accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF > COMMUNIQUÉS RESF
Contact
 RESF - Logo RESF avec texte "resf" Communiqué de presse

Honte au Préfet de Moselle qui a conduit la mère de Nella, 14 mois, à tenter de s’immoler avec sa fille

 
source : RESF

Le pire a été évité de justesse grâce à l'oreille attentive et au sang froid d’un hôtelier !

Désespérée, Izeta HRUSTIC, le 27 juillet, a tenté de s'immoler en s'aspergeant d'essence, avec Nella – 14 mois - dans les bras, dans leur chambre d'hôtel.

Alerté par les sanglots, l'hôtelier a regardé la façade de son établissement pour localiser l'origine des pleurs et a vu de la fumée s'échapper au 1e étage. Très rapidement il a saisi son extincteur et a trouvé Izeta et Nella dans un nuage de fumée...
A cette heure, elles sont hospitalisées toutes deux ; par chance le feu ne faisait que commencer à prendre.

Izeta HRUSTIC, jeune maman bosniaque, a été interpellée à son domicile le 18 juillet dernier et conduite avec la petite au Centre de Rétention Administrative de Metz, alors que Mirnes, son mari et père de Nella, était absent. Emmenée dans la nuit qui suivait à Roissy pour prendre un avion à 7 h du matin, Izeta a refusé d'embarquer avec son bébé.
Le Tribunal Administratif de Strasbourg a décidé de les libérer le 21 juillet. Mais revenue chez elle, la jeune mère s'est vu refuser les tickets d'alimentation qui leur permettaient de subsister jusqu'alors.

Traqué par l'administration, indésirable tant dans son pays que dans celui dans lequel il demandait refuge, ce jeune couple a perdu tout espoir. Ne pouvant supporter de revivre une tentative d'éloignement et de voir son mari contraint de se cacher par crainte de la police, Izeta a décidé d'en finir.

Nombre de citoyens, amis et élus ont pourtant plaidé leur cause auprès du Préfet de Moselle mais sans résultat jusqu'à présent.

Ce drame est le résultat d’une politique de quotas imposée par un gouvernement plus enclin à frayer avec l’extrême droite qu’à respecter les droits fondamentaux des personnes, et qui mène forcément à des décisions ou l’exécution d’ordres allant à l'encontre des valeurs essentielles de l'humanité.

Izeta, Mirnes et Nella ont suffisamment souffert ! Ils doivent pouvoir trouver ici un pays d’accueil où ils vivront enfin sereinement.

----------------------------

Contacts presse: Isabelle Mire et Anne Noëlle Quillot, marraines de Nella 06.71.75.08.48

 

CP__Nella-Izeta_HRUSTIi_30072011
CP__Nella-Izeta_HRUSTIi_30072011.doc


voir aussi :

samedi 30 juillet 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles