accueil RESF
HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN,
ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION!
DON au RESF
Accueil > RESF - Collectifs locaux > 25-Doubs ...
Contact

Le Pays / Bethoncourt : une famille de Roms menacée d’expulsion

 

La famille Zivoli est arrivée en France en novembre 2008. Photo Patricia Louis

Le courrier est tombé fin juillet. La famille Zivoli, des Roms originaires du Kosovo, doit quitter le territoire. Elle a été déboutée de sa demande de droit d’asile.

« Nous avons été surpris quand nous avons reçu cette lettre. Les Français ne comprennent pas notre problème. Il n’y a pas ce genre de problème ici. Au Kosovo et en Serbie, nous ne pouvons pas aller à l’école et on nous dit que nous devons quitter le pays, sinon nous allons être tous morts. Le Kosovo c’est pour les Kosovars et les Albanais et la Serbie c’est pour les Serbes, pas pour les Roms », résume Gazmen, 16 ans.

Il est arrivé avec ses parents, ses trois sœurs et son frère en novembre 2008 à Besançon, puis à Montbéliard pour rejoindre un oncle et le grand-père déjà installés dans la région, et qui ont obtenu le droit d’asile.

Recours

Ce fameux sésame que la famille attend depuis 2008 et qui lui a été refusé l’année dernière. « Depuis, mon père, qui est malade du cœur n’arrête pas de fumer », poursuit l’adolescent qui prépare un CAP au lycée Viette, et qui du coup voit s’éloigner son rêve d’ouvrir un jour un garage.

Déboutés du droit asile, les Zivoli ont dû quitter le logement du Centre d’accueil de demandeurs d’asile (Cada) à Montbéliard pour intégrer un logement d’urgence à Bethoncourt. Un nouveau déménagement pour cette famille, de confession musulmane, sur les routes depuis la guerre du Kosovo. Victime d’exactions, elle a gagné la Serbie. « Nous avons trouvé une maison, sans portes, ni fenêtres mais on ne voulait pas de nous à l’école. On nous jetait des cailloux », raconte Valbona, 14 ans. Le père fait les marchés, la mère fait les poubelles pour récupérer des vieux vêtements qu’elle revend. C’est à nouveau le drame. « Mes deux sœurs aînées ont disparu. On nous a dit qu’elles étaient en Croatie. Nous sommes donc partis en Croatie mais nous n’avons jamais eu de nouvelles ».

Puis, la famille a embarqué à bord d’une camionnette blanche pour gagner la France pour un avenir meilleur.

Fin juillet est tombé l’« OQTF » (obligation de quitter le territoire français). Avec le soutien de Réseau éducation sans frontières (RESF), elle introduit un recours qui est suspensif.

le 06/08/2011 à 05:00 par Patricia Louis

samedi 6 août 2011.

Faire connaître cet article

Partager  
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
  • Ce média mentionne... :
    RESF
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles