer d'autres. On ne peut plus prendre personne », assure Thierry Richard, contraint de supprimer des postes et des hébergements d'urgence en 2010 à cause des restrictions budgétaires.

« On est en guerre »

À l'Escale, le directeur, Serge Thomas, dit partager l'inquiétude du Réseau concernant la « dégradation » de l'accueil des personnes déboutées du droit d'asile.

« L'État se désengage et des familles sont prises en otage, je regrette cette situation. Le Réseau nous prend pour cible, mais je l'invite à se tourner vers la préfecture de région. Nous ne pouvons faire autrement que subir. Le 3 mai, nous avons appris que la subvention de l'État baissait de 7 %. Entre 2010 et 2011, nous avons perdu entre 300 000 et 400 000 €. Je ne sais plus faire. On est en guerre », affirme Serge Thomas, qui a assigné deux familles au tribunal d'instance de La Rochelle afin de les expulser de leur logement Cada.

« On ferme les portes au public en précarité, cela ne concerne pas seulement les sans-papiers. On commence par une proie facile, les immigrés. Mais d'autres populations vont être touchées », prévient Michel Hertz.

mercredi 8 juin 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles